Allongée sur mon lit une constatation émerge …je m’imprègne de cette sensation :

Je suis en train de décoder mes mémoires cellulaires…très bien…maintenant vient à moi des reconnaissances passées…c’est normal, cela s’exprime de la sorte :

Pour commencer de nouvelles rencontres se mettent en place toutes seules avec de nouvelles énergies, ces personnes qui m’entourent reflètent un temps que je ne connais pas dans mon ici et maintenant, pourtant cet effet est surprenant, il colle à ma peau, il s’empare de tout mon Être, réclame l’attention d’un enfant, d’un amant, d’une maman, que sais-je encore dans les aléas d’une vie lointaine.

Dans la nuit ce rappel à l’ordre est persistant, le tumulte de tous ces souvenirs multidimensionnels me transporte dans le jeu de l’omniscience… Des formes sans formes, des mots sans mot, des ombres et des couleurs, une harmonisation des cœurs à travers des chants mélodieux…une fraternité se dessine, une famille se remodèle, un mari… inconnu ou…reconnu, une multitude d’épreuves qui se reconnectent, ce monde est magique, luminescent, des secrets me sont dévoilés…Un voyage.. Oui certainement car consciente que cet atterrissage doit se faire en douceur, lorsque je ressens cette sensation …cela se situe au niveau de mes oreilles…des petits cliquetis, une impression d’oreille bouchée qui se débouche …je me relie en mon cœur et me remercie de revenir en mon corps…après j’ausculte et je digère toutes ces étrangetés.

Du jour au lendemain des souvenirs refont surface, je dénoue les histoires de mes vies avec les personnes qui m’entourent souciantes ou insouciantes de cet état de fait, je me sens vide dans ces instants, vide de tout jugement, vide de toute retenue, impuissante à l’idée que je ne suis que le témoin de tous ces actes manqués…et à la fois pleine d’envie, pleine d’amour, reconnaissante de cette vie qui m’emmène au cœur de la création …Cette dualité est très singulière…

Je pense que la réponse est que je suis consciente de tout cela, lorsque face à ces changements je me retrouve moi face à face avec une personne de ces vies là…je reprends confiance en moi, me recentre et me dis qu’en cet instant… de l’infiniment petit est en train de se résoudre des histoires passées de l’infiniment grand …le lâcher prise s’impose encore et toujours…hé oui ! tel un écrivain qui doit lâcher sa plume...de cette énergie palpable je concentre mon attention sur la création et cela me propulse dans la tête des idées de toutes sortent qui viennent s’agencer les unes aux autres et parfaire mon petit quotidien …

Je continu le chemin pour compléter cette mission de vie.. prête pour de nouvelles aventures…

Sourire …

Flora

Visites : 36

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Commentaire de papillon le 23 octobre 2010 à 14:30
Sourire... quelle belle communion !
Commentaire de papillon le 23 octobre 2010 à 13:41
Oui la Tendresse je raconte là cette histoire personnelle que je partage... car peut-être quelques âmes ont t-elles besoin de se rassurer concernant leur Être multidimensionnel...leurs rêves éveilés ...tous ces termes, tous ces mots peuvent égarer, ...sur ce chemin qui est peut-être étranger pour certain(es)...et cette découverte étrange est quelquefois surprenante...et là est ma façon de tendre la main de transmettre l'amour et de dire ...vous n'êtes pas seul...et tout est "normal" vous n'êtes pas fous, ni folles...vous êtes simplement dans la reconnaissance de ce qui est dans le miracle de la création...
Lumineuse journée ...

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

Rencontre conviviale

Du 7 au 14 août 2020

© 2020   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation