Un Ami a conté cette histoire que j'ai dû entendre un jour, et les jours et les nuits ont passé et hop ... ce matin, j'ai eu envie de vous la transmettre, car ... Pourquoi pas ;)

Connaissez-vous l'histoire des 101 singes ?

Des scientifiques étaient en train d’étudier des singes sauvages simultanément sur plusieurs îles japonaises. Ils communiquaient quotidiennement entre eux par radio.
Un très beau jour, ils leur donnèrent des patates. Ils eurent l’idée géniale de les déposer dans le sable afin de voir si les singes allaient les laver avant de les manger. L’ensemble de la tribu alla droit vers la rivière, afin de se débarrasser du sable qui les gênait. Tous sauf un : le 101ème singe…

Celui-ci alla laver sa patate dans la mer. Grâce à l’eau salée, elle avait bien meilleur goût.

C’est alors que l’incroyable se produisit… Sans que le 101ème singe ne fasse aucun mouvement ou n’émette aucun son, toute la tribu vint à son tour tremper sa patate dans l’eau salée… Peut-être me direz-vous que les autres l’avaient vu faire et qu’ils… oui mais stop !

Le plus incroyable arrive … Les singes d’une île située à plus de 90 km de là firent exactement la même chose, quasi au même moment ! Quelques instants après notre expérience, l’ensemble du groupe de l’île voisine se dirigea vers l’eau de mer et y lava ses patates…

extrait du livre "ARMD" de Claude tracks - que j'ai recueilli sur le site
http://unelanterne.discutforum.com/t3-lhistoire-du-101eme-singe

La photo du singe est tirée d'un film que j'adore ... Baraka

Visites : 1191

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Commentaire de New Sophie le 9 mai 2013 à 7:32

Dans la Nature, nous avons notre place nous les Humains car nous en faisons partie. Il y a toujours deux opposés, un positif un négatif qui changent, c'est là la magie de la vie.

Grâce à nos liens virtuels du net, il y a beaucoup de belles choses de faites pour en prendre conscience. Et sachant qu'il est intéressant d'expérimenter pour agir ... une autre perception pleine d'espoirs et confiance ;) car le but est d'aller mieux ... non ;)

Commentaire de Spirit le 8 mai 2013 à 15:29

Pourquoi ? Oh, juste parce que sa pomme de terre salée et son cent unième singe ressemblent plus à un canular qu'à une réalité... Claude Tracks est facétieux.

Cependant, à condition qu'on sache de quoi on parle, je suis preneur de cette vision kaléidoscopique de la vie que tu proposes, plus globale et complète. :-)

PS : Entre temps, j'ai visionné Baraka : une moitié de belles images sur la nature et la spiritualité, et une moitié sur la misère humaine la plus crasse... À vous de voir.

Commentaire de New Sophie le 8 mai 2013 à 10:54

Miroir au mon miroir ... Et Pourquoi pas les expériences ne se ressembleraient pas, ici de face, là de profil, et là en semi-profil. C'est là aussi les liens, ceux qui sont là pour suivre le fil ... hi hi hi

Grand Merci Spirit, je vais aller voir tout cela et André ... je vais également me pencher sur Jung ... Plouf ;)

Belle journée à Vous,

Commentaire de Spirit le 7 mai 2013 à 19:45

Merci Sophie de nous rappeler cette étude remarquable.
Merci aussi d'avoir cité ce film, Baraka, que je ne connaissais pas. L'article http://fr.wikipedia.org/wiki/Baraka_(film,_1992) m'a mis l'eau à la bouche, et le voici en streaming pour ceux que ça intéresserait : http://documentaryheaven.com/baraka/.

Je suis étonné de la façon dont Claude Tracks parle de ce phénomène très connu du... centième singe.

Voici une vidéo qui présente le phénomène http://www.youtube.com/watch?v=1wQ4dSKDWVc et dont je recopie le texte qui la suit :
« Ces scientifiques ont étudié des macaques (macaca fuscata) sur l'île de Koshima en 1952. Certains de ces singes avaient appris à laver des patates douces et les scientifiques ont alors observé que ce nouveau comportement s'était répandu à tous les jeunes singes de l'île par mimétisme.
« Watson prétend cependant que ce comportement se serait même répandu aux singes de toutes les îles avoisinantes sans qu'il y ait la moindre transmission visible et cela au moment où un nombre clé aurait été atteint, le fameux centième singe, à partir duquel l'espèce entière aurait acquis un nouveau savoir.
« L'histoire a été rendue populaire par Ken Keyes dans son livre Le centième singe dont il applique le concept à la société humaine. Depuis, l'histoire a été acceptée comme un fait et est apparue dans de nombreux ouvrages dont certains écrits par des universitaires. »

Les scientifiques dont ce texte parle sont ceux-ci : http://fr.wikipedia.org/wiki/Kinji_Imanishi.

L'interprétation de cette expérience évoque deux éléments fondamentaux du fonctionnement du monde, non reconnus officiellement par la science institutionnelle :
1- Le phénomène de "masse critique" (expression issue de la physique nucléaire) : à partir d'un certain nombre d'individus ayant une pratique, la totalité de la population reconnaît, voire adopte cette pratique. Cette hypothèse est décrite notamment dans La prophétie des Andes (de James Redfield). Il se pourrait par exemple que les "Créatifs culturels" (http://fr.wikipedia.org/wiki/Cr%C3%A9atifs_culturels) constituent, selon ce paradigme, l'amorce d'une société nouvelle.
Ou encore, il suffit d'un certain nombre d'individus pratiquant une technique pour que cette technique ait un effet significatif. Cela a été testé par des méditants pratiquant la MT dans une grande ville des USA : on a observé une diminution des accidents, des crimes, etc. Cette expérience est relatée entre autres par Deepak Chopra dans l'un de ses livres (je ne sais plus lequel). Une formule mathématique donne le nombre minimum de pratiquants pour que l'effet soit observable.
2- L'effet des champs morphogénétiques, dont l'hypothèse et l'étude sont portées par le biologiste Rupert Sheldrake (http://fr.wikipedia.org/wiki/Rupert_Sheldrake), selon, approximativement, le schéma suivant : un comportement inscrit une forme dans ces champs, et ces champs redistribuent cette forme sur les autres éléments analogues à ceux qui ont initié la forme, indépendamment de la distance. Ce qui représente une façon dont l'hypothèse holographique de l'univers (le tout se retrouve dans chaque partie) fonctionnerait...

Belle semaine. :-)

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

© 2024   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation