La relation à soi, ce n’est pas le plus facile

 

Comment entré en contact avec soi-même ?

Comment avoir confiance en soi, sans avoir recours à un regard extérieur ?

 

Je n’ai pas vraiment la réponse, si ce n’est qu’en se posant ce genre de question, si l’on est sincère, la vie nous amènera forcément à y répondre par nous-mêmes.

Des événements nous pousserons dans nos retranchements, et à devoir nous appuyer, que sur nous-mêmes.

 

Je viens de vivre cela d’une façon très profonde. Se choisir soi, pour aller vers soi. Sans but égoïste, mais simplement pour retrouver  son  chemin, celui où la vie m’attend…

Cela oblige au silence intérieur… par choix ! Entendre toutes les voix de l’ego, du mental inférieur, de  nos peurs, sans leur accorder l’attention qu’on leur prêtait avant, tout en restant centré sur l’espace intérieur qui nous met en relation avec notre moi profond.

 

 

Pour moi, atteindre la relation à soi, c’est arrêter de chercher des informations, des réponses, à l’extérieur de soi.

C’est prendre responsabilité de sa vie, et se mettre au centre de sa vie. Nous créons notre monde extérieur en vibrant ce que l’on vibre à l’intérieur de nous. Partant de cette constatation qui est une réalité, une loi universelle, cela nous engage à aller en profondeur dans nos résistances, nos croyances, pour trouver un autre regard, pour trouver ce qui est juste pour nous et du coup, pour les autres aussi. Car quand nous sommes dans notre justesse, nous jouons la partition créée par le Tout, et les pièces du puzzle sont toutes en symbioses.

 

Ce n’est pas évident de tourner son regard vers l’intérieur, Nous sommes un peu désemparer par cette notion, en tout cas nous pouvons l’être !

 

Mon truc, quand j’ai du mal à le faire : c’est simplement de me mettre en résonnance avec mon corps, en m’intériorisant certes, mais en me mettant en résonnance avec mon corps. Mon corps, tout comme un pendule, mais en plus sophistiqué et plus sûr, est un prolongement, un outil que mon moi supérieur, mon Soi supérieur, mes guides, peuvent emprunter pour me répondre. Mon corps ne me ment pas. J’utilise simplement un mouvement que j’enseigne dans mes ateliers de communications avec le vivant. Quand c’est oui, mon espace énergétique autour de moi et à l’intérieur de moi, s’élargit et quand c’est non, tout se rétrécit. Simple ! Ce qui rejoint notre lumière nous fait nous expanser. Ce qui ne le fait pas, nous limite.

 

C’est ainsi que je peux d’une certaine façon entrer en contact avec cet espace en moi qui est relié au Tout… et en étant le centre de ce ressenti, je sais si quelque chose me convient ou pas. Après, le choix du mouvement que je vais faire m’appartient, soit je regarde par le bout de la lorgnette de l’ego, soit je regarde par celui de ma lumière. Quelque soit le choix, ce sera le mien, et chacun d’eux aura ses conséquences… à moi de voir !

Visites : 47

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

Semaine Ardèche 2019

Quel Grand Invité ?

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

© 2018   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation