Pourquoi nous sommes attirés par ceux qui ne sont pas bien pour nous.

Pourquoi nous sommes attirés par ceux qui ne sont pas bien pour nous. Je me suis toujours posé la question : « Pourquoi suis-je attirée par les gens qui ne sont pas bien pour moi ? »

pour nous (1)

Et la réponse est assez simple en fait : Parce que votre soi blessé joue un rôle d’attraction.

Maintenant que je sais que le terme « soi blessé » peut sembler un peu intense, laissez-moi donc vous expliquer. Nous avons tous « le petit soi » (ou le soi blessé, l’ego) et le « Soi spirituel » «(le soi supérieur, le soi adulte, ou l’âme).

Pourquoi nous sommes attirés par ceux qui ne sont pas bien pour nous : 

Le soi blessé est la partie de vous qui se sent incomplète. Il s’interroge sur votre valeur et votre importance : il ne se sent pas entier, ou il se sent en quelque sorte imparfait. Mon soi blessé est le « petit soi » qui se demande si je suis vraiment aimable.

D’autre part, nous avons aussi un Soi Spirituel. C’est votre soi supérieur, votre âme. C’est la partie de vous qui est liée à l’amour, la vérité, la sagesse et la paix intérieure. Votre Soi Spirituel, sait, sans aucun doute, à quel point vous êtes aimable et précieux. De bien des manières, c’est le contraire de l’ego.

À un moment donné, nous fonctionnons à partir de l’un de ces deux soi. Malheureusement, nous sommes nombreux à fonctionner à partir de l’ego la plupart du temps. Voilà pourquoi nous croyons que nous sommes insignifiants et impuissants d’une certaine façon, et nous essayons de combler ce manque.

L’ego cherche des choses à l’extérieur pour trouver la validation et la réalisation. Il croit qu’une fois qu’il aura plus (d’argent, un meilleur partenaire, un meilleur emploi, une maison plus belle , plus de vacances, etc…), il sera enfin heureux.

Mais, il n’est jamais heureux. Du moins, pas pour longtemps. Parce que la nature même de l’ego est de se sentir incomplet. Par conséquent, lorsque vous vivez à travers le point de vue de votre ego, vous êtes destiné à avoir l’impression qu’il manque quelque chose. La vie à travers l’ego n’est pas très amusante.

Nous avons tous été déçus ou blessés par une relation dans le passé ; nous portons la mémoire de cette blessure à l’âge adulte (parfois inconsciemment). Si une blessure d’enfance est toujours en vous, vous allez attirer des gens qui vont mettre en évidence le même sentiment. Par exemple, si votre blessure est centrée autour d’un sentiment de rejet ou d’invisibilité, il est probable que vous ressentiez la même chose dans vos relations à l’âge adulte.

pour nous (3)

 Nous sommes attirés par ceux qui ne sont pas bien pour nous

Votre inconscient est programmé pour attirer des gens qui activent vos blessures.

C’est une partie frustrante du processus de croissance ! Mais pensez-y de cette façon : vous réactivez vos blessures pour pouvoir enfin les guérir. Nous ne pouvons pas guérir ce que nous ne ressentons pas ; nous ne pouvons pas guérir des choses dont nous n’avons pas conscience ! Le sentiment désagréable doit faire surface pour que vous puissiez grandir au-delà.

Rappelez-vous, votre Soi supérieur est la partie de vous qui connaît la vérité sur vous. Il sait que vous êtes digne, étonnant, capable, et puissant. À travers le Soi supérieur, vous êtes entier. Oui, vous êtes un humain imparfait avec des défauts ; mais vous êtes avant tout une âme.

Vous êtes beau.
Vous êtes important.
Vous êtes spécial.
Vous êtes amour.

C’est ce que le soi supérieur sait sur vous, et il veut que vous le sachiez aussi.

En vous identifiant avec votre soi supérieur (l’amour en vous), vous êtes beaucoup moins attiré par les personnes qui ne sont pas bien pour vous, voire plus du tout dans certains cas.

Vous réalisez soudainement que les personnes « mauvaises » étaient seulement des enseignants pour vous mettre dans le bon état d’esprit qui ne remet pas en cause votre valeur ou votre importance.

Votre soi supérieur veut que vous vous identifiez à lui ; il veut que soyez celui que vous êtes vraiment. Récupérez l’amour en vous, et vous guérirez vos relations de l’intérieur.

S’il vous plaît laissez un commentaire ci-dessous et dites-nous quelles sont les qualités de votre Soi supérieur et comment vous prévoyez d’être plus connecté à cette partie de vous.

Shelly Bullard

Visites : 4532

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Commentaire de amanda le 14 Juin 2016 à 22:20

Oui je pense que il faut être vigilant et voir si l autre à les même attente si non cela ne va nul par 

Commentaire de Luna Maillot le 14 Juin 2016 à 20:04

Je pense que lors d'une rencontre l'autre partenaire vous choisit, pertinemment, pour ce que vous êtes ou n'êtes pas car  pour moi c'est mon cas, inconsciemment.

A-t-on droit au bonheur ? Si oui, l'exigence s'impose ; Si non, on va droit dans le mur.

Commentaire de Lovyves le 13 Juin 2016 à 8:35

Bonjour à Tou(te)s
Les événements de la vie font que je suis, très souvent, face à des choix.
Ce qui fait que la vie est une succession de choix, que j'assume.. ou pas.
Et, j'ai toujours des raisons de faire un choix, comme l'on dit "de bonnes raisons".

Suis-je responsable du bonheur ou du malheur d'autrui ?
Voila une pensée (voire une idéologie) que notre environnement nous a inculqué.
Il est fort possible de se sentir responsable du bonheur ou du malheur d'autrui soit d'une prétention extrême, voire, puisque c'est la société qui nous a "formaté", une perversion.
Ce qui est "excellent" pour la culpabilisation et l'autodestruction (mentale).

Commentaire de Luna Maillot le 12 Juin 2016 à 20:14

Sur la publication de  Soleil Rouge  j'ai un commentaire.

Oui, je me pose souvent la question pourquoi avoir partagé mon existence qu'avec des personnes  pas bien pour moi, sauf une, durant ma vie.

Peut-être l'ai-je voulu ? Car, comme je l'ai souligné, sauf une, qui était une bonne personne et m'a aidé à avoir de la connaissance et de la modération sur le chemin de vie mais seulement là, à cette époque je recherchai l'aventure, de l’excitation et non de la sagesse.

Je l'ai quitté et j'ai fait son malheur, il est tombé malade et maintenant il n'est plus de ce monde.

Je ne me suis plus donné le droit d'être heureuse totalement, je marche dans la vie et je traîne mes remords.

J'ai rencontré des personnes qui ont, sans doute, décelé cette faiblesse chez moi et m'ont entraîné dans leur vie en faisant fie de mes aspirations et de mon moi intérieur.

Commentaire de amanda le 28 mai 2016 à 22:19

ses très vrais nisha

Commentaire de Nishta le 28 mai 2016 à 22:01

Oui je trouve cela trés vrai, ça me parle, je me donne maintenant plus d'amour à moi-même plutôt que de le réclamer à l'extérieur, je vis dans la conscience de la valeur de moi et je sais que si je me dévalorise je vais aller vers des gens qui se survalorise et je vais me sentir mal jusquà identifier que finalement si je me redonne ma pleine valeur, ces gens là ne vont plus m'attirer...

Commentaire de Lovyves le 27 mai 2016 à 14:18

Bonjour à Tou(te)s
C'est bien connu, les attentes sont fatales au bonheur; et, de ce fait, néfastes à la santé psychologique, voire à la santé physique.
De plus avec des attentes, l'on se crée des problèmes avec les défauts ou erreurs d'autrui, ce qui est aussi fort dommageable, pour soi.

Selon Amanda, tout est très simple et, à la fois, tout ne s'explique pas; est ce que ceci se vit facilement dans la vie ?
j'ai des doutes.
Et j'ai aussi des doutes sur la correspondance qu'il y a entre mon commentaire et la réponse de Amanda.

Commentaire de Terre du Cosmos le 27 mai 2016 à 9:04

Mr Lovyves j attend de vous une orthogaphe impécable et exemplaire Merci de corriger (ses vrais que échanges ..au lieu de : C est vrai que l échange ..) hhh merci

Commentaire de amanda le 26 mai 2016 à 23:45

Tout est très simple tout ne explique pas mais se vie .

Commentaire de Lovyves le 26 mai 2016 à 17:51

Conclusion, de tous mes dires :

© 2022   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation