Fêter Noël en conscience

Toute la magie des grandes fêtes de la nature vivante tel les que Noël, Pâques , la Saint-

Jean et la Saint-Michaël provient de la possibilité de connexion qui se manifeste à

ces moments précis , car toute la nature oeuvre en harmonie pour le bien de tous les

êtres . Tous les secret s de la vie sont inscrits dans la nature et se dévoilent aux yeux

de celui qui apprend à vivre en harmonie avec eux.

 

Les quatre grandes fêtes cardinales  correspondent aux deux solstices et  aux deux équinoxes.  À Pâques, le soleil se lève : c’est le  matin d’un nouveau jour, c’est la  résurrection du printemps.  À la Saint-Jean, il est à son midi : la lumière  triomphe dans les jours les plus longs.  La Saint-Michaël correspond au coucher du  soleil : la lumière perd son pouvoir et le soleil va  descendre dans les demeures de la nuit pour  affronter les ténèbres, le mal.  À Noël, le soleil est à son minuit : c’est la victoire  apparente de la matière et de la mort. La nuit  triomphe du jour, le froid du chaud. Mais en réalité,  le soleil brille, caché dans la matière, et prépare  sa résurrection.  Noël est la fête des enfants du monde et de la  Terre-Mère qui les porte en son sein. L’enfant  Jésus n’est que le symbole de tous les enfants  qui, par leur incarnation dans la ronde de l’année,  renouvellent la terre et lui apportent la vie. 

LA NAISSANCE DU CHRIST

Noël est la fête de la naissance de la lumière,  de la chaleur, de l’amour, du renouvellement de  la vie. C’est aussi la fête de l’espoir en des jours  meilleurs, du réconfort et de la vie intérieure.  C’est un moment privilégié où l’homme peut  entrer en contact avec sa conscience profonde,  pure, authentique. C’est une fête pour ceux qui  ont expérimenté le froid, l’abandon, la peine, la  souffrance et qui connaissent le prix des choses  simples.  La naissance de Jésus fêtée le 25 décembre  symbolise plusieurs évènements tant dans la vie  quotidienne que dans la vie intérieure :  - La naissance de la lumière, de la chaleur et de  la vie dans le monde, mais aussi en soi, dans les  profondeurs de son être.  - La naissance de tous les enfants du monde qui  viennent pour renouveler la terre à l’image du  souffle qui emplit le corps pour lui transmettre la  vie. Il y a au sein de l’humanité et de la terre un  rythme respiratoire qui entretient la vie.  - La naissance du Sauveur, de la Lumière qui,  venant de la Source originelle, descend dans  les profondeurs de la matière pour la féconder  et la conduire vers la résurrection, vers l’éveil  et la naissance dans les mondes supérieurs. La  naissance physique ou réincarnation n’est que  le gage d’une naissance future dans les mondes  supérieurs, c’est-à-dire d’une résurrection, d’un  éveil spirituel.  À Noël se manifeste un mystère d’une grande  beauté : la naissance d’une conscience lumineuse  dans le plus profond de l’homme. Cet évènement  magique est la source de tout espoir dans le futur,  mais pour s’en approcher, il faut s’y préparer et  s’unir avec les rythmes et les forces cachés dans  la nature.  C’est à la période de l’équinoxe d’automne que  commence la préparation à la célébration de Noël.  À la Saint-Michaël, le monde spirituel abandonne  l’homme. Seul l’Archange Michaël descend avec  lui et l’accompagne jusque dans les ténèbres de  la nuit. Tout dans la nature pousse l’homme à  s’intérioriser, à entrer en lui-même et à découvrir  les forces qui l’habitent.  Sortant de la lumière de l’été, l’homme découvre  souvent en lui un être sombre, négatif, méchant,  égoïste. Cette image lui apparaît de plus en plus.  Il rencontre le froid et aussi le mal, qui s’oppose à  la vie, l’enferme et le matérialise. Ces influences  agissent sur sa nature intérieure et l’incitent à  cultiver sa pensée consciente afin de trouver  un moyen de se protéger. Il est nécessaire que  l’homme soit abandonné à cette époque de  l’année afin qu’il puisse renaître libre. Michaël est  la fête de l’homme libre, responsable de ses actes  et prenant en main son devenir.  Puis vient la période de l’Avent. Si l’homme a  correctement fêté la Saint-Michaël, le côté sombre  ne pourra pas avoir d’emprise sur lui. L’ombre  s’approchera de lui, mais elle ne pourra pas  pénétrer le sanctuaire de sa conscience en éveil.  L’homme verra alors apparaître en son intimité  profonde une lumière intérieure, une flamme de  conscience pure, une étincelle du monde céleste.  Il se dira : « Je porte en moi la semence du monde  qui peut donner naissance à un nouveau ciel, une  nouvelle terre, une nouvelle conscience. » C’est la  vision de la petite lumière qui brille au coeur de la  nuit la plus longue. L’enfant Christ est né.  Celui qui a vécu ces évènements s’approchera de  Noël avec respect, amour et reconnaissance. Cela  ne veut pas dire qu’il ne pourra pas se réjouir et  faire un bon repas en famille, mais il saura que la  véritable fête de la lumière se situe dans le monde  spirituel de la nature et dans la profondeur de  chaque homme. C’est de là que viendront sa joie,  son émerveillement devant les yeux des enfants et  la source de chaleur de son coeur. La joie qui émane  de la simplicité, de la communion profonde avec les  forces invisibles de la nature est la seule qui soit  digne de la nuit de Noël.  Noël a toujours existé. Ce n’est ni une invention ni  une exclusivité des églises chrétiennes. Noël vient  d’une source unique : la nature vivante. L’homme  s’aperçoit alors que le moi est une illusion lorsqu’il  est séparé du moi supérieur. Il aspire donc à  rencontrer le moi divin. Si le moi terrestre est  fécondé, il se met à grandir en force et en sagesse.  Si, au contraire, la fécondation n’a pas lieu,  l’homme reste inconscient de son être véritable. Le  mensonge prend alors le dessus sur la vérité. Le  moi artifi ciel grandit et emplit l’atmosphère d’une  substance négative. La magie de Noël est détruite.  Or, cette énergie est vitale pour les enfants à naître  dans l’année.  Tous les enfants à naître dans l’année sont conçus  d’une façon spirituelle à Noël ; ils apparaissent  dans l’atmosphère de la terre à ce moment. Le  Christ n’est rien d’autre que cela : les enfants.  Les enfants à naître sont encore dans le royaume  spirituel. Ils sont emplis de messages de sagesse de  la part de l’humanité de Lumière. L’enfant en phase  d’incarnation est dans une sphère, une séphira où  tout est harmonie. Malheureusement, les hommes  sont prisonniers de leur moi fabriqué et ne sont pas  prêts à écouter la sagesse des mondes lointains.  En s’approchant de la terre avec le Christ, les  enfants prennent contact avec leur karma, avec  leur destinée. Ils découvrent qu’un grand travail les  attend. Ils comprennent qu’il leur faudra beaucoup  travailler, car ils risquent d’oublier pourquoi ils  viennent sur la Terre. La présence du Christ est là  pour les réconforter, les rassurer et leur ouvrir le  chemin. Les choses pourraient être beaucoup plus  simples si les humains se décidaient à entrer sur un  chemin d’éveil et s’ils appliquaient l’Enseignement  du Christ.  Les enfants sont les véritables créateurs du monde  nouveau et ils apportent les messages du ciel qu’ils  viennent de quitter. Le rôle de l’humanité est de les  accueillir avec amour et tendresse.  Les hommes doivent travailler pour faire naître  l’enfant Jésus en eux. Ils doivent accueillir les  enfants avec des pensées claires, des sentiments  nobles, des souhaits bénéfiques et conformes à  l’harmonie des mondes. Ce cadeau est comme  une nourriture, une atmosphère pour les âmes des  enfants à naître qui s’approchent de la terre. C’est  cela, le sens de Noël.  Noël est la fête de la naissance du Christ qui  apparaît sous la forme d’un enfant. Le Christ est  une lumière, une présence qui habite tout homme  et toute créature venant en ce monde. C’est l’esprit  du soleil qui, au solstice d’hiver, lors de la nuit la  plus longue, renaît de ses cendres et triomphe de  l’ignorance et de la mort. C’est une fête magique  qui peut apporter à l’homme la régénération  L’homme qui a un coeur d’enfant, qui marche sur  un chemin de développement intérieur et l’enfant  qui veut devenir un adulte pour travailler sur la terre  se rejoignent à Noël. À travers cette réunion, c’est  l’Être du Christ qui est célébré…  

                                                                              LA FÊTE DES ENFANTS  DU MONDE 

Les enfants en phase d’incarnation terrestre  ont d’autres idées, d’autres préoccupations  que celles du monde des adultes. Ils ont  foi en l’amour, en l’amitié, en la fraternité,  en la tolérance. Ils veulent faire triompher  la Lumière du Christ. Mais les adultes  n’écoutent pas et s’efforcent par tous les  moyens d’imposer leur mentalité, leur façon  de voir aux tout-petits.  Bien sûr, il ne faut pas maintenir les enfants  dans l’illusion, mais il ne faut pas non plus leur  fermer toutes les portes du beau. Il faut dès à  présent élaborer un nouveau comportement  face aux enfants afi n de transformer et de  renouveler la vie.  C’est là toute la magie et l’âme de cette  fête de lumière et d’espoir qui peut unir  les hommes de tous les peuples dans une  nouvelle conscience, celle d’être tous sur  la même terre et de marcher sur un même  chemin.  Noël est la fête de la naissance du Christ qui  apparaît sous la forme d’un enfant. C’est un  beau cadeau à faire aux enfants du monde  que de les accueillir avec des pensées  claires, des sentiments nobles, des souhaits  bénéfi ques et conformes à l’harmonie des  mondes.  Noël est la fête de la fécondation de la terre  et de la naissance de la lumière. C’est un  moment unique où l’homme peut entrer  en contact avec sa conscience profonde,  pure, authentique et recevoir une puissante  impulsion pour l’éveil et l’élévation dans le  monde supérieur. 

  Cet article est tiré du livre d'Olivier Manitara qui est l’auteur de l'ouvrage "Les mystères de Noël",  paru aux Éditions Essénia.         

 

 

Visites : 46

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Commentaire de Lovyves le 26 novembre 2014 à 15:25

En conscience, je trouve que ce texte est un joli tour de "passe-passe" verbal.

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

Semaine Ardèche 2019

Quel Grand Invité ?

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

© 2018   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation