Étymologie du mot TRAVAIL : tripalium (latin populaire).

Le mot latin populaire "tripalium" désignait un instrument d’immobilisation (et éventuellement de torture) à trois pieux. On appelle encore "travail" un appareil servant à immobiliser les chevaux rétifs pour les ferrer ou les soigner. Le  mot "travail" désignait autrefois l’état d’une personne qui souffre (ce sens est toujours utilisé en obstétrique). Il a été étendu ensuite aux occupations nécessitant des efforts pénibles, celles des "hommes de peine", puis à toutes les activités de production.

 

www.lechantdesanges.net

Visites : 68

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Commentaire de Lovyves le 20 août 2013 à 16:10

Bonsoir à Tou(te)s
Travail : perversion mentale et physique des occupations productives de l'humain.

Je suis assez loin (en idées) de Aïvanhov et plus encore de Minoucha,

Si je suis en état d'amour tout ce que je fais est amour.
J'ai travaillé en usine 42 ans, c'était mon "gagne pain"; ceci ne m'a pas empêché de considérer mon "travail" comme étant important et respectable.
Notre corps a des limites, même en amour !
Et, il n'est pas bon d'être toujours concentré sur la même activité.

Oui, bien d'accord, faire avec amour ou ne pas faire.

Si l'on me traite de "cochon", j'en ferais pas une affaire personnelle.
Et j'agirais selon ma conscience, pas selon les considérations d'autrui.
Ah ! Simone, excellente révisionniste : adoucir la pénibilité des masses, réduites en esclavage; sans détruire l'esclavage !

Je suis plus radical : "pour un monde sans travail, sans argent" !

Commentaire de Minoucha le 18 août 2013 à 20:35

"Le plus grand secret pour pouvoir maintenir notre activité dans les meilleures conditions, c'est d'apprendre à toujours travailler avec amour. Car c'est l'amour qui renforce, qui vivifie, qui ressuscite.

Quand on n'a pas cet amour et que l'on considère son travail seulement comme un gagne-pain, cela ne donne pas de bons résultats.

Bien sûr, on gagne quelque argent, mais on perd sa joie, on perd son enthousiasme, on devient irritable et la santé s'abîme.

Travaillez pendant des heures avec amour et vous ne sentirez pas la fatigue; mais travaillez à peine quelques minutes sans amour, dans la colère ou la révolte, tout se bloquera au-dedans de vous et vous serez sans force.

Il faut comprendre l'efficacité, la puissance de l'amour.

Tout ce que vous faites, faites-le avec amour, ou alors ne le faites pas!

Car ce que vous faites sans amour vous fatigue, vous empoisonne même et ne vous étonnez pas ensuite d'être épuisé, malade.

Combien de gens se demandent comment devenir infatigables ?!

Le secret, c'est d'aimer ce que l'on fait. Car l'amour réveille toutes les énergies."

ღ Omraam Mikhaël Aïvanhov ღ

[Extrait de "Règles d'or pour la vie quotidienne", collection Izvor N°227

Commentaire de Minoucha le 18 août 2013 à 19:45
"Traitez les gens comme des cochons et vous obtiendrez un travail de cochons.
Traitez les gens comme des hommes et vous obtiendrez un travail d'hommes." (Simone de Beauvoir)

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

Agenda

août 2022
DLMMJVS
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031
       

© 2022   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation