Aux urnes citoyennes

Enfin le droit de vote : nous les femmes

formons  52 % de l’électorat : Votons

 

Savez-vous que

Le vote des Françaises résulte d'une ordonnance

du 21 avril 1944 prise par le Gouvernement provisoire

du général de Gaulle, à Alger :

«Les femmes sont électrices

et éligibles dans les mêmes conditions que les hommes».

Il n'était que temps...

En effet, les Françaises sont parmi les dernières femmes

du monde occidental à acquérir le droit de voter

et celui de se faire élire.

Aux premiers temps de la démocratie française,

au XIXe siècle, le droit de vote était réservé

 

Aux propriétaires de sexe masculin.

On considérait que les femmes,

les domestiques et les pauvres,

du fait de leur dépendance économique,

n'étaient pas en situation d'exercer un choix libre.

 

Les militaires étaient aussi exclus du droit de vote

mais pour d'autres raisons

(on ne souhaitait pas qu'ils prennent parti

dans les luttes politiques) et l'armée avait gagné le surnom de

«Grande Muette».

C'est seulement le 17 août 1945

- soit quelques mois après les femmes

- qu'ils ont obtenu le droit de vote...

 

 Un peu d'histoire pour vous rafraîchir la mémoire

 

Pourquoi la France a-t-elle accordé ce droit

si tardivement aux femmes ?

En France, après la première Guerre Mondiale,

 

 

 

la Chambre des députés accordent le droit aux votes

des femmes à plusieurs reprises...
Mais le vote des députés sera à chaque fois repoussé

par les sénateurs !

Les motifs des opposants tiennent à des préjugés personnels

et à la crainte que les femmes

ne renforcent le camp conservateur.

La gauche craint que les femmes ne renforcent

le camp clérical et se soumettent aux injonctions des curés !

Suffrage réellement universel en France

mis en place par Charles De Gaulle

 

Pendant l’Occupation de nombreuses femmes

ont rejoint les rangs de la Résistance.

Cet engagement conduira

la France libre du général de Gaulle

à reconnaître l’égalité économique et politique des sexes.

Le 23 mars 1944,

l’Assemblée consultative siégeant à Alger adopte

le principe du droit de vote des femmes est adopté

par 51 voix « pour » et 16 voix « contre ».

Un mois après, le jeudi 21 avril,

le général de Gaulle ratifie une ordonnance qui,

à l’article 17, prévoit le vote des femmes et leur éligibilité :

 Les femmes sont électrices et éligibles

dans les mêmes conditions que les hommes ...

Enfin..

 

Ce sera un anniversaire important

que nous avons le devoir de transmettre

a nos petits-enfants

le 29 avril devinez ? Oui devinez ?

c’est pour nous les femmes

uniquement pour nous

car ce jour nos mères et grand-mères

se sont rendues aux urnes

pour la première fois

ce droit fût acquis par la volonté d’un homme

le général qui portait haut nos valeurs

 

 

Les femmes votaient

et étaient éligibles, alors qu'elles avaient

exercé des fonctions et pris des décisions

C’est ainsi qu'on désignât

dans les conseils municipaux

des femmes, épouses de résistants

pour les honorer !

j’en ai connues au moins deux

 

Quand j’étais élue à Montpellier

il y eut une cérémonie de commémoration

sur la place de la comédie

avec des jeunes écoliers

et sur un grands écran on faisait défiler

des images de ce temps

où les bureaux de vote

voyaient les femmes chapeautées 

fières d’exercer leurs droits civiques

pour la première fois

C'était pour elles une reconnaissance

qui devenait, par décret, un droit 

 

Pour fêter dignement ce jour anniversaire

une cérémonie fut organisée par la ville de Montpellier

j'étais moi même élue et conviée

Il y avait une des premières femmes élues

c’était un plaisir de revoir ces faits historiques

souvenez vous aussi, que les communistes

ne souhaitaient pas que les femmes votent

car ils disaient quelles écouteraient

la voix du curé ou de leur mari

tout cela est dans la mémoire

tout, comme ces mêmes élus

se sont plus tard prononcés contre la contraception

et autres avancées pour les femmes

souvenons nous de tout cela

Qui a fait les plus grande reformes pour nous ?

les femmes

qui a fait voter les avancées sociales ?

les allocations familiales

pour que les enfants soient scolarisés

qui ? Souvenez vous !

l’histoire est têtue

et les mémoires sont parfois sélectives

Pas la mienne pour le moment

 

Et je me souviens avec émotion

de ces jours de grandes réunions

ou je militais pour les droits des femmes

c’était passionnant

maintenant je milite toujours

pour le droit des personnes âgées 

sur le terrain médico-social

c’est aussi pour moi, une belle aventure

car je peux aider, c’est une mission

chaque âge peut s’impliquer à sa façon

améliorer le sort de l’homme ou de l’humanité

sans révolutions, sans drapeaux sans manifestations

mais en étant au service et à l'écoute

sur les lieux d’action et de décision

c’est travailler dehors sur le terrain

et dedans en faisant des recherches et travaux

pour  faire avancer des projets innovant

Voici je suis pacifiste mais déterminée

et je me souviens !

quel beau chemin parcouru!

quelle aventure humaine

quels progrès  !

notre droit nous l'avons attendu

exerçons le pleinement

 

 

 

Visites : 9

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

Rencontre conviviale

Du 7 au 14 août 2020

© 2020   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation