Tu vois que tu n’as pas de joie à faire cela.
Mais une part de toi te dit : « tu devrais le faire quand même : quelqu’un d’évolué spirituellement le ferait ! »
Tu ne trouves pas la force de dire non à ce jugement péremptoire et tu dis « d’accord, je vais le faire ».
Le moment venu, tu constates, piteusement, que tu n’as aucune joie à faire cela : tout te pèse, cela te coûte beaucoup d’énergie, tu es moins efficace, moins performant et en plus, cela se voit !
Tu t’en veux, te demandes « mais pourquoi donc ai-je accepté ? »
Conclusion : après avoir agi en te forçant, te voilà à présent à te juger de l’avoir fait, voire à te culpabiliser.
Comment pourrais-tu vivre cela différemment ?
En apprenant à traduire tes voix intérieures pour différencier leurs attentes de leurs aspirations profondes.
Dans cette situation, cela pourrait donner le dialogue intérieur suivant :
- Je n’ai pas envie de faire cela…
- Tu devrais le faire quand même : quelqu’un d’évolué spirituellement le ferait !
- Oh… Quand tu me dis ça, est-ce que tu es atterré, parce que tu aimerais que mes actions soient l’expression de ma conscience spirituelle ?
- … oui …
- Mmmm… Et est-ce que tu te crois que faire quelque chose qui ne vienne pas de l’élan de mon cœur soit l’expression de ma conscience la plus haute ?
- Ben… si tu étais vraiment évolué spirituellement, ce qui t’empêche d’avoir de l’élan à faire cela devrait avoir disparu…
- Ah… Donc, tu aspires à de la cohérence par rapport à l’image que tu te fais de ce qu’est être « évolué spirituellement », est-ce bien ça ?
- Oui.
- Ok. Aimerais-tu entendre ce qu’est pour moi être « évolué spirituellement » ?
- Pourquoi pas ?
- Pour moi, cela signifie faire un avec le souffle (pneuma/spiritus) qui m’anime et agir à partir de son impulsion, avec le plus de fluidité possible… C’est comment pour toi quand tu entends cela ?
- Ouais… c’est la porte ouverte à tout et n’importe quoi, alors ! Si on ne fait que ce qui nous plait, où va-t-on ?
- Quand tu dis ça, es-tu inquiet à l’idée des conséquences que pourrait avoir ce que je propose ?
- Ben oui ! Alors si ton « impulsion », c’est de ne rien faire pendant des semaines, ça va donner quoi ?
- Tu crains que si je n’agis qu’à partir de l’élan de vie qui me traverse, cela puisse me conduire à l’inaction ?
- Oui, absolument !
- Et tu crains cela parce que agir, participer, contribuer est si précieux pour toi ?
- Ben oui…
- OK. J’aimerais maintenant savoir une chose : m’as-tu jamais vu ne rien faire pendant des semaines ?
- Euh… non.
- Et as-tu remarqué que lorsque j’accepte de faire des choses qui ne sont pas une pure joie pour moi, mon énergie tombe et que j’ai ensuite moins de moyens pour agir comme tu apprécies me voir le faire ?
- Oui, c’est vrai.
- Ok. Alors, partant de là, comment te semble-t-il possible de concilier le fait que je veuille agir à partir de mon élan ET ton aspiration à ce que je pose des actions qui soient à la fois l’incarnation de ma conscience la plus haute et une contribution à son partage ?
- Ben, je crois que j’aurais envie de voir mieux, quand tu dis « non » à certaines propositions, à quelles autres cela te permet de dire « oui »…
- Oh, je vois : tu aimerais avoir la clarté sur ce que ma façon de faire permet, par rapport à ton aspiration, est-ce bien ça ?
- Oui, absolument.
- Ok. Donc, juste là, pour le sujet qui nous concerne aujourd’hui, tu aimerais que je t’explique, par exemple, que le fait de refuser de faire ceci me permet d’avoir l’énergie nécessaire pour dire oui à ce stage qu’il m’est proposé de donner à (lieu) dans x jours ?
- Exactement.
- Ok. Alors, comment te sens-tu à présent avec tout ça ?
- Tranquille, ça me va…
- Super ! Ravie que l’on ait pu trouver un terrain d’entente conciliant nos aspirations… »
Juste là, si une part de vous est en train de se dire « olala ! On ne va pas passer trois plombes à discuter ainsi à chaque fois qu’une voix parle en nous ! », je vous invite… à écouter cette voix !
Car, si sa stratégie serait de faire taire l’une de nos voix intérieures, son aspiration profonde est de faire le meilleur usage du temps et de l’énergie : or, avez-vous remarqué le temps que cela vous prend lorsque vous faites fi de ce que dit l’un de vos multiples aspects intérieurs ??? Les conséquences que cela a ensuite pour vous ?
J’espère que ce partage d’aujourd’hui, vous sera un soutien pour ne jamais permettre que l’une de vos voix intérieures en fasse taire une autre… Je fais le vœu que vous agissiez seulement à partir de la joie pure que peut éprouver un enfant qui joue à ce qui lui plait le plus au monde !

Visites : 179

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

Agenda

mai 2020
DLMMJVS
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31

© 2020   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation