"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse", ainsi parlait Zarathoustra.

L'enfant, dans son innocence, se joue de son Ombre créée par sa propre opposition entre la lumière du soleil et la matière qui aurait dû être éclairée, si l'enfant lui-même n'y faisait obstacle.

L'enfant se demande alors, qu'est-ce que cette tâche noire sur le sol ? Cherche-t-il à s'en détacher ? Tout comme Peter Pan, l'enfant, d'instinct curieux et émerveillé, cherche à s'y rattacher.

L'Ombre est définie comme étant l'absence même de Lumière; mais qu'est-ce que la Lumière ? Communément définit comme une Energie - au sens large - appréhendée par la rétine, elle ne saurait être perçue sans l'intervention miraculeuse de l'Ombre. Sans l'Ombre, la Lumière ne serait qu'aveuglement pour nous Être Humain.

Ce qui permet de La percevoir est en réalité ce qui est défini sans Elle. L'Ombre brille donc de son absence de Lumière !

Si l'exemple de l'enfant est reprit, il apparait que ce qui sépare l'enfant de la Lumière n'est autre que le lieu de son regard. Or, l'Ombre indique à l'enfant d'où vient il est éclairé et c'est exactement cela qui lui permettra de prendre conscience de la Lumière ET de ne pas en être aveuglé.

Au commencement Tout était Un. Et "s’il est vrai qu’il y a ac[cord entre] tous les humains sur le fait que le cha[os] est ténèbre, il est donc issu d’une ombre, on l’appelé «ténèbre». Or l’ombre provient d’une œuvre existant depuis le commencement. Il est donc évident que cette dernière existait avant que le chaos ne fût et que c’est après la première œuvre qu’il est venu." (Prologue, Traité sur les Origines du Monde, Copte sans titre retrouvé à Nag Hammadi). En d'autres termes, l'Ombre serait issue de la Lumière préexistante. Mais dans quel dessein ?!

Si la misère nous permet d'apprécier la richesse, la guerre nous permet-t-elle d'apprécier la paix ? En va-t-il peut-être ainsi pour chaque chose de ce monde. A cet égard, Philippe dans son évangile nous enseigne : "La lumière et les ténèbres, la vie et la mort, la droite et la gauche sont sœurs les unes des autres; elles sont inséparables. C’est pourquoi ni les bons sont bons ni les méchants méchants, ni la vie est vie, ni la mort est mort." (Evangile selon Philippe, copte de Nag Hammadi). Le rôle mystérieux de l'Ombre semble se dessiner dans ce à quoi elle ne ressemble pas et non ce qu'elle n'est pas. C'est en appréciant l'absence que la valeur de ce qui manque se révèle. Et en cela, l'Ombre revêt bien des beautés.

Ainsi pour reprendre Hermès de Trismégiste : " Ce qui est en bas, est comme ce qui est en haut, ce qui est en haut, est comme ce qui est en bas, pour faire les miracles d'une seule chose." (Table d'Emeraude). Il en va de même pour l'Ombre de nos profondeurs intérieures. Bien trop souvent, l'Homme fuit la solitude qui le plongerait face à lui-même. Et cela est regrettable. Un tel acte, non seulement ne l'épargne pas éternellement de son propre reflet; mais en plus l'empêche de développer la sollicitude préalable à tant de douceur.

Il y a un proverbe qui évoque l'idée selon laquelle on aurait les qualités de nos défauts et les défauts de nos qualités. Rien n'est tout noir ou tout blanc ici bas. L'Ombre peut être un Bienfait pour l'Humanité. Comment sinon pourrait-Elle développer des qualités de Courage, de Tempérance ou encore de Justesse ? Sans la Peur le Courage ne saurait exister, sans le Désir la Tempérance n'aurait pas de sens et sans l'Iniquité que serait la Justesse ? C'est de l'Ombre et de la Volonté de ne pas la laisser nous rendre aveugle que les qualités de cœur de l'Être Humain prennent toutes leurs valeurs. Entre les Profondeurs de l'Être et la Nature Profonde de l'Être, un équilibre semble exister. Pour y parvenir, le chemin de chacun est unique. Il enrichit le monde de l'expérience vécue et offre l'espérance à ceux qui se sentent vaincus.

Ainsi, ce qui est perçu dépend du lieu où le regard vient et se porte. Lorsque l'on marche dos au soleil l'Ombre se dessine sur le sol face à nous, nous invitant à observer ce que pourrait être notre être sans Lumière; et lorsque l'on avance face au soleil, cette même Ombre est inexistante à notre vision, mais le soleil devient éblouissant. Aucunes de ses visions ne détient la Vérité, à chacun de trouver son équilibre entre Ombre et Lumière ...Ainsi, se rappeler à l'enfant intérieur qui nous meut offre, tout à la fois, étonnement et émerveillement de tout ce qui est, y compris l'Ombre.

Visites : 91

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Commentaire de Albatros le 8 novembre 2016 à 15:02

 David Bourgeois - Photographe

Cette photo pourrait bien illustrer l'ombre et la lumière.

Commentaire de Albatros le 8 novembre 2016 à 10:13
Merci pour ce texte , cela me fait penser à une chanson de Calogero et de Grand Corps Malade , l'ombre et la lumière,
"De l'ombre ou de la lumière,
Lequel des deux nous éclaire ?
On marche vers le soleil
Dans les couleurs de l'hiver
De l'ombre ou de la lumière
Depuis le temps que j'espère
Retrouver dans un sourire
Toutes les lois de l'univers"

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

© 2020   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation