Les créatifs culturels 17% de la population française sont des créateurs de Nouvelles Cultures.

Face au tout économique , la culture devient un élément structurant fondamental de la société.

La culture au sens de la représentation de soi et du monde, des valeurs, des modes de vie qui en découlent.

Face à l’impasse du développement économique néolibéral et à l’individualisme consumériste l’espoir de création d’une société nouvelle par la culture s’amorce.

Les cc ne sont pas un groupe cohérent, isolé mais une mouvance culturelle qui réunit des individus : réalisent-ils que leur transformation personnelle agît sur la transformation sociale ?

Ils se retrouvent dans :

  • L’Ecologie, la consommation responsable, le respect de la Planète
  • Le place du Féminin :c’est à dire les valeurs de la coopération ; de la solidarité, du partage et de la Non-violence.
  • Etre plus qu’avoir, décroissance , simplicité volontaire, sobriété heureuse.
  • Ouverture multiculturelle, respect des différences
  • Connaissance de soi et spiritualité, bien être, médiation, médecine douce
  • Implication sociale, groupe militant, coopératives, associations.

 

Des citoyens qui vivent le développement durable au quotidien, pionniers d’une autre consommation respectueuse de l’environnement et des droits humains. Avec le développement du commerce équitable et les Amap.

La réduction le plus possible des déplacements en voiture pour limiter la pollution.

La consommation en bio pour préserver l’environnement et la santé.

La richesse humaine est privilégiée face à la richesse monétaire d’où la contestation de la société de consommation.

Les choix professionnels sont faits en cohérence, association de parentalité (Mamayaya), épicerie bio ( Crocobio), association de patients (AFPUB. ,la Courte Echelle : bâtiment à énergie positive ( Nîmes)

L’engagement citoyen se développe par le biais d’association locale avec une volonté de garder une autonomie individuelle dans leur action.

Les cc en France sont les héritiers des combats de la fin des années 60 par les mouvements féministes, tiers mondistes, pacifistes, écologiques qui refusent la société de consommation des 30 glorieuses.

Par leurs changements de vies plus responsables vis à vis des autres et de l’environnement ou en s’impliquant socialement  ils choisissent de vivre plus simplement loin des mirages de la société d’abondance .

Ils sont entrain discrètement de changer durablement la vie contemporaine.

Ils poursuivent un idéal de fraternité loin de la fortune et de la célébrité, du stress et de la compétition.

Jusqu’au questionnement métaphysique et spirituel les cc aspirent à plus de spiritualité : se changer soi-même pour un changement plus global.

Les cc seraient-ils les pionniers d’une prochaine modernité qui redonne sa place à la Nature et à la Transcendance.

Un premier rassemblement a eu lieu en 2008 dans les Cévennes, un réseau ning et une association dédiée aux nouvelles culturelles De Bouche à Oreilles à Nîmes. Transmettre des savoirs alternatifs prétexte à se rencontrer et à partager au cœur de la ville pour un nouveau vive ensemble.

 

Article écrit à partir de la lecture de : Les Créatifs Culturels en France aux éditions Yves Michel

 

 

Nîmes le 28/08/2011

 

Marie-Pierre Carlier

 

Présidente-Fondatrice de De Bouche à Oreilles

http://2bao30.blogspot.com/

Visites : 61

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

Agenda

© 2020   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation