Informations

C quoi l'Amour ?

Et pour vous, c'est quoi, l'amour ?

Membres : 131
Modification : 26 nov. 2017

Commentaires

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘C quoi l'Amour ?’.

Commentaire de Arjuna le 26 novembre 2017 à 14:33

Bonjour Domi,

Intéressant tout cela.

- l'amour dont tu parles, les mots que tu emploies, peuvent aussi être adresser à un fils, une soeur, un ami, n'est-ce pas le restreindre que de le lier forcément à "l'amour" entre une femme et un homme ? Les caractéristiques de l'Amour ne dépasse t-elle pas ce cadre ?

-"Et l amour c est lui dire je t aime merci d exister et d embellir ma vie" .

J'ai une question par rapport à cette phrase, doit-on attendre de l'autre qu'il comble notre vide, nos manques existentiels ? Comme on le lit souvent, peut-on aimer véritablement de cette manière-là ? Le jour où je me rends compte que cette personne n’embellissait pas ou n'embellit plus ma vie, que se passe-t-il ? Je ressentais quoi alors, de l'amour ou un vide à combler au moyen une relation X ou y ?

Commentaire de Arjuna le 26 novembre 2017 à 12:41

C quoi l'Amour ? Belle question. Vieille question.

Si je peux contribuer à répondre...Aujourd'hui ce que je pense se résume en une phrase : l'Amour c'est la bienveillance envers toute chose, tout être porteur du souffle de vie. A mon sens, les "amours" conditionnels et conditionnés que nous vivons doivent être nommés autrement. 

Commentaire de Luigi Tommasi le 7 novembre 2017 à 15:26

Bonjour à toutes et à tous

Pour me présenter, je dirai un "peu" de mon expérience "d'amour"

Il est cette présence permanente au coeur de mes cellules et n'attend qu'une seule chose que je l'étreigne, car c'est lui qui me crée sans demande en retour...à moi d'en profiter sans modération dans mes actes d'amour au quotidien de mes jours et avec celles et ceux qui vont sur ma route.... 

Cordialement Luigi

Commentaire de Yves le 20 août 2016 à 13:26

L'amour est une pulsion de vie et de partage bienveillante (euphémisme) que l'on dirige, adresse (volontairement ou non).

L'amour n'est à mon sens pas une illusion, par contre on peut avoir l'illusion de l'amour.

Commentaire de Lovyves le 18 août 2016 à 21:25

Je trouve la relation (cohérence) entre les deux commentaires de Pépite formidable.
Formidable, car comme la signification de ce mot, j'ai une grande crainte.

Et étant naturel, vrai, il y a de la place pour l'amour .. l'amour de soi, ainsi que le respect de soi … et l'écoute des autres.
L'amour est là, ou se retrouve, dès que je justifie plus tout et son contraire.

Commentaire de Pépite le 18 août 2016 à 15:32

L'Amour n'est sûrement qu'illusion.... On se rattache à l'idée de l'amour par peur....

Commentaire de Lovyves le 18 août 2016 à 13:31

L'amour, un mot, un concept, plus que ceci, c'est un état d'être.
Un état d'être qui ne supporte pas les qualificatifs, compléments, ou adverbes.
Ou je suis en "état d'amour", ou je ne le suis pas.
Ce qui fait qu'en supprimant "vraiment", "faussement" , "véritable" ou autres "ment", je peux m'approcher, comprendre, connaitre, ce qu'est l'amour.
L'amour vient de soi, c'est une affaire personnelle, quel que soit l'environnement.
Si j'ai besoin de l'amour d'autrui pour être en amour, alors mon amour, ne sera que commerce.
Et, l'amour n'est pas un commerce; même si en "commerçant" je peux y inclure l'amour.
Mais en ce cas, le "commerce" n'est plus qu'en moyen pour être en amour.
Il y a tant de manières d'être en amour.

Commentaire de Pépite le 18 août 2016 à 10:16

J'aimerai tant vivre l'amour véritable.... 

Commentaire de Yves le 14 Septembre 2015 à 2:39

Bonsoir à tous, bonsoir Gus,

Gus, je ne "pense" pas du tout comme toi. A part peut-être sur le constat que  "l'Amour est considéré l'attribut des plus faibles" chez CERTAINES personnes.

Plus que penser, je constate bien au contraire que celles et ceux qui ont décidé de le mettre au centre de leur vie en le véhiculant à leurs semblables changent ensemble la société, NOTRE société, dont nous sommes co-responsables.

Peu à peu, dans toutes les couches de celle-ci s'éveillent les consciences -ou même s'éveille LA conscience- de ce qu'est notre passage sur Terre, de ce qu'est son fond : la VIE. Le reste n'est que forme ...

Et pour cela le premier pas est -comme le soulignait Annie le 15 mai (cf. ci-dessous) !-  l'absence de jugement.

Elle passe par faire taire en soi le brouhaha qui nous empêche d'avoir une bonne écoute, d'être pleinement LA, dans l'impermanence. Alors seulement il est plus aisé et surtout plus JUSTE d'agir.

Agissons ! Chacun à son échelle : agissons !        ;-)

Commentaire de Gus le 13 Septembre 2015 à 22:15

Qui d'entre vous pense comme moi que nous vivons dans une société où l'amour est au mieux toléré, sinon carrément proscrit? Qu'il est considéré l'attribut des plus faibles, un signe de distinction de ceux qui ne savent pas comment vivre? Que le seul amour vraiment admis est celui envers les gens avec qui nous avons un lien socialement reconnu?

 

Membres (131)

 
 
 

© 2018   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation