Scène du film “Angel-A” avec Jamel Debbouze et Rie Rasmussen.

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Commentaire de épanews le 5 Avril 2013 à 8:31
Commentaire de Laëtitia Ludivine le 4 décembre 2011 à 15:05

Merci de vos ressentis, vos mots. Ce sont à mes yeux des trésors car il me semble qu'à travers eux vous vous dévoilez.

Oui comme vos mots le véhiculent, le chemin vers la compréhension, la conscience, l'acceptation, et l'Amour est différent pour chacun de nous.

Pour certains il sera rempli de grands obstacles ou épreuves pour d'autres  il sera plus déblayé, mais chacun son chemin, chacun ses ressentis, émotions, révélations.

Et dans/sur ce chemin se trouveront et se trouvent des miroirs, plus ou moins reluisants, tous présents pour nous "guider" vers cette graine déjà présente en nous d'être "Amour".

Cette 'scène" véhicule des messages d'Amour de Soi, de pure acceptation de ce qu'on qualifie d'ombre et de lumière (les miroirs que nous rencontrons?), d'un bain de Conscience, de Lumière qui illumine alors toutes ces parties d'ombre et de lumière et fait que tout ce que nous sommes est en réalité parfait tel quel.

 Je clôturais avec ces mots:

 "Ta tâche n’est pas de chercher l’amour, mais simplement de chercher et trouver tous les obstacles que tu as construits contre l’amour." Djalal al-dîn Rûmi

 "La faculté de se mettre dans la peau des autres et de réfléchir à la manière dont on agirait à leur place est très utile si on veut apprendre à aimer quelqu'un." Dalai Lama

"L'idéal de la vie n'est pas l'espoir de devenir parfait, c'est la volonté d'être toujours meilleur"
Ralp Waldo Emerson

Commentaire de Laëtitia Ludivine le 4 décembre 2011 à 14:33

Les mots ci-dessous accompagnaient en fait cette vidéo:

"Le premier pas est: acceptez-vous tel que vous êtes; laissez tomber tout les: "je devrais". Ne portez aucun "il faudrait, je devrais" dans votre coeur ! Vous n'avez pas à être quelqu'un d'autre; la vie ne s'attend pas à ce que vous fassiez quelque chose qui ne vous appartient pas. Vous avez simplement à être vous-même. Détendez-vous et soyez simplement vous-même. Soyez respectueux envers votre individualité et ayez le courage de signer avec votre propre signature; ne continuez pas à copier les signatures des autres.

Lorsque vous n'essayez pas de devenir un autre, alors vous vous détendez simplement; alors une grâce surgit, alors vous êtes plein de grandeur, de splendeur, d'harmonie... parce qu'il n'y a alors aucun conflit ! Nulle part où aller, rien à se battre contre; rien à forcer, à vous imposer violemment à vous-même. Vous devenez innocent.

Dans cette innocence, vous ressentirez compassion et amour pour vous-même."
Osho

Commentaire de françoise, association Ana'ag le 29 novembre 2011 à 10:32

GENIAL !!!!  et il joue à merveille

Commentaire de Lovyves le 23 novembre 2011 à 23:17

Bonsoir à Tou(te)s

Oui, Chère Lucie, tu as raison, je suis dur .. parfois, hier en particulier !

Avant hier, j'avais été plus doux, je pense !?

Pourquoi !?

Quand je perçois un message insaisissable, voire douceâtre, c'est mon jugement des mots du message, pas de la personne, j'y trouve un manque d'amour, un manque d'acceptation de nous mêmes, de ce que nous sommes !!!

 

Allons dans le concret, au vif du sujet !

Ok avec toi Chère Lucie : Dieu c'est toi, moi, nous !

Alors Dieu EST toutes les qualités que nous avons et aussi tous les défauts ( sectaire, pervers) !

 

Oui, je suis dur, comme le roc; car, pour moi, nous sommes le fruit de l'amour (dieu pour beaucoup), alors la Terre n'est que de la roche sans l'amour créateur.

Sans amour, je serais toujours ce que j'étais un peu de poussière (dure, peut être).

Pour moi, c'est une aberration (une insulte à Dieu, pour les croyants) que d'élever la Terre à une divinité ... comme jadis !

 

je respecte les croyants, de toutes sortes, je respecte aussi les faux croyants, mais je ne les ménage pas !

Premier Commandement !!!!!?????

 

Quant aux mots .. interdits, tabous !

Il n'y a plus d'aveugles, de femmes de ménage, plus de défauts !

Là, est, certainement, le défaut ! Le défaussement ... le mentir qui se défausse !

Avec le "coup" de la "pomme" d'Eve, dieu a dit (et ce n'est pas n'importe qui, Dieu) : "maintenant que vous avez la connaissance du bien et du mal ...).

Le mal ... Bouah ! pas beau, sale, mauvais, ce mot !

Cependant, Chère Lucie, je te donne, finalement, raison.

Demain, au paradis terrestre, nous n'aurons plus que des mots doux !

Mais, nous y sommes pas encore, y a encore pas ... mal de chemin.

Et un chemin où il faut se regarder en face, avec nos qualités plus ou moins, plutôt moins, développées.

Ceci implique de prendre nos "défauts" avec amour, pour les élever !

Et, les prendre ces défauts c'est les nommer, de dire, que je suis, présentement, plus dans la possession que dans l'amour, par exemple.

Sinon, adieu Paradis terrestre, il ne viendra jamais; les piqures brulantes de l'Apocalypse seront l'ordre du jour, peut être demain !

Oui, le Paradis terrestre est là dans nos têtes, et si nous "jouons" intelligemment, avec nos défauts, il sera là demain concrètement, visible.

Aujourd'hui, c'est encore l'enfer, il ne faut pas se voiler la face ... combien de morts violentes, aujourd'hui, combien de gens qui sont morts de faim dans des camps de concentration sans barbelés !?

 

Chaque mot à une valeur et pour que demain l'amour soit ici bas, qu'il n'y ait plus que des mots doux ,c'est que les "durs" auront été reconnus comme la plus grande bienveillance qui soit !

Il n'y a pas de mots durs ou doux, il n'y a que des intentions que j'ai exprimés comme j'ai pu (imparfaitement) et de ce que j'ai cru le mieux adapté à la personne.

Si sur Epanews la majorité s'exprimait de manière "dure", je me ferais un plaisir de m'exprimer avec beaucoup de douceur , plus BCBG !

Je sais le faire, ceci m'arrive parfois avec quelques personnes; mais très rarement, car le BCBG est toujours à la mode .. de chez nous !

Commentaire de bonnette jocelyne le 23 novembre 2011 à 21:01

C'est tres, difficile de s'aimer lorsque l'on a jamais eu de reconnaissance depuis l'enfance.Là ou est

l'erreur c'est de la chercher dans l' attente de la recevoir des autres et là on n'en reçois pas et on ne comprends pas,donc,on donne encore et encore  de soi  ,on en devient esclave et  meurtri.IL faut des années pour comprendre et voilà ,un beaujour vous rencontrez la ou les personnes qu'il faut pour etre enfin éclairée pour changer cette construction que l'on s'est fabriqué avec le temps.

 

éclairée

Commentaire de Véronique Roger le 23 novembre 2011 à 9:52

Pas besoin de paroles, les images et les personnages suffisent à toucher ceux qui doivent l'être. Les anges sont partout.

Commentaire de Lovyves le 23 novembre 2011 à 9:04

Bonjour à Tou(te)s

Ô Grabriela  mon esprit est éteint !

Je ne comprends pas cette phrase :

"Ne donner vie avec son grain d'amour dans nos cœur!" ?

 

et :

 "Si on avais pas eu son amour dans nos âmes on aurais jamais pu nous aimes ... Ni soi même , ni aimer les autres!!!"

Là si je comprends bien, serait ce que si j'aime, ce n'est pas de ma volonté, je ne suis qu'un robot programmé à aimer !?

Et à voir l'état du l'humanité : "Dieu" doit être sectaire et (j'ose dire) pervers, il programme (sans hasard) plus ou moins la dose d'amour !?

Commentaire de Planète bleue le 22 novembre 2011 à 21:42
l'amour vient du Créateur! C'est le plus beau cadeau qu'il as pu jamais faire pour nous! Ne donner vie avec son grain d'amour dans nos cœur! Si on avais pas eu son amour dans nos âmes on aurais jamais pu nous aimes ... Ni soi même , ni aimer les autres!!! Car Dieu est amour et l'amour Dieu! Je vous aiment!!! Et... Je m'aime!!!
Commentaire de Luiza HOATUA le 22 novembre 2011 à 19:21

Merci de partager

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

Rencontre conviviale

Du 7 au 14 août 2020

© 2019   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation