Il paraît que quand on se lève en colère et qu'on se couche en colère cela s'appelle une névrose?( ce n'est pas moi qui le dis!!)

Que dire alors de la "Normose"???quand on n'est pas dans la "norme"???

Etes-vous pour ou contre la"normose"? Si oui,comment le vivez-vous?Si non, qu'en pensez-vous?

Visites : 563

La discussion est close. Vous ne pouvez plus y répondre.

Réponses à cette discussion

A mon avis je pense que nous sommes un peu tous et toutes des névroses ! Et pas forcément lorsque nous nous couchons ou nous levons !cela n engage que moi bien sur !
Quand a la "normose" j essaie de vivre et non de subir ce que la société nous impose, l acceptation des certaines situations permettent d alléger ce que a quoi on adhère pas forcément .
Vivre en accord avec ses convictions n est pas toujours facile , et la vie n est pas toujours un long fleuve tranquille .....
Mettre l ego a notre service et non l inverse aide a mieux vivre toutes ces perturbations ,
Ou commence et ou s arrête la normalité ? Qu est ce qui est normal ou pas ?
Que la raison du cœur nous apporte la meilleure réponse a chacun de Nous !

Large sourire ...  en lisant la définition de la névrose! Car dans ce cas je suis heureux d'apprendre ne pas être névrosé.

Mais, heu, pourtant il me semblait bien l'être un peu. ( grattement de tête ... ) Bref, Normose, Normose pas dans la norme?

Bon ben, sans trop réfléchir et si j'en crois ceux qui m'entourent suis pas dans la norme. Et quelque part c'est ainsi, cela se fait naturellement avec les implications qui sont les miennes. Tiens, un jour une personne a déclaré que j'étais un empêcheur de tourner en rond ( petits patapons, lol ) à propos de mes peintures et plus encore ...

Tiens donc, le magnifique compliment que je vis bien, sans plus de fierté que ça, mais quand même! Si mon expression créatrice dérange ou crée quelque réaction que ce soit, même la colère, clin d'oeil malicieux, ça me plait bien.

Enfin bon tout dépend les domaines, je l'avoue.

Je l'assume, la vis bien ... la Normose!

Et je sens qu'heureusement beaucoup d'humains pensent, vivent en provoquant ( à leur manière ) le système, quelqu'il soit. A mon sens l'essentiel étant de réaliser en conscience son chemin de vie, déjà bien suffisament "balisé" par l'extérieur. . alors quelques petits coups de pattes .. s'ils aident à élever les consciences  ....

Et puis j'apprends à chaque difficulté à m'aimer un peu plus, et franchement j'ose dire qu'il y a du travail

Alors oui, suivre la raison du coeur peut nous aider à être heureux, non? et savourer la Normose. Lol

Comme je le disais,Chris,cette définition n'est pas mienne mais je me sentais en accord avec elle!!hihi!!

Mon fils aîné a toujours eu des peintures" qui dérangent"!!!je ne l'ai jamais encouragé à peindre autre chose que ce qu'il ressentait! J'ai même entendu, lors d'un vernissage, que ce n'était pas seulement sa peinture qui était dérangée.....ça fait  mal dans le coeur d'une maman mais c'est que ces gens n'ont rien compris à ce que mon fils était,  et tant pis.

Bonsoir Colette, oui je voulais bien dire que peu importe la définition ( de la névrose ) après tout et j'en rigolais car je ne me sens que très peu souvent en colère. Ni bon ni mauvais, juste parfois à accueillir. Enfin pour moi!

Et ma foi je crois bien être un "bon névrosé" !! Ha Ha. . . 

En venant sur le site, je me suis posé cette question: En quoi est  ce si important d"échanger ainsi?

Hé bien, je sens que ce qui m'importe le plus est bien de me sentir relier à d'autres "humains" partageant des valeurs essentielles, même dans la Normose. . .  surtout d' ailleurs . . . alors se découvrir en faisant référence à la norme; ici, heu .. pitié ( je me parle à moi même ).

Juste le désir de partager sur une question comme celle çi, c'est ok. Alors merci Colette.

Je suis certain que pour qui sait regarder, avec son coeur, les peintures de ton fils sont émouvantes.

C'est cela qui compte dans l'expression créatrice ... l'émotion! La technique ( et Dieu sait qu'il peut parfois en falloir ) doit rester au service du coeur.

Pour avoir réalisé des expositions je sais bien combien le regard d'autrui est significatif. C'est bon de penser que peut être les gens se protègent de ressentir en affirmant ne rien comprendre à une peinture!

Parce que qui a dit qu'il fallait comprendre, qui peut croire que l'on puisse s'aventurer à juger une toile? Là n'est pas le but, mais c'est ainsi, exposer mes toiles m'a permis d'acquérir un peu de lâcher prise, me détacher de retours quelques fois toxiques! Et prendre à bras ouverts les bons!

Voilà, heureux de passer un moment avec vous tous, vous lire.. . .

Et, si Chris regarde avec ses yeux, devient il un "mauvais névrosé" ?
Où est le toxique (entendre le jugement d'autrui des toiles) ?

Bonsoir Lovyves,

discussion ouverte sur la façon dont chacun peut vivre la normose . . . suite:

Grande et profonde respiration ... Chris a des yeux perçants et doux à la fois, mauvais ou bon, la névrose reste, j'en suis conscient.

Mais que veux tu dire par mauvais névrosé? celui qui se met en colère, sort de sa soumission? Bah, c'est bien histoire de discuter et nourrir le mental que de me creuser la tête ... je deviens un peu paresseux, clin d'oeil!

Plutôt la 2° question!  .... je voulais dire que celui ou celle qui pose sur la toile l'expression de son ressenti, ouvre son coeur et doit parfois réaliser un sacré travail pour se protéger. 

Bien sûre que le jugement d'une sensibilité peut fermer, toucher douloureusement, car souvent les propos inconscients et inconsidérés peuvent blesser l'artiste... je crois.

ou blesser notre enfant intérieur ( c'est au choix )

Un message est donné, peut être d'amour, c'est un mouvement, une liberté, et si ce mouvement créateur est fin, délicat comment ne peut il pas souffrir d'une bourrasque?

Beaucoup d'artistes hésitent à peindre sur le motif, par ex en ville.

La raison en est simple: la peur du jugement, des propos cassants.

Alors la force soutenante d'un groupe aide à se confronter, dépasser ses propres peurs en miroirs chez l'autre et les dépasser ... ou pas.

Question de ressources aussi.

de respect de soi grâce au regard des autres. L'histoire de chacun peut se répéter à chaque tournant de rue ... se protéger, à mon sens en s'ouvrant à l'exterieur a son rythme unique et propre pour chacun de nous et pourquoi pas en s'appuyant sur le clan?

Mais bon, toxique est un jugement de valeur aussi. . . ?

Ce qui ne tue pas renforce, dis t on ..

Mince, en écrivant je me dis que ce serait chouette d'échanger en vrai sur un thème comme celui çi . . . par la parole et pourquoi pas en live, chacun son art ... 

Qu'en penses tu Lovynes?

 

Réponse intéressante Chris.
Avec des thèmes bien différents.
je vais y répondre, de mon mieux.
" Mais que veux tu dire par mauvais névrosé?"
Si j'ai parlé de "mauvais névrosé" c'est que Chris a parlé, préalablement de "bon névrosé".
J'aurais préféré que Chris me parle de la différence, pour lui, entre "Bon névrosé" et ce qui ne serait pas "bon".
Car je voulais en savoir plus, pour éviter suppositions de ma part.

" Plutôt la 2° question! .... je voulais dire que celui ou celle qui pose sur la toile l'expression de son ressenti, ouvre son coeur et doit parfois réaliser un sacré travail pour se protéger.".
A la fois je comprends la signification de ce ressenti et je ne comprends pas comment peut on encore en être là, après tant d'expérience(s) de la vie.
Car, Chris, commencer (la phrase suivante) par : "bien sûr" et la finir par "je crois", me parait par logique, je dirais même que c'est un exemple de l'ambiance dans laquelle la société nous a formatés et continue de nous conformer.

ou bien " ou blesser notre enfant intérieur".
ou encore : "la peur du jugement, des propos cassants.".

Je n'en doute pas, Chris, c'est ta réalité.
Plutôt, que de "jouer" à une explication, ou des propos édifiants, je te renvoie aux 4 accords toltèques.
Tout en étant une réalité, ce ne sont que des mots, une manière de vivre et de souffrir aussi, inculquée et intégrée.

La force du groupe est intéressante, mais si j'en suis tributaire, que suis-je alors? mon équilibre, mon bonheur reposent sur ce groupe; l'individu risque de perdre son autonomie.

Ce qui ne tue pas renforce.
Il me semble que cette maxime devrait être notre socle de vie.
Et que les jugements des autres.. c'est du vent, intéressants à entendre, à retenir, s'ils me permettent d'apprendre qu'il n'y a que moi, qui se "casse" avec du vent.

Plus la sensibilité est grande (grande qualité), plus le détachement doit être grand (détachement très différant de indifférence).

Bonne nuit… le vent ne nuit pas !!

Bonsoir Lovyves,

Que de suppositions, je n'en demandais pas tant ma foi! Après tout cela ne regarde que toi . . . le 3° accord Toltèque ne précise t il pas d'éviter toute supposition... allez je ne t'en veux pas. J'imagine que ton intention était bonne.

Ainsi chacun fait de son mieux et maintenant je sais que je peux recevoir ton aide et tes conseils même si ce n'est point cela que je demandasse ... lol.

Tu dis: " je n'en doute pas Chris, c'est ta réalité"  . . . " j'aurais préféré que Chris parle de ceci ou cela ..."  . . .  poussez pas cher ami!  Chris écrit juste pour le plaisir d'un échange libre. Rester humble n'est pas toujours chose aisée . . . 

Sérieusement, évite les lectures de pensées, les attributions érronées . . . du moins à mon égard!

Je témoignais d'une réalité artistique plutôt commune quant aux réticences à exposer son expression  en pleine rue . . . mon implication associative et la confiance qui m'a été accordé a facilité l"accueil d'émotions, réticences à se montrer, dévoiler sa sensibilité.

J'ai aussi apprécié combien le soutien d'amis, du groupe était bon pour évoluer, oser. . .  

Est ce répréhensible? en vertu de quoi?

Ne sommes nous pas un? Ensuite chacun ses ressources pour cheminer ensuite en solo . . . ou pas. No problemo pour moi. 

 . . . comme ici où il est bon de s'exposer sans crainte d'être juger. . . et ramener dans des sentiers ... plus normaux! . Et nous voilà en plein dans le vif du sujet . . mais ce n'est pas ce qui t'a motivé n'est ce pas?

Bonne nuit . .. ce vent là n'amènera pas la pluie !!

Bonjour à Tou(te)s
A Chris, en particulier.
Je vais commencer à répondre par la fin :
Oui, nous sommes (maintenant) en plein vif du sujet, et c'est ce qui me motive.
Car il n'est que rarement possible de sortir du superficiel en nos contrées.
Oui, Chris ne m'a rien demandé. Cependant ici nous sommes sur un forum .. de développement personnel; et, je m'intéresse aux propos, je me permets de juger les propos, d'où qu'ils viennent, et de faire part de ma pensée par rapport aux écrits.

J'ai fait des suppositions, possible.
Et pourtant je n'ai écrit qu'en rapport à des écrits.
Que ce que j'ai écris était erroné, si tu le dis, alors oui, c'est erroné.
Mais peut être que maintenant c'est erroné (j'en conviens), mais était ce erroné en rapport à ce que tu as écrit précédemment ? (je ne connais pas Chris, je le considère comme un humain égal aux humains).
"les propos d'autrui peuvent blesser".
Oui, ils peuvent blesser, mais la blessure sera de mon fait.
Nous pouvons donner toutes les meilleures justifications du monde, de l'univers, ceci ne changera rien.
je me blesse avec les propos d'autrui.
Je sais, très bien, que ceci est .. cru et rarement crû !!!

Ceci dit je ne justifie !!! pas les propos d'autrui. Mais, mais, Comme disait le régent à propos du Cardinal Dubois : son langage est un peu vif, mais de bon conseil.

J'entends bien "la réalité artistique et les difficultés à exposer et à s'exposer.
Si je me permets d'écrire, ici, des propos hors des convenances, c'est que les convenances ne sont, possiblement, que rarement bien à propos.
Cependant, le soutien d'amis est très appréciable; et, il n'y a rien de répréhensible à ceci, bien au contraire.
Oui, nous sommes Un, 7 milliards de UN; mais Tous différents, avec des pensées différentes .. ceci ne doit pas être sujet à blessures !!! (Socrate appelait la confrontation (verbale) du "corps à corps" sans chemise .. et sans sang) !!

Peut être, que je suis aussi un ami, mais peu consensuel !! (certainement parce que le consensuel est à la mode, en notre société). Donc, en ma pensée je suis un ami.

Etre fier de soi, fier de son art, de ses œuvres, quelles que soient les critiques.
Et que les critiques (paraissant positives ou négatives) sont l'œuvre de personnes qui ont des intentions (5° accord toltèque) .. quelles sont les intentions des amis de Chris ?
Pour moi, c'est le bonheur de Chis ... en permanence, pas fonction des critiques de X ou Y.

Le mensonge domine ce monde.
A chacun son attitude face au mensonge institutionnalisée.

Nul n'est parfait, mais nous sommes Tous perfectibles, alors toute critique doit avoir une partie dite négative (ce qui est faux là où le mensonge ne domine pas).

Quoique il en soit, même en cas d'orage, je serais toujours là, car c'est sous la pluie que l'on compte les amis.

merci Ashivini!

Tu as raison en disant qui dit que c'est "normal" ou non?Chacun a SA vérité !Personnellement,je n'ai jamais aimé "suivre" le troupeau.J'avais l'impression que j'allais m'y perdre,que j'allais me "fondre"dans la masse....je voulais être différente afin de me détacher de ce qui allait peut être me "dévorer"....

Cela cache très probablement des peurs ancestrales ou même de vrais soucis psy mais je me sens vivre davantage en étant ,un peu,différente des autres.J'ai souvent envie de bousculer les normes mais il y a des lois à respecter...et donc je me contente d'être seulement "moi" avec mes différences! Amitiés

et bien c'est assez difficile en ce qui me concerne !! pourquoi je ne fais pas comme tout le monde !! boulot dodo !! en attendant la retraite !! où je vais peut etre profiter de la vie :) 

c'est ce que je me dis souvent pourquoi suis je ici alors que je n'accepte pas ce conditionnement et que je n'arrive pas non plus à faire et exprimer mes dons !!

il parait que l'univers est la pour nous !! alors je respire et je me libere petit à petit de ce personnage qui n'est pas le mien !!

au fond qui suis je et pourquoi ??

hello Christophe!

Etre SOI et rien d'autre!Voilà qui est courageux, finalement ,car pas toujours accepté par d'autres!!!N'attends surtout pas ta pension pour profiter et sortir des sentiers battus!!!Avec le mot "amour" le mot "liberté" est ,pour moi,le plus beau de la langue française!!Courage Christophe et bravo d'être Toi!

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

Rencontre conviviale

Du 7 au 14 août 2020

© 2020   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation