La prospérité et la spiritualité

Pouvons-nous vivre dans l'abondance et faire une démarche spirituelle en même temps?

Il existe deux écoles de pensée à ce sujet. Certains croient que pour être spirituels, ils doivent être capables de vivre dans le plus grand dénuement possible. Pour eux, le dénuement est synonyme de détachement.

D'autres croient que l'argent et les biens matériels sont le symbole matériel de l'énergie divine. L'abondance en argent et en biens matériels les aide à devenir de plus en plus conscients de leur grande puissance divine, ce qui les aide d'autant plus à créer davantage d'abondance.

Personnellement, j'adhère à cette dernière école de pensée. Il va de soi qu'il y a des avantages et des désavantages aux deux systèmes de croyances. En autant que nous choisissions de croire à ce qui est bénéfique pour soi et non croire à quelque chose parce que quelqu'un d'autre nous l'a suggéré.

La personne qui possède peu de biens matériels a beaucoup plus de facilité à vivre dans le détachement, ce à quoi l'être humain veut en arriver un jour. Cependant, cela peut être difficile de faire un cheminement intérieur à travers des cours et des lectures ou encore prendre du temps pour soi afin de connaître davantage si une personne est uniquement occupée à survivre dans ce monde matériel. Qu'on le veuille ou non, nous vivons sur une planète où le matériel fait partie de notre dimension physique et nous ne pouvons vivre sans un toit sur la tête. Ces besoins matériels sont absolument essentiels et doivent donc se payer.

La personne qui vit dans l'abondance matérielle a plus de facilité à faire sa démarche spirituelle, car elle vit dans un confort physique qui ne peut faire autrement que l'aider. Cependant, cette même personne peut en arriver à trop s'attacher à son argent ou à ses biens et avoir ainsi beaucoup de difficulté à vivre dans le détachement.

L'idéal, c'est d'en posséder beaucoup et d'utiliser cet avoir pour nous aider à être heureux et non à faire de ce dernier le but de notre vie. C'est aussi de savoir au plus profond de soi que si, présentement, je suis parvenue à ce niveau d'abondance matériel et que, du jour au lendemain, je le perds, je peux réussir tout de même à être heureuse, car je sais comment recommencer. C'est cela le détachement, en avoir, mais ne pas en dépendre pour son bonheur.

Comment arriver à cette abondance?

Pour débuter, il est important de développer une attitude de prospérité plutôt que de viser l'abondance pour l'abondance seulement.

Vivre dans l'abondance signifie avoir en quantité supérieure à nos besoins, de quoi répondre aux nécessités de la vie. La prospérité est un état d'être. Cela ne signifie pas seulement avoir de l'argent ou encore posséder des biens matériels, c'est avant tout une façon de penser et de vivre. Il s'agit du contraire de la pauvreté qui est également une façon de penser et de vivre et non seulement un manque d'argent ou de biens.

Celui qui possède une attitude prospère peut arriver facilement à l'abondance s'il le désire véritablement. Il se révèle beaucoup plus généreux, car il sait qu'il y en aura toujours. Il croit fondamentalement à l'inépuisable source divine. Il se trouve beaucoup de personnes qui n'ont pas tellement de surplus et qui, pourtant, sont très heureuses, car leurs besoins sont toujours comblés grâce à cette attitude de prospérité.

De l'autre côté, beaucoup de gens qui ont de l'argent ou des biens en abondance sont très malheureux, car ils vivent dans la peur de perdre ce qu'ils ont. Ils agissent généreusement, seulement s'ils peuvent en profiter.

Pour la plupart d'entre nous, quel est le plus grand obstacle pour avoir du surplus? C'est notre mental qui adhère à des croyances non bénéfiques, et ce, dès notre jeune âge. Nous étions entourés de gens qui disaient alors des choses comme:

  • "Je ne suis pas riche, mais je suis en santé". Ce qui veut dire "Être riche = être malade".
  • "Les riches sont des voleurs" ce qui laisse entendre que seuls les pauvres sont honnêtes.
  • "Les riches ont de la difficulté à entrer au ciel". Nous ne savions pas que le ciel est un état d'être, l'état d'être heureux et non un endroit spécifique.
  • "L'argent est à la source de tout mal". Comme si quelque chose d'inerte pouvait créer du mal. C'est plus l'amour de l'argent et notre dépendance envers lui qui créent un mal être.

Dans la vie, il ne nous arrive pas ce que nous voulons, il nous arrive plutôt ce à quoi nous croyons. Si vous ne vivez pas dans l'abondance voulue, vérifiez à l'intérieur si vous vous sentez prospère ou pauvre. Sachez que vous avez adhéré à des croyances qui ne sont plus bonnes pour vous et qui font que vous n'obtenez pas le résultat voulu.

Voici quelques moyens pratiques pour arriver à changer votre attitude intérieure face à la prospérité et l'abondance.

  • Soyez conscient de vos paroles, de vos pensées, de vos sentiments et de vos actions. À chaque jour, notez au moins trois choses concernant votre attitude dans ce domaine. Ce que vous notez dénote-t-il de la prospérité ou de la pauvreté? Une fois devenu conscient, constatez votre attitude comme étant temporaire et acceptez-la pour le moment. Ne vous critiquez pas. Sachez qu'il n'y a rien de permanent.
  • Remarquez si vous avez du mépris pour l'argent. Vous arrive-t-il de penser ou de dire: "Maudit argent! Si seulement ça ne coûtait pas si cher! Si seulement il y avait un autre système et que je n'avais pas à toujours en faire arriver!" Apprenez à considérer l'argent comme une énergie divine, un moyen d'échange utilisé sur cette planète.
  • Remarquez si vous vous sentez coupable quand vous vous payez un surplus. Cette attitude vous informe que vous ne croyez pas mériter de surplus. Décidez de croire que vous êtes une personne spéciale qui mérite un surplus autant que ceux qui y croient.
  • Apprenez à avoir plus de gratitude. Dites merci même pour les petites choses. Accueillez l'abondance comme naturelle. Voyez l'abondance dans tout : un compliment, un sourire, un repas payé au restaurant, une pièce de monnaie trouvée par terre, etc. 
  • Ne dites pas merci parce que vous avez quelque chose. Sachez que vous en avez parce que vous rendez grâce à l'énergie divine en tout.
  • Soyez heureux quand quelqu'un d'autre vit dans l'abondance. Ne les enviez pas. Souhaitez de l'abondance à quelqu'un à tous les jours. Comme nous récoltons ce que nous semons, ce que vous souhaitez sincèrement pour quelqu'un vous revient toujours.
  • Pour développer une attitude prospère, considérez d'abord la valeur que vous accordez à ce que vous voulez acheter plutôt qu'à son coût d'achat.
  • Faites circuler cette énergie divine. N'accumulez rien qui ne vous est plus utile. Tout ce que vous n'avez pas utilisé depuis un an, donnez-le à quelqu'un qui saura s'en servir. Faites de la place pour du nouveau.
  • Gardez une attitude prospère en payant vos comptes. Au lieu de critiquer que tout coûte trop cher, remerciez pour les services reçus. Soyez heureux d'envoyer de la prospérité aux autres en payant vos impôts, téléphone, électricité, taxes, loyer, nourriture, etc.
  • Donnez sans attentes. Sachez que tout vous revient. N'essayez pas de contrôler comment, quand et par qui cela va vous revenir. Ayez confiance en la loi du retour, cette grande loi de cause à effet toujours présente et qui gère tout ce qui vit. Le vrai don, et celui qui rapporte le plus, est celui qui demande un sacrifice ou un effort. Lorsque c'est facile, c'est plutôt à vous-même que vous faites plaisir. Soyez conscient d'où vient ce que vous donnez plutôt que de vous préoccuper de ce que vous donnez et à qui vous le donnez.
  • Apprenez aussi à recevoir. Reconnaissez votre valeur. Quand vous refusez de recevoir quoi que ce soit, vous enlevez l'opportunité à quelqu'un de donner. Savoir donner et savoir recevoir est un des meilleurs moyens pour s'ouvrir à l'abondance. Ne pas savoir comment recevoir se remarque davantage chez les gens qui font une démarche spirituelle. Il y en a même qui ont des dons de guérison ou d'autres capacités d'aide d'ordre spirituel et qui se sentent coupables de se faire payer pour leurs services. Pour être avocats, médecin, coiffeur ou cuisinier, cela nécessite également un don particulier. Trouvez-vous cela intelligent de s'attendre à ce que ces gens offrent leurs services gratuitement? Ils ont besoin de gagner leur vie. Il en va de même si c'est votre cas. Vous avez autant droit d'utiliser vos dons pour atteindre l'abondance. Appréciez davantage votre divin et arrêtez de vous tourmenter à ce sujet.
  • En conclusion, il est important de réaliser que l'être humain est beaucoup plus heureux à donner en sachant qu'il y en aura toujours là d'où cela vient. Il n'est donc pas intelligent d'être pauvre, car nous nous mettons dans une position de dépendance face à autrui et nous nous privons du grand bonheur de donner.
  • Ouvrez-vous à l'abondance dans tous les domaines: l'amour, le succès, les amis, l'affection, les compliments, les biens, l'argent, etc.
  • Apprenez à vous aimer et à aimer tous ceux qui vous entourent en vous servant de votre argent et de vos biens; et non pas aimer votre argent et vos biens en vous servant de ceux qui vous entourent.

La réponse à la question du tout début est OUI! Oui, nous pouvons vivre dans l'abondance en nous rapprochant sans cesse de Dieu. L'être humain peut et doit profiter avec amour et joie de ce que Dieu a créé. L'humanité s'est beaucoup nui en croyant que les biens matériels étaient incompatibles avec l'élévation spirituelle. Cette croyance a été la cause de beaucoup d'émotions et de culpabilités et a contribué davantage à retarder l'humain plutôt que de l'avoir aidé à avancer.

Heureusement que nous devenons plus conscients et que nous acceptons de nous défaire de nos fausses conceptions pour entrer dans une époque d'abondance et de prospérité en tout.

Avec amour,

Lise Bourbeau

Visites : 79

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

© 2018   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation