Enseignements Esséniens et Rosicruciens.

Les enseignements esséniens remontent à Enoch qui a transmis la Tradition. Les rosicruciens rencontrent ce courant dans les Ecoles des Mystères de l’ancienne Egypte (vers 1 500 avant J.C.- XVIIIe dynastie – Thoutmosis III : Pharaon et premier Grand Maître) qui regroupaient des mystiques éclairés, avides de savoir et de connaissance des lois naturelles, universelles et spirituelles. Cette gnose a été transmise à la Grèce antique, à l’Empire Romain, l’Europe du Moyen-Age et enfin, elle fut recueillie par les Rose-Croix du XVIIe siècle. Leur symbole en est une rose (l’âme en évolution) au milieu d’une croix (le corps de l’homme.)

Leur connaissance était donnée de bouche à oreille. Actuellement, elle est transmise sous forme de monographies mensuelles où toutes sortes de thèmes sont abordés comme la Nature du Divin, l’origine de l’Univers, les lois de la vie, les mystères de la mort, etc… Ces enseignements ont pour but d’apporter une meilleure compréhension de l’évolution de l’homme, de la vie de l’âme et surtout de la Maîtrise de la Vie, l’Alchimie spirituelle.
Les Esséniens ont, eux aussi, des enseignements écrits sous forme de Cours par Correspondance, d’une grande richesse, accessibles à tous et qui sont étudiés mensuellement.
.
Les Rose-Croix ont un « Comité d’Entraide Spirituelle » qui peut être sollicité dans des situations difficiles à résoudre ; les Esséniens font appel au « Soutien Mutuel. » Par ailleurs, ils ont hérité des Esséniens l’art de soigner et de se préserver de la maladie. Ils étaient appelés les « thérapeutes » en Grèce.

Dans les Temples rosicruciens, qui représentent le corps de l’homme, se déroulent des rituels commémoratifs, des initiations sous la direction d’un Maître ; c’est aussi un lieu d’échanges sur des sujets importants concernant l’évolution de l’humanité, l’écologie, la nature, la philosophie, etc.… où tous les avis sont écoutés avec respect.
Les Esséniens ne franchissent pas des degrés comme les rosicruciens mais des « marches » pour atteindre leur corps d’immortalité.

Nous pouvons faire d’autres rapprochements, par exemple, en ce qui concerne la méditation, les esséniens ont un sanctuaire personnel et les rosicruciens ont un « Sanctum » pour se relier au Cosmique. ; ceux-ci se réunissent en « convents » dans divers endroits, plusieurs fois l’an, tout comme les Esséniens.
La même déontologie relie Esséniens et rosicruciens : les uns et les autres acceptent tout homme ou femme de bonne volonté qui souhaite apprendre les lois divines, sans tenir compte de ses idées politiques, philosophiques ou religieuses. C’est ce qui fait, également, le fondement de la « Nation essénienne. »

A la lumière de ce qui précède, nous pouvons dire que les rosicruciens sont nos frères car leur cheminement est semblable au nôtre à divers points de vue et qu’ils transmettent la Sagesse de la Tradition, parfois de façon différente, mais toujours pour l’épanouissement de l’âme et de la maîtrise de soi en pensées, paroles, émotions et actes pour soi, mais aussi pour autrui. Ils sont également dans l’étude, le rituel, la dévotion et l’œuvre pour un monde meilleur.

Visites : 495

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

Agenda

août 2022
DLMMJVS
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031
       

© 2022   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation