Tout arrive au moment où on ne s’attend plus à rien

Vous avez sans doute remarquer qu’au moment où on ne s’attend plus à rien ; tout arrive…

Quel que soit ce moment, ce qui nous a manqués, nous est pas destiné et ce qui nous a touchés, n’avait pas à nous éviter, quels que soient nos efforts pour l’éviter. De ce fait, « what’s meant to be will always find a way ».

Parfois, nous ne comprenons pas que ce qui est destiné à nous, nous invite à abandonner cette lutte mentale qui s’oppose au flux circonstanciel de la vie…

Lorsque nous désirons vraiment quelque chose, l’univers entier conspire pour nous aider à le réaliser, sinon, l’inconnu se manifeste et notre univers change complètement.

Que l’on soit un déterministe, un fataliste ou que nous croyons au libre arbitre, il existe un ordre inhérent à la vie dépourvue de notre contrôle : l’enchaînement des événements qui échappent à notre énergie.

La vie nous répond d’une façon ou d’une autre. Quand une chose n’est pas faite pour nous et que nous la gardons, le jour viendra où la vie la rejettera. Si elle devait faire partie de notre vie, mais que vous l’avez rejetée, elle vous reviendra.

Nous entendons quelques fois des histoires où une personne se manifeste à plusieurs reprises dans la vie.. peu importe ce qui se passe; ils ont beau lâcher prise, mais la vie entière ne cesse de leur donner un chemin de croisement. Où qu’ils soient, à différents moments de leurs vies , dans différentes places et différentes circonstances…

C’est parfois la destinée ou un cadeau de la vie, qui vient livrer un retour du désire soupiré ou simplement, qui vient répondre à nos nombreuses questions.

Nous nous prenons trop la tête pour des choses qui ne sont finalement pas les nôtres. Nous ne lâchons pas prise sur un événement, alors que celui-ci nous bloque, et augmente notre angoisse du futur.

J’ai le goût de vous dire : pourquoi s’entêter à forcer quelque chose, si cela vous rapproche encore plus du but ultime. Par exemple, se séparer d’une personne; vous rapprochera de la personne faites pour vous.. Quitter son emploi pour retrouver celui qui vous convient le plus.  Donc, remerciez plutôt la vie et prenez la part des choses.

Bien sûr, on ne peut pas vivre en utilisant la déclaration du « maktub » sous prétexte que l’on ne peut rien faire à une situation donnée. Nous avons tout de même le libre arbitre et tous les outils afin de choisir la porte à ouvrir.

Ce qui doit faire partie de votre vie en fera partie, sinon disparaîtra. Nous gaspillons notre énergie à chercher, à astreindre les choses ou à essayer de les éviter.. alors que ce qui nous attend est encore mieux que ce que l’on espère! Laissez libre cours à ce qui vous est destiné. Laissez la vie vous faire cadeau, et comprenez ces différents signes. 

Ne vous découragez pas ; c’est souvent la dernière clef du trousseau qui ouvre la porte.. – Paulo Coelho

Sources : Paulo Coelho via Les mots positifs

Visites : 73

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

© 2018   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation