Savons-nous réellement ce qu’est la méditation ?

L’étymologie de méditer vient du latin "meditatio" qui désigne une pratique mentale ou spirituelle. Elle consiste souvent en une attention portée sur un courant de pensée dans le but d'en approfondir le sens, ou sur soi dans le but de se réaliser en tant qu’identité spirituelle.

Avant de vous expliquer brièvement ce qu’est un courant de pensée, il est important de différencier les techniques que sont la relaxation, la pleine conscience, l’auto suggestion, de la méditation pure et dure parce que nous passerons à côté de celle-ci qui elle est un dialogue avec la substance mentale.

Suivant nos croyances, nous nommons cette substance mentale, intelligence cosmique, Dieu, Force de Vie, etc…, en partant du postulat de la métaphysique, de la voie de l’apprenti-initié du Kybalion, nous ne pouvons pas méditer correctement si nous n’intégrons pas le 1er principe qu’est le mentalisme. Alors je vous invite pour ceux qui ont réellement envie d’apprendre à méditer de lire et d’avoir l’envie d’intégrer ce principe primordial, puis de le mettre en action.

Comment pouvons-nous jouer au jeu de la vie si nous ne connaissons pas les règles de celle-ci ?

Nous passons à côté de notre vie, constatant souvent que notre réalité est loin de nos rêves, et qu'elle est la somme de nombreux échecs répétitifs. Quelles sont les raisons de ces répétitions ? Nous sommes hors la loi. Dans le langage populaire nous disons, nul n’est sensé ignoré les lois sinon c’est la case prison, et croyez-moi lorsque nous ignorons les lois de notre univers notre réalité n’est pas très glorieuse et devient notre prison.

Pour ceux qui n’auront pas le courage d’aller lire le Kybalion voici en très bref, le principe du mentalisme, que les initiés me pardonnent de cette simplification qui tronque l’hermétisme grandement. Mais pour le côté pratique c’est juste "une orientation". 

"Le Tout est Esprit ; l'Univers est Mental". LE KYBALION.

Extrait : " Le Tout doit être Tout ce qui l'est réellement. Il ne peut rien exister en dehors du Tout, sinon Le Tout ne serait pas Le Tout.

Le Tout doit être Infini, car rien ne peut définir, confirmer, limiter ou restreindre Le Tout. …Seul Le Tout peut échapper à la Loi, et cela parce que le Tout est la Loi elle-même d'où dérivent toutes les autres Lois."

Au commencement il y a le Tout, donc le Tout est Tout, l’air que nous respirons, la matière physique, notre chair, nos paroles, nos pensées, les courants de pensées, le vide, la terre, l’univers, les univers et cela à l’infini…le Tout est indéfinissable donc inutile de vouloir le saisir avec notre intellect. Notre plus grosse confusion que de c’est de confondre le mental avec l’intellect.

Extrait : "Il existe de nombreux plans de l’Être, de nombreux plans supérieurs de Vie. Tout dépend de l'avancement des individus sur l'échelle dont le barreau inférieur est formé de la matière la plus grossière, et le barreau supérieur seulement séparé de l'Esprit du Tout par une infime division.

Le Plan de l'Esprit Humain, dans ses sept subdivisions, comprend ces manifestations de vie et de mentalité qui sont communes à l'homme à des degrés différents."

Notre intellect est au 3ème niveau de l’échelle de cette subdivision, les trois 1er niveaux parlent de l’ego, et dans les niveaux supérieurs nous pouvons parler de mental supérieur (ceci est une approximation, merci d’en tenir compte, vu mon échelon d’intégration de ce principe.).

Maintenant que nous avons clarifié l’ego, l’intellect et le mental, nous pouvons nous rejoindre. Pouvons-nous admettre que l’Esprit est la partie la plus haute du mental ?...bonne question...

Nous faisons partie du Tout, nous baignons dans le Tout, donc nous sommes toujours en contact avec le Tout, la question est : Comment prendre contact avec lui ? En méditant bien-sûr, mais pas dans la contemplation, dans une action qui touche un autre principe de l’univers celui de la polarité. Alors pour être en accord avec ce principe, nous devons prendre conscience que nous avons une polarité émissive et une autre réceptive. Nous posons une question et dans la logique nous attendons la réponse…mais pour capter une fréquence élevée, nous devons augmenter notre vibration (un autre principe de l’univers), sans cette conscience nous passons à côté d’un dialogue avec l’intelligence cosmique, nous restons à des niveaux égotiques, intellectuels et parasités par les autres humains.

Un courant de pensée est une fréquence, de l’énergie, de la substance mentale…

 Donc pour capter un courant de pensée de bonne qualité, le mieux est d’augmenter notre vibration, comment ? Toujours en méditant de la manière suivante: vous devez avoir l’intention de vous connecter au plus haut niveau de la substance mentale. Important, définissez le mot qui correspond à vos croyances (Dieu, Esprit, Force Cosmique, intelligence cosmique etc.), cela vous aidera au début.

Pour méditer votre corps doit être totalement détendu sinon vous resterez au niveau de l’intellect, d’où l’importance des autres outils comme la relaxation corporelle, la sophrologie etc…

Si votre journée ou vos soucis viennent perturber cette connexion, c’est que vous n’êtes pas branché sur une fréquence élevée. Donc restez dans la polarité émissive en demandant de nouveau de vous relier à l’intelligence cosmique… la base de cette connexion c’est avoir envie de s’y connecter, après c’est de diriger votre propre substance mentale vers la substance mentale la plus pure du Tout.

Là vous avez déjà changé votre taux vibratoire, dans un 1er temps nous avons du mal à palper cette substance mentale, car notre ego fait résistance, alors mettons-nous à son écoute, là nous passons dans la polarité réceptive. Donc nous sommes émissifs dans la direction, réceptifs dans l’écoute. Nous sommes dans les 2 polarités et du coup nous sommes en harmonie avec le principe de polarité. S’il y a qu’une seule polarité soit nous nous endormons parce que trop réceptifs, soit nous intellectualisons à nouveau. Nous devons avoir les 2 polarités en même temps.

Ce n’est pas grave du tout si vous ne voyez rien, cela transforme tout de même votre propre esprit, votre propre état d’esprit…

L’acte de méditer n’est pas passif. C’est un dialogue, là vous pouvez aller puiser sur le courant de pensée, votre besoin du jour avant d’aller dormir, par exemple. C’est un muscle qui s’exerce tous les jours, devenir conscient de son appartenance à une substance mentale, c’est plus intéressant que d’appeler cela maitriser son mental, c’est apprendre à dialoguer avec le plus haut de la Substance Mentale.

Maintenant définissez votre besoin, "goûtez la joie" par exemple, entrer en relation avec ce courant de pensée qu’est la joie, ce n’est pas un point fixe, mais une mouvance.  Pouvons-nous réellement définir, la joie ?...

Ne confondons pas méditer, travailler avec la Substance mentale et projeter ses propres envies dans cette substance mentale, sinon cela revient à vouloir la dominer…là nous serions dans le manque d’humilité, ce qui va nous mettre hors la loi, et faire que le non-respect de cette loi nous met en pole position pour être humilié tout le temps. Ouvrons plutôt un dialogue avec elle, et quand vous sentez qu’il y a des petites pensées parasites, orientez-vous vers le plus pur qu’il existe…, ce n’est pas vraiment difficile, cela demande juste de la pratique.

Si vous arrivez à concevoir que Tout est mental, alors vous commencez à saisir le principe du mentalisme, et vous toucherez la vraie méditation qui part de ce principe là.  A condition de bien saisir que faire le vide exprime le fait de squeezer l’intellect, donc se connecter au-dessus de lui dans les sphères supérieures du Mental. Là vous êtes informés pour choisir vos techniques méditatives en fonction de vos besoins, et vous saurez reconnaître la vraie méditation.

Ce n’est pas d’être juste immobile dans le silence, le mental travaille et nous travaillons avec lui, la substance mentale est vivante et nous vivons avec elle, tout le temps. Nous n’avons à ce compte-là plus le temps de penser, nous n’éprouvons plus le besoin d’intellectualiser, ou de réfléchir sur les choses.

L’intellect est important, mais replaçons le au bon endroit dans un projet par exemple. Le désir, le rêve, la vision, n’a rien à voir avec ce que nous appelons " pensée". C’est pour cela que nous avons besoin du miroir de quelqu’un pour nous accompagner parce qu’avec notre intellect nous pouvons de nouveau prendre des vessies pour des lanternes. Lorsque nous avons déjà défini, le désir, le rêve, la vision, cela devient un projet qui demande suivant nos besoins d’être accompagné, coaché par des thérapeutes… Par contre du désir au projet, ce n’est qu’une affaire spirituelle si "je" puis dire, spirituelle et quantique. Si vous comprenez le principe du mentalisme, vous comprendrez que le désir, le rêve, la vision tout ça baignent dans cette Substance Mentale et que vous transformez tout cela pour le meilleur ou pour le pire, en projet.

 

C’est l’art de méditer !!!

A méditer les amis...

Mireille  and CO.

 Pour plus d'articles, rendez-vous sur mon  Blog créateurs conscients , pensez à partager et à liker si cela vous a plu biensûr.  www.mediationholistique.fr

Ps: le prochaine article parlera du Mentalisme selon la métaphysique, parce que c'est le 1er principe, et qu'il dit au commencement il y a le Tout...n'hésitez pas à commenter cet article, et dans le formulaire de contact à laisser vos coordonnées pour recevoir les prochains articles.

Visites : 190

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Commentaire de Liouba le 3 Février 2017 à 18:45

Merci cela m'a intéressé.

Commentaire de shanti le 1 Février 2017 à 21:12

trés intéressant MERCI Mireille

Commentaire de Mireille Housset le 1 Février 2017 à 19:31

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

Agenda

octobre 2022
DLMMJVS
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031

© 2022   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation