“J’ai peur d’être seul, j’ai peur de la solitude, j’ai peur de l’isolement, j’ai peur de ne pas savoir m’y prendre avec toutes les responsabilités pour vivre dans ce monde, j’ai peur de ne pas être indépendant et libre, j’ai peur d’échouer.”

J’aimerais te prendre par la main et te montrer les causes de tes peurs, j’aimerais te montrer que la source de la peur elle-même n’est pas où se trouvent tes pensées et tes croyances, que ce n’est pas l’isolement qui crée la peur, mais la peur qui crée l’isolement.

Je te donne la main, je suis là, mais ce n’est pas pour t’accrocher à cette main, ce n’est pas pour croire en mes panneaux d’indications, ce n’est pas pour t’arrêter à mes mots et mes propres recherches. Ce que je te demande c’est de douter et de remettre en question ce que je te donne sans que tu sois d’accord ni en désaccord mais que tu entreprennes toi-même le chemin de la propre découverte de la source de la peur.

La solitude n’est pas à craindre, c’est l’état intérieur qui te permettra justement de faire face de manière la plus proche et intime à ta peur individuelle et la comprendre véritablement pour la guérir. Mais en réalité, nous avons énormément de difficultés à être véritablement seul, même en plein désert, au fond d’une grotte ou au sommet d’une montagne.

Notre mental centré sur lui-même a un processus qui empêche cette solitude silencieuse qui permet compréhension et guérison. C’est la compréhension de ce processus même qui entraîne une révolution intérieure et l’éffondrement de l’illusion de la peur.

L’autorité du mental a un pouvoir illusoire mais énorme sur la réalité expérimenté.

Je reprends plus simplement, puisque je sens que tu es confu par mes mots.

Le mental, que j’appelle ta boîte à outils actuel, la pensée et l’émotion, a été entrainé à fonctionner d’une manière dysfonctionnel depuis ta naissance, il fonctionne en séparation et isolement. Il fonctionne en mode dualité. Il mesure, il compare, il juge, il forme des opinions, il alimente un monde rempli de bruit mental.

Il s’agit d’une sphère de pensée orientée sur une vision du monde particulière que tu acceptes ou refuses, il s’agit de la matrice. Elle est créée pour toi par tes parents, tes amis, tes ennemis et toute la structure de la société avec son école et son chemin de normes et de réussites. Cette matrice n’a qu’un seul objectif, être maintenu en vie et pour cela elle a besoin d’être alimenté par tes croyances et tes pensées.

Il est inutile de lutter contre ce fait, la lutte continue à entretenir le brouillard mental et la dualité de ce monde. Chaque conflit, chaque petite peur trouve sa place comme une brique qui alimente l’énergie de ce monde.

Il est possible de naviguer avec satisfaction, gratification et succès dans ce monde en comprenant les mécanismes de création de la pensée tout en restant dans la dualité et continuer dans la roue éternelle des plaisirs et des souffrances, avec la vie et la mort. En fait, cela continue et continuera dans le temps linéaire aussi longtemps que le processus de l’égo ne sera pas transcendé individuellement et collectivement.

L’égo c’est toi, c’est l’idée que tu as de toi, c’est une identification de toi-même à une image. Cette image est vivante et indispensable pour t’expérimenter comme séparé d’un autre égo. Tu es Paul, elle est Julie. Vous êtes deux, vous êtes trois, une infinité. Mais l’égo qui cherche son identité dans son corps, dans une idée, dans une autorité, un nom, une relation, une définition se trompe lui-même sur sa véritable nature.

Ce que j’appelle le processus de l’égo c’est les mécanismes qu’il emploit pour se maintenir en vie, alimenter son monde et se cacher à lui-même sa véritable nature.

Ce que j’appelle la transcendance de l’égo c’est la compréhension complète et sans conditions de ce que l’égo est vraiment, c’est découvrir qui tu es vraiment.

Tu te trompes sur ta véritable nature en écoutant la voix dans ta tête.

Tu es l’égo selon un point relatif qui crée une réalité individuelle dans un monde d’égo en inter-relation créative d’une matrice collective.

Et tu n’es pas l’égo.

La raison est simple, et je te demande de douter de cela et de chercher toi-même pour le découvrir avec passion, tu peux le découvrir en une seconde ou en une vie. L’égo n’existe pas.

Il s’agit d’une pure création, d’une illusion, d’un nuage de fumée, d’une forme particulière dansant dans un espace de lumière qui lui est invisible. Dualité et séparation est son processus de création, et tant que tu t’identifieras à lui tu te créeras toi-même séparé, fragmenté, petit, grand, laid, beau, misérable, incroyable.

Mais tout ce que tu croiras à ton propre égard t’aveuglera de la réalité de ta véritable identité, de ta véritable grandeur, de ton immensité et ta véritable beauté.

Tu crées énormément de conditions dans le monde pour te créer toi-même selon un schéma qui te conduira à la joie et l’amour. Mais ce schéma est créé avec et pour l’égo. Le triste sort de l’égo qui est de réussir son plan et de maintenir un monde séparé de lui-même et de l’autre ne mène à rien d’autre que l’expérience de la mort et la répétition mécanique de sécurités mentales.

Toute lutte ou conflit avec cette idée d’égo provient de lui-même, sa définition est conflit, il a été programmer pour créer toutes les expériences de malheur et de souffrance. Il a un rôle incroyable mais il lui est trés difficile de le comprendre de sa propre perspective alors qu’il cherche en même temps à occuper tout l’espace d’identification et d’appropriation.

J’apprends à te communiquer ce message de la manière la plus simple possible avec le filtre de l’égo lui-même, avec ses mots, ses cultures, ses traditions. S’arrêter au message, au papier cadeau te ferais éviter le contenu, le cadeau qui je souhaite t’offrir. Ce cadeau ne vient pas d’un moi séparé de toi, il vient de toi-même. Je ne fais que poser le doigt sur ce que tu ne vois peut-être pas tout à fait clairement.

Il y a une profondeur d’exploration infini dans ta véritable identité, il est inutile de penser qu’il y a une vérité absolue à trouver que tu pourrais attraper et garder dans ta poche pour continuer à vivre. Si tu touches la vérité, une transformation de ton égo est inévitable, car à moins de continuer à se mentir à soi-même l’expérience vécue pour continuer à vivre dans l’illusion.
La vérité est transformation.

L’égo qui meurt à lui-même, qui se transcende et qui renaît est pure création dans un état de liberté et de joie sans conditions.

L’égo renfermé sur lui-même, identifié à des illusions et des croyances est créateur de boucles de peurs et de souffrances conduisant à la violence et la dépression.

L’égo est isolement et n’est jamais libre de la relation d’autorité qu’il a avec les autres égos et la matrice mentale.

L’égo libéré de lui-même lâche prise de lui-même, il se reconnaît comme étant un programme virtuel jouant un jeu de théâtre dans un espace de conscience qui est sa véritable identité. Il ne sait pas ce qu’est l’égo ni ce qu’il est et lâche prise dans la joie d’un “je ne sais pas”.

L’égo existe tant qu’il croit en lui-même, Il danse avec joie quand il découvre qu’il n’est pas ce qu’il croyait être et se transforme quand il perçoit qu’en réalité il n’existe pas.

C’est de cette transcendance, de cette transition, de cette évolution, de cette ascension spirituelle qu’émerge la liberté et l’amour véritable.

Je te connais et t’aime tant,
Ego, sais-tu qui tu es vraiment ?

source : http://ascension-spirituelle.fr/jai-peur-detre-seul/

Visites : 146

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Commentaire de Ann-Pascale le 28 août 2013 à 13:31

Merci pour ce texte ..

La peur  (et toutes les conséquences qui l'accompagne  )  n'est à la base qu'un vide de Soi ..C'est la stratégie de l'égo dans ses incompréhensions absurdes mentales  ...,une illusion du mental ..c'est aussi une statégie pour justifer son refus d'avoir à travailler sur soi  pour se corriger ..Et comme , nous sommes responsables de nos choix et  de nos non- choix ,les conséquences sont évidentes ..en fonction de notre position prise , c'est le libre-arbitre ....

Une personne qui a travaillé sur elle a guéri ses problèmatiques internes en se construisant intérieurement ..la peur n'existe pas alors !

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

© 2021   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation