Article consultable pour mon blog:

http://www.toutsurlamedecinechinois.blogspot.fr

copyright Alice tamaccio pour le blog toutsurlamedecinechinois

Le poumon en médecine chinoise est un organe essentiel.

Il inspire l'air pur et ressort l'air vicié (source: Huang Di nei Jing).

Il est la barrière de protection face aux agressions extérieures, appelés les "six excès climatiques": froid, sécheresse, chaleur, canicule, humidité et Vent.

Il est représenté en médecine chinoise comme les murs qui entourent la cité interdite.

La cité interdite était le logis de l'empereur.

En médecine chinoise, l'empereur est symbolisé par le Coeur.

En effet, en anatomie, on s'aperçoit de la place particulière du Poumon, son lobe gauche entourant le coeur.

Voici un schéma:

http://www.ch-morlaix.fr/rehabilitation-respiratoire/education/imag...

et : http://download.vikidia.org/vikidia/fr/images/thumb/5/5c/Syst%C3%A8...

Chaque organe est relié à une saison.

L'automne est celle du POUMON.

Le poumon représente l'élément métal.

L'émotion qui est reliée au Poumon est la mélancolie, la tristesse.

C'est pourquoi il n'est pas rare que certaines personnes ressentent une certaine tristesse durant cette saison, un certain abattement.

L'automne est une saison ou le "Qi" (tchi, improprement traduit par énergie) commence à décliner.

C'est le moment où le "dragon commence sa descente" , c'est le "petit Yin" avant le grand Yin représenté par l'hiver.

L'hiver est une saison froide où on rêve de se réchauffer, d'être confortablement emmitouflé dans des matières chaudes.

Pour passer un hiver dans les meilleures conditions possibles, il convient de bien accompagner la saison précédente, l'automne.

En quelque sorte, nous devons accompagner le mouvement descendant normal de l'énergie.

Comment faire?

Tout d'abord si vous ressentez de la tristesse, voyez du côté de l'homéopathie.

L'homéopathie a des correspondances réellement intéressantes avec la médecine chinoise.

Citons sépia et ignatia amara par exemple (à voir avec votre médecin homéopathe).

Ensuite, nous devons favoriser la respiration, particulièrement si nous sentons que "ça bloque" au niveau sternum.

Nous pouvons masser le sternum avec l"éminence thénar de l'intérieur de la poitrine vers l'extérieur.

Si l'on sent un refroidissement, nous pouvons masser avec 1 goutte d'huiles essentielle d'eucalyptus sur une base d'huile de massage neutre (amande par exemple).

(Attention aux éventuelles contre indications des huiles essentielles, demander l'avis de votre pharmacien).

Les huiles essentielles ne conviennent pas aux femmes enceintes ou allaitantes et  aux enfants de moins de 12 ans.

Respirer par le ventre (respiration abdominale) ou si on ne sait pas le faire: s'allonger 10 minutes par jour sur un matelas de gym avec une musique zen en fond (voir youtube.com).

La position allongée (celle du sommeil) déclenche automatiquement la respiration abdominale.

Surtout ne faites rien d'autre: ne cherchez pas à "mentaliser", à bloquer la respiration. suivez simplement la musique, yeux fermés, et vous verrez votre respiration se synchroniser sur la musique, sans action de votre mental.

10 minutes tous les jours, à faire toute sa vie!


Ensuite, il est bon de s'oxygéner à la montagne.

En particulier, pour les gens vivant à proximité des zones pollués (Bouches du Rhône, espace SEVESO etc..)

Le poumon est relié à la peau et au nez.

Ce sont des portes d'entrées et de sorties.

Attention aux transpirations excessives ou ou possibles entrées des microbes.

Après une séance de sport, bien s'essuyer car avec le refroidissement des températures, les courants d'air, cela peut entraîner des maladies (tendinites, rhumes etc).

Bien se couvrir la gorge.

Au niveau alimentaire, le poumon correspond à des produits piquants.

Le piquant est de nature Yang (chaude), dispersante.

Il tonifie le Qi et le sang.

Il est sudorifique.

Les produits de nature piquante, de part leur nature dispersante, activante sont utilisées pour chasser les excès climatiques comme le froid, humidité etc...

En cas de refroidissements, il est conseillé de consommer du gingembre de cuisine, de l'ail, de la ciboule, de la cannelle, de l'oignon du piment.

On peut également rajouter un peu de piment (si vous le supportez) dans sa soupe ou de la cannelle dans son thé en prévention.

Sources: Huang Di Nei Jing

La diététique du Tao (Trédaniel Editions)

homeoptahie.com

Alice Tamaccio

Visites : 264

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

© 2020   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation