En avant pour la détox du changement de saison !

ON CONSOMME DES ALIMENTS DE SAISON

Pour être sûre de manger sainement, on introduit dans nos repas équilibrés des fruits et légumes de saisons. De plus l’automne est la saison parfaite pour des soupes et jus de fruits délicieux : figues, raisin, légumes-racines (pommes de terre, navets, carottes), betteraves, chou-fleur, poireaux, champignons et potirons, autant d’aliments riches en vitamines et vecteurs d’énergie. A cuisiner sans modération !

ON MISE SUR LA MONO-DIÈTE 

Afin d’aider notre organisme qui connaît un ralentissement de son métabolisme cellulaire, on purifie notre système digestif en faisant une journée ou une demi-journée de mono-diète par semaine en ne consommant qu’un seul aliment comme le raisin par exemple.

ON ALLÈGE LE DÎNER

Toujours pour aider notre système digestif, on dîne léger le soir en évitant les protéines qui sont longues à assimiler. Légumes, céréales et fruits sont à privilégier et à consommer au moins trois heures avant le coucher pour s’assurer que l’estomac a fini de digérer.

ON DORT PLUS ET MIEUX

Puisque la luminosité baisse, on optimise son sommeil pour pouvoir profiter le plus longtemps possible des rayons du soleil. 97 % de la population a besoin de dormir sept heures au minimum, sachant que les trois premières heures de la phase de sommeil profond sont les plus réparatrices. Puisque la régularité compte, on se couche plus tôt et à la même heure tous les soirs et on se prépare un sommeil réparateur. Faire du sport dans la journée, dîner léger, éteindre son téléphone et s’offrir un bain aux huiles essentielles (lavande, bergamote, mandarine, géranium et orange douce)… Autant d’astuces qui peuvent améliorer le sommeil.

ON FAIT UNE CURE DE VITAMINES

Essentielles au bon fonctionnement du système immunitaire, les vitamines aident le corps à lutter contre les agressions extérieures tout au long de l’année mais principalement en hiver lorsque l’organisme est plus fragile. En cure sous forme d’ampoule ou à l’état brut dans les fruits et légumes, faites le plein de vitamines pour combattre la fatigue et garder une bonne mine.

ON FAIT DU BIEN À SON CORPS ET À SON ESPRIT

Si en été, pour être parfaite dans notre deux-pièces, on aime pratiquer des sports qui bougent et qui « sèchent » la silhouette, l’hiver laisse place à plus de douceur. Yog’n’dance, yoga, tai chi, barre au sol, pilates… Autant de disciplines relaxantes qui vont nous aider à canaliser notre énergie pour traverser l’hiver avec succès et se tailler un corps d’acier.

Pour se faire du bien et associer le soin de la peau au confort psychique, on peut s’offrir un massage détox au salon Tui Na (70 € l’heure).

ON FAIT PEAU NEUVE

C’est une des règles qu’il est essentiel de ne pas négliger. Prendre soin de sa peau. Après l’été, l’épiderme du visage, du corps et des mains est un peu déshydraté. Pour attaquer l’hiver en beauté, on y va à fond sur l’hydratation et la nutrition. Avant toute chose, on fait des gommages une à deux fois par semaine pour accélérer la régénération de la peau et favoriser la pénétration des actifs contenus dans les produits que l’on applique par la suite. Crèmes, masques, sérums, rien ne doit être laissé au hasard si on veut éviter le phénomène de la peau de croco. N’hésitez pas non plus à appliquer de temps en temps un gommage délicat sur vos lèvres pour activer la circulation, renouveler la peau et éviter ainsi les gerçures dues au froid. On n’oublie pas d’appliquer deux fois par jour une crème riche sur les mains et les pieds, les extrémités sont très souvent abimées lorsque les températures chutent.

ON PREND SOIN DE SES CHEVEUX

Avec les températures  et l’usage plus fréquent du sèche-cheveux, la chevelure est mise à rude épreuve. Frisottis, cheveux cassants, secs et déshydratés, pour éviter de voir nos cheveux se dégrader, on s’en donne à cœur joie sur les soins. On chouchoute notre cuir chevelu une fois par semaine en laissant poser un soin spécifique (selon le besoin), on hydrate les pointes en profondeur et on discipline les longueurs. Si vous le pouvez, évitez au maximum de vous lisser les cheveux, la chaleur les fragilise davantage et les rend cassants.

ON UPGRADE SA COLORATION 

. Notre peau a perdu son teint hâlé, notre garde-robe est beaucoup moins gaie qu’en été et surtout : nos cheveux nous semblent comme fanés. Pas de panique ! Qu’ils soient châtains, roux, bruns ou blonds, n’hésitez pas à les rendre plus lumineux en jouant sur quelques légers reflets. Un moyen efficace d’apporter une touche de lumière tout en conservant sa couleur initiale.

ON MISE SUR UN MAKE-UP FRAIS 

Avec l’arrivée de journées plus courtes, de la luminosité morose et des tenues grisâtres, on est nombreuses à compenser par un maquillage chargé et tape à l’œil. Mauvaise idée. On oublie notre rouge à lèvres pourpre, notre mascara intense et notre poudre compacte pour un gloss dragé, un fard à paupières nacré, un mascara volume gris ou kaki et un léger blush rosé. Le combo parfait pour donner à votre mine l’éclat qu’il lui faut et sublimer votre teint sans le plomber.

Visites : 21

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

Rencontre conviviale

Du 7 au 14 août 2020

© 2019   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation