De la mort de tous les dieux naîtra la vie de tous les hommes

Cette phrase était inscrite en première page d’une revue de libres penseurs dont j’avais été désigné comme nouvel éditeur responsable.

J’avais supprimé cette phrase un peu pour ‘pimenter’ le débat et en expliquant que :

Si l’on souhaite la mort des dieux, c’est que l’on croit en leur existence.

Moi, je suis incapable de vous démontrer que dieu n’existe pas, de même je suis incapable de vous démontrer qu’il existe.

Et en temps qu’éditeur responsable, j’avais prit cette décision.

Et vous étiez tous membres !!!!!

alors, je vous (écoute)

 

Visites : 2346

La discussion est close. Vous ne pouvez plus y répondre.

Réponses à cette discussion

Bonsoir à Tou(te)s
"De la mort de tous les dieux naîtra la vie de tous les hommes."
Voilà un titre ...
Qui, très certainement, tue au présent et, possiblement, définitivement.
Ceci peut être aussi le titre du siècle.
Mal vu au présent, accepté peu à peu, puis mis sur les frontons de toutes les édifices officiels.
C'est le risque.
Tu perds ou tu gagnes !
Entre les deux, tu perds sur les deux tableaux !
Un titre plus consensuel, et le contenu de l'article vont attirer, de toutes façons "les foudres" des 2 bords !
Dans le passé ce titre était un "suicide".
Donc j'aurais voté pour ce titre.

Aujourd'hui, ce n'est même plus prémonitoire, du présent à courts termes.
Et même possiblement, un peu BCBG !
Les Dieux ne sont même pas morts, ils n'ont existé que dans l'imaginaire, donc, nous ne pouvons pas parler de mort, ça n'a pas de sens.
Et, les hommes sont les Dieux, seule la conscience incarnée est créatrice.
!!!
Tiens ça pourrait faire un titre d'article !!!

Ben oui, je suis un peu provocateur afin d’animer le débat

Si les Dieux rendaient les hommes esclaves, cette phrase serait vraie.

Bonsoir les libéré(e)s
Ayant des illustres prédécesseurs :
« Si Dieu n'existait pas tout serait permis.". Dostoïevski
"Sans Dieu, l'Homme est condamné à être libre". J. P. Sartre.

Donc, sans Dieu, l'Homme est l'esclave de la liberté, ce qui est paradoxal !!!

Et comme Dieu, sait tout, voit tout, et dans le temps; donc Dieu est l'esclave de lui-même, il ne peut rien changer.
Et donc, par déduction, tout est esclave.
Déterminé, si esclave est un mot qui fait mal aux oreilles.

Bonjour Parachaco et les autres, les membres et les pas membres de je ne sais quelle revue de "libres-penseurs".
Personnellement, comme tous les jours, je viens de lire L'Evangile du jour sur Internet (EAQ)
Pour m'exprimer sur ta phrase mise en exergue : "de la mort de tous les dieux naitra la vie de tous les hommes",
je vous communique premièrement le "Commentaire du jour" associé à l'évangile du jour, avant de poursuivre mon dialogue plus bas.

Catéchisme de l'Église catholique 
§ 996-1000 

« Je crois à la résurrection de la chair » (2)

      Dès le début, la foi chrétienne en la résurrection a rencontré incompréhensions et oppositions. « Sur aucun point la foi chrétienne ne rencontre plus de contradiction que sur la résurrection de la chair » (S. Augustin). Il est très communément accepté qu'après la mort la vie de la personne humaine continue d'une façon spirituelle. Mais comment croire que ce corps si manifestement mortel puisse ressusciter à la vie éternelle ?

      Qu'est-ce que « ressusciter » ? Dans la mort, séparation de l'âme et du corps, le corps de l'homme tombe dans la corruption, alors que son âme va à la rencontre de Dieu, tout en demeurant en attente d'être réunie à son corps glorifié. Dieu dans sa toute-puissance rendra définitivement la vie incorruptible à nos corps en les unissant à nos âmes, par la puissance de la résurrection de Jésus.

      Qui ressuscitera ? Tous les hommes qui sont morts : « Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, ceux qui auront fait le mal, pour la condamnation » (Jn 5,29).

      Comment ? Le Christ est ressuscité avec son propre corps : « Regardez mes mains et mes pieds : c'est bien moi » (Lc 24,39) ; mais il n'est pas revenu à une vie terrestre. De même, en lui « tous ressusciteront avec leur propre corps qu'ils ont maintenant » (Concile Latran IV), mais ce corps sera « transfiguré en corps de gloire » (Ph 3,21), en « corps spirituel » (1Co 15,44). « Mais, dira-t-on, comment les morts ressuscitent-ils ? Avec quel corps reviennent-ils ? Insensé ! Ce que tu sèmes, toi, ne reprend vie à moins de mourir. Et ce que tu sèmes, ce n'est pas le corps à venir, mais un grain tout nu... On sème de la corruption, il ressuscite de l'incorruption...; les morts ressusciteront incorruptibles... Il faut en effet que cet être corruptible revête l'incorruptibilité, que cet être mortel revête l'immortalité » (1Co 15,35-53). Ce « comment » dépasse notre imagination et notre entendement ; il n'est accessible que dans la foi. Mais notre participation à l'eucharistie nous donne déjà un avant-goût de la transfiguration de notre corps par le Christ : « De même que le pain qui vient de la terre, après avoir reçu l'invocation de Dieu, n'est plus du pain ordinaire, mais eucharistie, constituée de deux choses, l'une terrestre et l'autre céleste, de même nos corps qui participent à l'eucharistie ne sont plus corruptibles, puisqu'ils ont l'espérance de la résurrection » (S. Irénée).

      Quand ? Définitivement, « au dernier jour » (Jn 6,39-40), « à la fin du monde ». En effet, la résurrection des morts est intimement associée à la Parousie du Christ.

Et bien, en ce qui me concerne, je comprend cette parole, et, malgré les erreurs des hommes d'Eglise, j'y crois, je la pense cohérente, mystérieuse encore, je cherche à l'élucider sans cesse et j'y parviens très bien parfois.

La Parousie, c'est le retour du Christ dans toute Sa Gloire, et je crois que La Clé du Grand Changement, c'est Jésus-Christ et pas un autre, Le Christ Rédempteur, présent pour les siens au jugement dernier. IL est Le Pardon, pour tous les saints, les justes et l'immense peuple des rachetés". C'est à cela que je crois, et je ne crois pas comme "parole d'évangile" les discussions et forums d'Epa-news avec Parachaco et Lovyves, les inconnus anonymes à qui je m'adresse.

Par le passé et même maintenant, je crois que L'Eglise Officielle joue son rôle. Elle conserve La Parole de Dieu, les textes anciens et récents des saints chrétiens, les textes de La Bible, Canon et pas Canon, des millions de livres, je ne sais pas combien il y en a dans les trésors de la bibliothèque du Vatican, mais c'est certainement gigantesque. Aujourd'hui, en 2012, L'Eglise de Rome ouvre grandes ses portes, enfin ! On peut trouver sur Internet toutes les merveilles de Dieu qui étaient cachées autrefois. Il suffit d'en avoir l'attrait et la curiosité, l'ouverture, le désir, la soif. En plus, des manuscrits oubliés ressortent comme celui des gnostiques Marie-Madeleine et Judas… Nous avons de plus en plus de détails sur la vie historique du Christ. Les archéologues, les scientifiques découvrent des preuves pendant que des statues pleurent des larmes de sang en 2012 ou que la Vierge Marie apparait régulièrement, ainsi que Jésus.

Personnellement je recherche où se trouve l'Arche d'Alliance avec les tables de la loi gravées par le feu dans la montagne et j'apprend par Internet qu'elles viennent d'être retrouvée en Grêce, sur une île, et… dans la ombe d'Alexandre Le Grand. Est-ce vrai ? Ah ! Ah ! Je préfère rechercher aussi l'histoire de La Sainte Croix du Christ retrouvée par Sainte Helene. Cette croix est miraculeuse : tous les malades qui la touchent guérissent sur le champ. Ceux qui doivent croire croient et savent : c'est Dieu qui choisi les siens. Ils n'ont pas envie de faire du prosélitisme, ou de faire de leur foi un pouvoir sur ceux qui ne savent pas. Ils ouvrent La Porte, ils parlent du Christ dans le monde car ils affirment que L'Esprit Saint peut toucher tout le monde à l'intérieur de L'Eglise, comme à l'extérieur de L'Eglise.

Je pense qu'il y aura de plus en plus de personnes spirituelles sur La Terre, de personnes mystiques à l'esprit ouvert, et de tous les genres. Comme Sainte Marie-Madeleine, je pense qu'il nous faut faire la synthèse entre toutes nos connaissances, tous nos savoirs et toutes nos sciences, de l'astronomie à l'astrologie, à la théologie, à la biologie à l'astrophysique, faire la fusion de toutes les sagesses humaines qui est celle de Dieu. Tout est 1 et c'est à nous de nous en apercevoir. "Dieu existe, mais avant que les gens s'en aperçoivent…" disait Jacques Brel… Et bien, c'est maintenant que les poules ont des dents. C'est maintenant qu'il faut apprendre à demander la foi pour la recevoir.

Merci Parachaco de ta douce réponse. Mes oreilles sont toutes ouïes, ouvertes, pour t'écouter, et toi aussi, "lovyves-amour et justice", ce surnom te va-t-il bien pour nier l'existence de Dieu ? J'aime votre même quête à tous les deux ; (sans le "I") Vous dites-vous donc de sagaces "agnostiques" ? Avez-vous de la joie à afficher avec belle arrogance votre ignorance de Dieu ? On ne doit jamais se moquer de ce que l'on ne connait pas, si on veut "savoir", il faut se mettre à l'écoute de celui qui sait, et ne pas agresser les oreilles de l'interlocuteur des le départ. Merci à vous. Clarine.

Bonjour,

Quand vous dites Jésus-Christ et pas un autre, vous voulez dire le le Seigneur Chrétien ou le Seigneur quel qu'il soit ?

Cordialement

je parle de Jésus, Le Christ, Celui qui est venu pour tous les humains, et qui n'appartient à personne en particulier.
Mais, laissons Jésus s'exprimer par Lui-Même, selon Saint Jean :
Il s'agit de l'évangile d'aujourd'hui (EAQ/Internet).

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 18,33b-37.

Alors Pilate rentra dans son palais, appela Jésus et lui dit : « Es-tu le roi des Juifs ? » 
Jésus lui demanda : « Dis-tu cela de toi-même, ou bien parce que d'autres te l'ont dit ? 
Pilate répondit : « Est-ce que je suis Juif, moi ? Ta nation et les chefs des prêtres t'ont livré à moi : qu'as-tu donc fait ? » Jésus déclara : « Ma royauté ne vient pas de ce monde ; si ma royauté venait de ce monde, j'aurais des gardes qui se seraient battus pour que je ne sois pas livré aux Juifs. Non, ma royauté ne vient pas d'ici. » 
Pilate lui dit : « Alors, tu es roi ? » Jésus répondit : « C'est toi qui dis que je suis roi. Je suis né, je suis venu dans le monde pour ceci : rendre témoignage à la vérité. Tout homme qui appartient à la vérité écoute ma voix. » 

Bonsoir à Tou(te)s
et à Clarine, en particulier.
Merci, pour votre commentaire.
A chacun sa croyance, sa foi, ou à son absence de foi ou croyance.
Pour moi tout est bien (croyances) tant la personne respecte l'intégrité physique de tout humain.
Je précise à mon sujet, pour qu'il n'y ait pas de malentendu.
Que je reconnais toutes les religions, comme sérieuses, et que je me sens disciple de leur prophète.
Je suis athée, sans Dieu, ce qui ne veut pas dire que je nie Dieu.
Je ne vois pas ce concept comme vous, en général.
Pour être plus précis, j'attribue à "Dieu" l'infini, et, évidement le contraire l'infini étant "Dieu" !

En matière de religions, je suis ignorant, certes, mais c'est très relatif.. et subjectif !

Bien sûr que je suis aussi pour "respecter l'intégrité physique de tout humain", en voilà une idée ! Je pense qu'il y a des religieux fanatiques dans toutes les religions. Il y en a même chez les écolos, les végétariens, chez les scientifiques ou les hommes politiques. Il y en a plein des fanatiques mais, mais : ce n'est pas mon cas !

Etre chrétien, c'est connaitre l'existence sublime de Jésus, c'est l'avoir rencontrée. Etre chrétien, c'est dire amen à Dieu, et surtout pas aux erreurs et aux pêchés des humains dont nous sommes. Nous sommes tous pêcheurs. Dieu seul est Parfait. Le Christ qui a pris la condition humaine, était "Dieu fait homme". IL est le seul humain parfait depuis les débuts de l'humanité et jusqu'à sa fin. IL est Le Seul humain à avoir dit qu'IL était Dieu et à avoir été reconnu comme tel. Et puis il y a des messagers, des prophètes, des sages, des inspirés-connectés, des justes, plein de gens qui savent l'existence du Christ. Des gens qui ont l'expérience de cette foi si mystérieuse pour ceux qui ne l'ont pas reçue. Nous sommes dans une République laïque et là, oui, il y a un "ic" ! Je pense que les humains sont des êtres spirituels et si on nie leur spiritualité, ils meurent. Ils survivent en robots bien formatés pour être de bons producteurs et de bons consommateurs, mais, piégés, ils ne sont pas dans la Vie. Leurs âmes souffrent, même si leur corps profitent du système marchand et de ses loisirs, les notions de Vérité, de Liberté, d'Eternité, d'Absolu doivent être enseignées à l'école, non seulement en philosophie mais par l'étude approfondie de toutes les religions et spiritualités du monde entier. Lire "La vie des saints", c'est plus intéressant que celle de Napoléon !

Moi aussi je suis ignorante en religion, mais c'est très relatif et subjectif. Je connais mon expérience par Lui, avec Lui, et en Lui, Jésus-Christ, et je n'ai pas peur d'en témoigner, surtout s'il s'agit de défendre la grandeur de Son Nom car Jésus-Christ m'a sauvée, c'est ça que je sais et que je n'oublie jamais. Au début, j'ai demandé des preuves car je voulais croire mais je ne pouvais pas croire. Et j'ai eu des preuves ! Alors, j'ai cru, et petit à petit, tout doucement, j'ai cru de plus en plus. Je me suis renseignée sur Jésus. J'ai lu des prières, orthodoxes grecques comme catholiques romaines du pape, et j'ai trouvé cela très magnifique. J'ai compris beaucoup sur moi-même, sur le monde, sur la nature et la sur-nature de notre condition humaine. J'ai trouvé mon guide, il s'appelle Le Seigneur, L'Eternel, L'Enseigneur, Jésus. Et je me suis dit assez rapidement : "comment vais-je pouvoir expliquer à mes potes qu'il faut se mettre à genoux à l'église chrétienne ?". Vu leur mentalité, cela était impossible ! Je souhaite témoigner de mon cheminement dans mon livre-témoignage mais… il n'est pas prêt.

Voilà, voilà, j'espère être restée dans le ton de la discussion, et ne pas être trop longue. Quand on aime, on ne compte pas !

moi je comprend tout à fait cette foi.

je crois dans le Seigneur qui a éliminé les mauvaises actions (le péché)

Pour moi le Seigneur est un Saint accompli.

je reconnais tous les Saints de toutes les cultures et de tous les temps.

amen

Bonsoir à Tou(te)s
"Seigneur est un Saint accompli"
!!
OK, pourquoi pas !
Et : "les Saints sont ils des seigneurs accomplis" !?

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

Agenda

© 2020   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation