Dimanche 9 septembre 2012
- Par Mathieu
-Goutte-d-eau

Jolie larme, telle un miroir où le soleil s'y reflète quand l'obscurité nous traverse.

 

Larme, semblable à la lueur du soleil à venir.

 

Je te vois blottie entre la fin de la nuit et le début du jour.

 

Comme une bénédiction pour l'âme en croissance, tu es l'arme !

 

Témoin de l'incapacité et la petitesse du corps, trop lourd, quand il est seul.

 

Larme, témoin de notre idéal et de nos espoirs cachés.

 

Sublime larme, tu es l'eau sacrée qui coule sur l'ardeur enflammée de notre petit égo pour abolir son empire.

 

Petite larme, tu es douce, quand tu coules sur ma joue, alors que mes yeux piquent et mon coeur s'opprime.

 

Chargée du sel de la vie, tu appelles à la consolation du couple sacré et à la présence de leur union.

 

Voici que je te sèche, maintenant, puisque tu me désires droit et souple, pour avancer vers la vie et la joie éternelle, afin que tu puisses couler une dernière fois pour célébrer le mariage du corps et de l'âme.

Visites : 71

Réponses à cette discussion

:)

J'ai écrit ce poème il y a très longtemps en sortant d'une phase difficile de ma vie où les larmes me réchauffaient le coeur ...

Et quand je suis sortie de ce tourment je me suis sentie grandie de l'intérieur libre et plus aimant...

C'est la loi du roseau dont la force est de savoir se plier quand la tempête est trop forte pour en sortir grandi par la suite ...

 <3

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

Agenda

Septembre 2020
DLMMJVS
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930
       

© 2020   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation