Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Commentaire de Lovyves le 20 Mars 2015 à 12:28

Bonjour à Tou(te)s
Les événements de tous jours se négocient; pas l'amour.
J'aime l'autre (l'être humain) tel qu'il est.
Ou… je pars, je prends de l'espace.

L'autre est autre; c'est un être humain particulier; il n'a pas à changer pour me plaire.
Il peut changer, mais c'est de son fait.

L'amour est universel, pas besoin des religions pour ceci; cependant l'amour est religion (relier).

Dur, dur, d'entendre, d'accepter, d'intérioriser, que nul ne peut me blesser et que je ne peux blesser personne.
C'est moi qui me blesse avec les événements ou/et mon idéologie.

Le deuil, le temps du deuil ?
C'est comme vous voulez :
1 seconde, un jour, dix ans, toute la vie.
Mais pendant que je suis en deuil, je ne suis plus avec la vie (l'instant présent).
L'amour n'a pas de regret(s).
Au fait, j'espère que vous êtes "au courant", nous sommes Tou(te)s mortels; et, à chaque seconde, ceci est possible.
Alors l'amour c'est maintenant, à l'instant présent.
Tout le reste, des justifications et coutumes du "non amour".

Commentaire de Lovyves le 19 Mars 2015 à 19:12

Si je dévore, c'est que j'aime .. bien !
Trop, peut être ?

Commentaire de colibri7 le 19 Mars 2015 à 19:04

L'espace le mot est laché dans les relations humaines c'est ce qui manque le plus! l'espace et le temps!

et cela empêche bien évidemment le partage!

Récemment quelqu"un m'a dit  dans la relation que j'entretenais avec lui cela se négocie

J'ai réfléchi sur la notion de positionnement nécessaire!

Qu'en pensez vous?

merci pour les réponses éventuelles!

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

© 2022   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation