L'être éveillé est quelqu'un que tout fait rire y compris rien.

Visites : 1939

La discussion est close. Vous ne pouvez plus y répondre.

Réponses à cette discussion

Une approche de ce sujet...

Rire, N'est ce pas la la preuve que l' on est heureux?

Bonjour  Liselotte . Je partage entièrement votre commentaire .  Merci à Lovyves d'avoir ouvert cette discussion.

Avez-vous connu aussi  le fou rire , sans doute plus rare ? Dans ma scolarité, il m'a joué de vilains tours car j'avais une camarade de classe , une pitre de première qui par ses histoires comiques déclenchaient un fou rire général , une comique de première avec des mimiques incroyables . Elle avait cette capacité de faire rire aux éclats , tout en restant stoïque , Bien souvent , j'ai été punie par une enseignante , mais devant sa plaidoirie incisive , je riais encore de plus belle , impossible de m'arrêter , j'étais dans l'obligation de sortir dans le couloir afin d'évacuer cette pression particulièrement difficile à stopper .

Faut en regarder au moins la moitié pour être pris(e) par un fou rire irrésistible...

Et si je ris avant la moitié ?
Est ce que je risque de blesser quelqu'un ?

Oui je pense, Yves, fait trèèèès attention ...on ne sait jamais...

 

Je connaissais "la vache qui rit", "le chat botté"; donc il y a aussi "le chat qui rit".
Pour Tou(te)s rire en choeur, invitons le saule pleureur, ça lui changera les idées.

https://www.youtube.com/watch?v=CpCE5Dlt7-s

tiens, karen, peut -être  connais tu cette vidéo du chat virtuose qui me fait sourire et rire à la fois..

Conclusion Chère (par rapport à la phrase de cet article) ?

Bonjour à Tou(te)s
A vous lire, le rire est important.
Il est même très bien, un quart d'heure, un jour par an; peut être un peu plus.
Mais pas rire de tout, car manque de respect, risque de blesser autrui.

Donc, voila la problématique intéressante : Où, quand, avec qui, je ne dois pas rire (comment je fais) ?

A lire le commentaire de Liselotte, je ris beaucoup :
"Il est étrange que les catholiques osent rigoler de leur religion, de leurs prêtres alors que les musulmans ne le peuvent.
Pour moi, il y a des choses dont on ne peut se moquer: La religion, la famille ou la race de l’autre. Toutes ces valeurs sont à respecter dans leurs différences."
Les catholiques seraient ils schizophrènes avec dissonance cognitive ?
A moins que Liselotte est dit quelque chose de contradictoire ?

J'entends rien, même si je connais.
Et pour être sûr (de la signification) j'ai l’outrecuidance d'ouvrir le dictionnaire ou d'aller sur internet, afin de ne pas me perdre dans des interprétations fallacieuses.

Cher Ami, alors comment faire ?
Quand pouvons nous rire ?
Avant de rire, faut il demander à autrui ce qui le fait rire et ce qui ne le fait pas rire ?

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

© 2018   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation