Ô temps ! Suspends ton vol, et vous, heures propices !

Suspendez votre cours :

Laissez-nous savourer les rapides délices

Des plus beaux de nos jours !

Assez de malheureux ici-bas vous implorent,

Coulez, coulez pour eux ;

Prenez avec leurs jours les soins qui les dévorent,

Oubliez les heureux.

Mais je demande en vain quelques moments encore,

Le temps m’échappe et fuit ;

Je dis à cette nuit : Sois plus lente ; et l’aurore

Va dissiper la nuit.

Aimons donc, aimons donc ! De l’heure fugitive,

Hâtons-nous, jouissons !

L’homme n’a point de port, le temps n’a point de rive ;

Il coule, et nous passons
 

Alphonse de Lamartine

 

Le temps qu'est-ce que le temps ?

il n'est pas le même suivant les instants

est-il court, est-il long ? il est ce que l'on en fait

un temps de partage, d'amour, un temps de méditation

un temps ou on agit après avoir réfléchi

un temps celui de la vie si fragile parfois

Si difficile quand on attend un résultat

qui va avoir un impact sur notre vie, ou celle

des Êtres qui nous ont chers

 

Le temps sacré, celui qui ne compte pas

pas de temps, dans cet espace qu'est le cosmos

les années passent, un printemps de plus

un autre de moins, le temps de reconstruire ce temps

parfois j'ai l'impression de le perdre

parfois j'en accorde trop

mais rien ne se perd, tout est expérience

et sagesse, ais-je raison ? peu importe

je donne, je perds, je prends ,

et c'est mon temps, pas le votre chacun est diffèrent

quand j'avais 20 ans le temps me paraissait long

et maintenant je ne le vois plus passer

sinon comme des moments ; que j'arrive a capturer

Des moment de pur bonheur,

que je n'aurai pas pu imaginer

il y a un temps pour tout

et même celui d'être en harmonie

Le temps file entre mes mains

comme du sable entre les doigts

comme celui qui est dans le sablier

comment vais-je le retenir

le temps le votre le mien, sont-ils pareils ?

C'est tout relatif, on se réfère a un évènement

Avant ou après Jésus Christ,

avant ou après tel autre moment

qui a compté dans notre vie

Le temps est tout relatif

parfois long comme un jour sans soleil

parfois trop court, et je lui cours après

sans pouvoir le rattraper mais le neutraliser

pour ces moments bonheur

où on peut se retrouver avec un être cher

Moments de partage, de complicité

Le temps passe vite quand on est bien

Il passe lentement quand on attend

Et pour ceux qui dans leur lit de souffrance

attendent la délivrance

Et pour ceux qui sont nés et vont s'éveiller à la vie

Et pour ceux qui croient à leur destinée

suivant l'heure de leur naissance

Les dés semblent pipés

Mais la destinée on se la fait

ou on y pourvoie, encore que

bien des événements nous échappent

ou nous mettent à l'épreuve

ne perdons pas notre temps

Utilisons le pour semer de l'amour

On retrouvera toujours,

Et sans doute on récoltera les fruits

Ô temps suspends ton vol ! Je ferme les yeux

 

Ô temps suspends ton vol !

Le voici ce temps c’est celui ou je médite un peu

pour que Dame inspiration vienne me visiter

Je me retire dans mon bureau

Et les doigts sur le clavier je les laisse courir

Ils sont mus par mon cerveau qui pense

Et leur donne l’influx, et tout passe !

La sensibilité du moment, la joie ou la tristesse

Tout passe comme venant de mon cœur

Ce matin parmi les images j’ai trouvé ce qu'il me fallait

Pour mon texte illustrer, c’est comme une magie

L’écrit et l’image elle suscite en moi

cette envie de partage  

écrire pour exprimer un bonheur profond

qui ne peut que par les mots porter ma joie

Partager ce temps qui met de la vie partout

j'ai fait le tour de mon jardin,

Qu'il est beau coloré de douces 

un nouveau printemps- me dit le jardinier-

qui travaille en ce moment : partout des fleurs

Le soir quand le soleil s’enfuit : c'est un rituel

je le regarde partir

des roses sont belles écloses

dans leurs robes aux couleurs dégradées

Il n'y a plus de papillons  qui se posent avec volupté

 

La vigne Vierge elle aussi tapisse le mur

elle est devenue flamboyante presque rouge

Le plaqueminier lui aissi cet habis à revetu

tout change, tout évolue suivant la luminosité

Des marguerites jaunes mettent de l'or sur leur crête

et encore quelques fleurs blanches qui ont résisté

tout pour moi est harmonie,

et une marque du temps qui passe, comme le mien

celui-ci je voudrais le retenir le capturer ou la captiver

pour laisser une empreinte des moments heureux

des petits bonheurs, que je sème aussi

et qui me réjouissent le cœur

Ô temps suspends ton vol  ...

 

Sources : Rosie dauve

Visites : 14

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

Agenda

Rencontre conviviale

Du 7 au 14 août 2020

© 2019   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation