Nos amis les arbres

Informations

Nos amis les arbres

Venez ici, déposer les messages que vous ont délivrés vos amis les arbres : une image, une énergie, une confidence, un soutien.....

Membres : 69
Modification : 17 nov. 2017

Nos amis les arbres

 

Enfant, en mêlant mon imaginaire à mes émotions, j’ai bâti autour des arbres un véritable jardin secret, un monde refuge. Je suis souvent venue panser mes blessures auprès des arbres.
Il sont mes amis, mes confidents.

J’aime leur force tranquille, sentir le sentiment de paix qu’ils dégagent dans leur immobilité.

Quand un arbre est coupé, j’ai l’impression de perdre un ami, un parent, ou une partie de moi-même.

Les arbres me communiquent une forme de sagesse.

Les arbres ont notre avenir entre leurs bras branches !

Nita

Forum de discussion

Photos figuier & pommier

Démarrée par Soizic. Dernière réponse 30 sept. 2013. 6 Réponses

Des photos d'un majestueux figuier et d'un pommier croulant sous ses fruits.La nature est belle et généreuse.Lire la suite →

Commentaires

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘Nos amis les arbres’.

Commentaire de Francine le 1 Juin 2011 à 19:36

Majestueux

Ta puissance comme une prière

S'élève vers le ciel

Ancré au sol par les racines

Tu déploies ta base divine.

 

Avec tes congénères

Tu t'alignes et tu opères

Ce lieu sacré et respecté

Flotte un silence de pure beauté.

 

Dans ces forêts que tu as crée

L'homme trace des chemins balisés

Pour nous permettre de venir visiter

Chaque espèce et partager.

 

Partager ces énergies qui parlent

Dans un langage téléphatique

Absorbe ce qui est néfaste

En apaisant nos pensées stoïques.

 

Par le toucher, on sent ta force

Qui nous pénètre au corps

Caresser tendrement l'écorce

Suscite un bien être en dehors.

 

Dame nature, toi qui m'écoute

Implanté dans des vallées ou sur une route

Qui forme les montagnes, les paysages

Malgré le temps, tu n'as pas d'âge.

 

De la taille d'un humain

Je dépose mes mains

Pour sentir en toi

Ton coeur qui bat.

 

Toutes ces vibrations

M'informe et mettent en fusion

Mon âme qui transmet

Par des codes tes secrets.

 

Je me sens proche de toi

A ton contact, je me vois

Protégée et sereine

Je t'aime.

 

Francine

Commentaire de Francine le 1 Juin 2011 à 19:27


Commentaire de Bruno Brunetti le 1 Juin 2011 à 12:06

oui les Dryades, j'en ai photographié une sur le chene de morainvilliers

elle est discrete, mais s'est présentée à moi.

merci a toi esprit de l'arbre

Commentaire de elisabeth le 31 mai 2011 à 15:15
bonjour à tous les membres . merci nita d'avoir pensé à eux et de rendre un hommage à leurs forces et à leurs beautés, les articles et les photos sont magnifiques
Commentaire de NITA le 31 mai 2011 à 14:18

LES ARBRES ENLACES (texte d'un h'être inconnu)



Un pâle soleil perce la brume. Au sein d’une forêt, désolée de l’hiver. 

Un pâle soleil perce la brume. Au sein d’une forêt, désolée de l’hiver. Branchages accumulés au fond d’un lit de feuilles mortes. La forêt est à nu… Des hêtres. Quelques pins. Chênes et bouleaux à l’écorce parcheminée.

L’humus se bonifie des débris végétaux de la saison passée. Repris par cents bouches à nourrir… Successivement… Une humidité sablonneuse fait le lit d’héllebore fétides…

On coupe à travers bois. Titillés par l’accroche…Hêtre ou n’être pas…Chênes qui s'enchaînent?

A l’instant s’éléve devant nous un arbre à double fût… Non! Pas un… mais deux arbres, à y regarder de plus près…Un hêtre puissant et un chêne enlacés…On reste confondu…

Le chêne sous le charme du hêtre…Allez savoir !

Dans la froidure de l’hiver, il se tiennent chaud… pris dans une valse lente. Très lente. Leurs ramures s’étreignent…Leurs troncs s''embrassent amoureusement.

L’un écorce lisse. Peau de pachyderme. L’autre… une écorce rugueuse. Ravinée par le temps.

Quercus et Fagus. Philemon et Baucis? N'est-ce point eux ? Les arbres de la fable… gratifiés par les dieux d'une vie éternelle.

Est-il possible qu’ils aient poussé si longtemps unis? aussi près l’un de l’autre? Quelques 200 ans pour le hêtre…Au bas mot ! Et le chêne, à peine plus récent ?

Branches véritablement incluses dans la ramure l’une de l’autre. Fusion. Des baisers tout autour…Comme l’amour vient aux arbres?

Un torse d’homme puissant . Une poitrine ferme. Magnifiques et secrets. Les tirer par la branche…Sans effet…À peine ont-ils remarqué mes offrandes…

Une fusion des écorces. Un échange mystérieux …de sucs proligères. Ils se sont épousés délibérément

Intention manifeste …allant de pair avec une même inclinaison…L'un pour l'autre !

Une valse immobile. Leurs ramures s’étreignent.

Ils n’ont pas de pudeur…Ils s’aiment d'éternité…

Une longue histoire, édifiante… dans l'attente des feuillages nécessairement mêlés…



Commentaire de Bruno Brunetti le 31 mai 2011 à 12:44
Nos amis les arbres!

Entrez dans la foret, les mégapoles végétales. Par le doux chant des feuillages ils nous accueillent et préviennent de notre arrivée.

En nous enfonçant dans les sous bois, nous sentons l'air
se changer, ainsi que de nombreux yeux invisibles nous regarder.

Le peuple des bois nous observe et sonde notre cœur,
car si l'eau donne le reflet au visage, il en est de même
pour le cœur de l'homme pour l'homme.

Au détours des sentiers, nous croisons des arbres veilleurs ou gardiens,
mais aussi de grands êtres végétaux, tels les rois de ces lieux.

Ils sont faciles à reconnaître avec vos cœurs d'enfants, car ils
peuplent depuis toujours le monde de l'imaginaire. Certains d'entre eux sont au centre de triangles, d'autres trônent au centre de clairières.

Si un jour, lors de vos promenades vous en croisez un, faites vous connaitre à lui, et si le courant passe vous le saurez. Entrez dans son aura, et demandez lui si il vous reconnait. Fermez les yeux et ressentez sa réponse. Si c'est oui, vous vous sentirez appelés ou happés.

Approchez vous sans encore le toucher et demandez lui à nouveau si il peut vous aider et vous recharger. vous ressentirez comme un leger déséquilibre vous ammenant à lui.

Collez vous dos à lui, et fermez les yeux. Sentez l'énergie de sa sève vous parcourir et devenez arbre. Vous sentirez par un petit désiquilibre vous séparant de lui, lorsqu'il vous aura rempli d'énergie. Remerciez le.

Entre ce monde magique de la foret et la psychologie, il y a quelques ponts intéressants à observer:

La foret correspond à notre monde intérieur
La clairière est un lieu où nous sommes protégés


Lors de votre prochaine sortie en forêt, visitez la avec le cœur d'un enfant et voyez la magie opérer avec ses êtres merveilleux. Ils sont bien plus proches de nous que notre intelligence peut le croire...

Pour partage
Bruno
                            chêne des Clairières de Verneuil (78)



                           Le Gros Chêne de Morainvilliers (78)
Commentaire de NITA le 31 mai 2011 à 11:54

Installez  vous confortablement, le front en appui contre un Arbre Ami, vos bras l’enlaçant, vos paumes de mains en contact avec sa peau écorce

 

Fermez les yeux et prenez une longue et ample inspiration.

 

Sentez que l’air inspiré est un don de votre Arbre Ami

 

Sentez que l’air que vous expirez est votre don  à l’Arbre Ami.

 

Respirez lentement en portant bien votre attention sur l'échange d’énergie circulant entre l’arbre et vous.

 

Laissez vous aimer, accueillir par l’énergie d'amour de cet arbre, devenez Un avec lui.

 

…puis doucement ouvrez les yeux et remerciez votre Arbre. 

 

...peut être vous délivrera t-il un secret, écoutez le….

 

 

Membres (65)

 
 
 

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

© 2020   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation