La beauté intérieure se passe des artifices, bien qu'elle puisse s'en accommoder.  Les gens artificiels, qui misent beaucoup sur les apparences, brillent de tout leur clinquant dans la lumière du jour ou l’éclairage du so...ir, mais ils vivent souvent dans la dépression, s’éteignant avec la lumière parce qu’ils ne brillent pas de l’intérieur.  Ce qui fait la qualité d’un être, ce n’est pas ses attributs extérieurs, mais l’ouverture de son cœur et son degré de conscience.  Un être mise d’autant dans les apparences qu’il est vide intérieurement parce que, dans une pensée égocentrique exagérée, il a faussé son identité personnelle à partir du regard d’autrui, non de ce qui fait sa véritable valeur, son individualité et la différence de son rôle fonctionnel. 
Pour éviter tout mauvais amalgame, il faut avouer que cela fait sens de bien emballer un présent de prix ou de qualité.  Mais, chez tout être, le souci de l’apparence doit éviter de mener à l’obsession et d’exprimer le sentiment de dissociation qui nait du désir de se conformer à un modèle extérieur imposé et de se construire une personnalité grandement opposée à ce qu’il se sent être fondamentalement.  Cela ne peut que l’amener à ne plus savoir qui il est, parce qu’il n’offre plus que l’image de ce qu’il désire être pour plaire aux autres ou, tout au moins, pour éviter de détonner parmi eux ou s’attirer le rejet.  Jusqu’à un certain point, il vaut mieux être détesté pour ce qu’on est que d’être aimé pour ce qu’on n’est pas.  Surtout que ce que l’un déteste, l’autre l’aime, et inversement, ce qui permet toujours à celui qui en a besoin de se constituer une cour d’admirateurs.
À bien y penser, la tâche de chacun n’est-elle est de vivre sa vie à son rythme et à sa manière en cessant de copier celle qu’on croit plus belle parce que l’herbe paraît toujours plus verte dans le pré du voisin, ce qui est rarement le cas?  À chacun son destin selon le plan de son âme!  La plus belle réalisation, c’est de se connaître et de s’appartenir…  Il vaut mieux savoir qui on est, savoir ce qu’on veut vraiment et le réaliser que d’admirer ou d’aduler, de copier, d’imiter, de se comparer, de vivre dans la concurrence.

Visites : 71

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

Agenda

© 2020   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation