Le test des 3 passoires ou comment faire cesser une rumeur.

neweralp_nfo_o_1679.jpg

Personne n’est à l’abri des rumeurs, de la médisance et de la calomnie. Souvent nourries par la jalousie, la convoitise, la vengeance, ou tout autre chose, elles peuvent nous blesser, voire détruire une vie, une réputation.


J’ai conscience que, moi aussi, je peux déranger ou qu’on me juge. Au fond, je ne peux pas plaire à tout le monde, n'est-ce pas ? Je l'accepte et puis c'est vrai : on ne peut pas plaire ou se faire aimer de tous, et c'est tant mieux, cela prouve nos diversités et cela fait toute la richesse de l'Humanité.

Tout comme vous, je ne suis pas à l’abri des ragots. En revanche, s’il y a bien une chose qui m’affecte particulièrement, c’est de voir comment une rumeur, telle une tâche d’huile, peut se disperser à grande vitesse, d’autant plus qu’aujourd’hui, à l’ère de la communication instantanée, et détruire des années de travail ou de conduite « exemplaire ». Et comme une tâche d'huile, il est difficile, voire impossible de la nettoyer complètement. Et le plus fou dans ce processus, c’est que ceux qui écoutent et intègrent ces rumeurs comme étant des « vérités », les acceptent sans aucune autre forme de procès, sans prendre la peine de vérifier la teneur de ces histoires, on se contente de penser que tout simplement parce que la personne « est digne de confiance ».


Mais que savons-nous sur les intentions de cette soit-disant personne « digne de confiance » ?


Qu’est-ce qui anime les rumeurs et les avivent tels de grands feux de forêts dévastateurs ?


Oh bien sûr il existe autant de raisons qu’il y a de personnalités. Et à les entendre, il y a toujours une « bonne raison » pour détruire l’autre et se trouver des excuses pour diffuser à grande échelle une rumeur. La pire des excuses est : "je tiens à te mettre en garde contre ceci ou cela ou celui-ci".


Que faire ?


Comment agir ?


C’est alors que je puise inspiration et courage d'une des histoires que nous est contée par Socrate qui, dans sa sagesse légendaire, avait « inventé » le test des trois passoires :

Dans la Grèce antique, nous savons tous que Socrate était doté d’une grande sagesse.
Un jour, une de ses connaissance est venu trouver le grand philosophe et lui dit :

- Sais-tu ce que je viens d’apprendre au sujet de ton ami ?

- Un instant, répondit Socrate. Avant que tu ne me racontes, j’aimerais te faire passer un test, celui des trois passoires.

- Les trois passoires ? Répliqua son interlocuteur.

- Oui, reprit Socrate. Avant de raconter toutes sortes de choses sur les autres, il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l’on aimerait dire. C’est ce que j’appelle le test des trois passoires.

La première passoire est celle de la Vérité.

As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est vrai ?

- Non, j’en ai seulement entendu parler…

- Très bien. Tu ne sais donc pas si c’est la vérité.
Essayons de filtrer autrement en utilisant une seconde passoire,
celle de la Bonté.

Ce que tu veux m’apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de bien ?

- Ah non ! Au contraire !

- Donc, continua Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur mon ami et tu n’es même pas sûr qu’elles soient vraies…

Tu peux peut-être encore passer le test, car il reste une troisième passoire, celle de l’Utilité.
Est-il utile que tu m’apprennes ce que mon ami aurait fait ?

- Non, pas vraiment… hésita l'ami.

- Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n’est ni vrai, ni bien, ni utile, pourquoi vouloir me le dire ?

Que dois-je ajouter de plus après une telle sagesse ?


Les rumeurs… Ne les transmettez pas, elles font tellement de mal et le comble c'est que nous en avons tous horreur et nous avons conscience de leurs effets sur notre propre vie !


A méditer et surtout… APPLIQUER !

Votre partenaire dans l’optimisme,

Michel POULAERT. 

Visites : 1655

Y répondre

Réponses à cette discussion

Bonjour à Tou(te)s
Tout à fait !
Se remémorer cette histoire sans se mordre la langue, tout en la tournant 7 fois !
C'est un exercice qui demande du relâchement !!

Merci de cette belle explication des trois passoires... J'en avait entendu parler mais jamais aussi bien expliquée !

Je vais continuer et tenter de progresser dans ce sens !!

Restons optimiste..

Monsieur Barbarin a écrit un livre passionnant : "J'ai réussi grâce à l'optimisme créateur'

Merci beaucoup..

Bonsoir à Tou(te)s
Très intéressante ton affiche sur la critique Pascaloup !
Elle m'intrigue un peu, puis en y réfléchissant, je me permets de faire une critique de la critique !
En renversant la critique :
"Ceux qui voient en toi ce que eux ne seront jamais te critiqueront".
Car la critique est parfois constructive.
D'où vient celui qui critique !?
Où est celui qui est critiqué !?
Si tu as un maitre d'avance sur moi dans le chemin, alors tu es mon Maître !
Et ta critique sera "du pain béni" !

Est ce que ma critique passe au travers des 3 passoires !?

Bonjour à Tou(te)s
Cher Pascaloup
D'abord, j'ai fait une grosse faute d'orthographe (et de sens), ce n'ai pas un maitre d'avance, mais, seulement dans mon esprit, c'était un mètre !
Je ne me maitrise même pas!
Et d'avoir un mètre d'avance sur moi, c'est facile, nous sommes Tous des maîtres en puissance, gastéropode ou un reptile à carapace n'y changer rien ... il suffit de faire 2 mètres, et, même pas au pas !

Au jeu d'un interlocuteur différent ... peut être très intéressant !
1° pas vrai, mais bien et utile ! est ce possible !?
2° Vrai, pas bien, mais utile ! est ce possible !?
3° Vrai, bien, mais pas utile ! est ce possible !?

En 1, notre ignorance fait que nous fonctionnons, sans nul doute, généralement ainsi.
En 2, ce qui me dérange, est souvent vrai et utile.
En 3, le vrai et bien, je le "laisse souvent "au placard" !!!

   ;o)

L'humour nous sauvera toujours !

merci

je partage. Plusieurs amis dans ce cas. Etrange : on ne vient jamais me diffuser de rumeurs... elles passent toujours par les autres. Et j'aime. Au moins, les personnes de mon entourage savent que je ne suis pas passe plat :)

C'est un Faux Problème car c'est tout une histoire que se raconte celui qui se croit Victime de ragots.

En fait il a attiré vers lui ces médisances, c'est son désir inconscient d'être "mal aimé", ou valorisé par la méchanceté : ce qui fait de lui un gentil Martyre. Mais, il n'est que son propre Bourreau. Il a induit une relation particulière basée sur un mensonge, celui de son propre ego pour commencer, avec ceux qui font courir des rumeurs à son sujet.

En réalité, les protagonistes de cet évènement forment une paire ou un groupe d'amis qui s'ignorent, et cette expérience ils l'avaient décidé ensemble et programmé dans leur scénario existentiel, afin de grandir en Conscience ensemble, en compagnons spirituels.

Donc celui qui souffre des ragots est seul responsable de sa souffrance. Il devrait se réjouir d'avoir l'opportunité de transformer sa réactivité émotionnelle en un état serein, aligné à son Être Intérieur, et connecté à la Conscience, ainsi il verra l'illusion passagère de sa situation.

"... Toutes les situations sont dépourvues de signification. Ce qui veut dire que nous pouvons être le créateur de notre réalité et décider, choisir quelles significations donner aux circonstances, et par conséquent déterminer quels effets nous obtiendrons de ces circonstances peu importe à quoi cela ressemble."

Life Love & Unity

Ça, ça me parle ! En accord avec ce que tu rappelles, Lovyves.

Avoir la force de Socrate et avant d'écouter..ce que l'on veut vous dire

:poser vous les questions Vrai - Bonté - Utilité.. et si ce n'est pas le cas.... se sauver en se bouchant les oreilles

Rester au dessus de la mélée,  passer son chemin sans souffrir de ce que l'on peut dire de vous !!

Bonsoir à, Tou(te)s
Pour tou(te)s et pour Opale en particulier :
2° accord Toltèque.
Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle.
Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité, de leur rêve.
Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles.

Et nul ne peut blesser avec des mots; c'est toujours moi qui me blesse avec les maux des autres.

C'est terrible, sans doute !!!
Mais, c'est sans aucun doute !

Excellent... je vais m'empresser de diffuser cette histoire. Pas sûre qu'elle soit vraie, mais sûre de son utilisté ;-)

Quelle sagesse ! je vais utiliser ces 3 passoires de Socrate ! c'est excellent ! Merci Meriem ! c'est une des attitudes que je cherche à appliquer. Merci aussi de nous faire partager un autre excellent coach qu'est Michel POULAERT que je viens de découvrir sur internet.

J'ai une autre question : comment réagir devant les plaisanteries parfois lourdes et douteuses qui devraient être amusantes selon le blagueur ! j'ai essayé de lui répondre gentiment et calmement, mais elles m'ont tellement blessées avec son insistance que j'ai dû quitter un moment pour prendre l'air (pour me calmer). or cet ami va continuer surtout en présence de "ses amis" à me lancer ses vannes. j'aimerai avoir vos éclairements à ce sujet (c'est un des problèmes réellement préoccupant) merci à vous tous !

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

Agenda

Juillet 2024
DLMMJVS
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031
       

© 2024   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation