L' Amour dans le couple c'est quoi??  

Le Couple dans l'Amour c'est quoi??

Où se trouve la limite de l'amour dans le couple??

Visites : 981

La discussion est close. Vous ne pouvez plus y répondre.

Réponses à cette discussion

Serge, bien sûr que l'on a là un "manuel d'utilisation" comme tu dis et bien sûr qu'il semble nécessaire de l'appliquer au mieux. Mais chaque histoire est tellement unique que cela n'est pas un "mode d'emploi" unique.

Entretenir l'amour, le couple ne se fera jamais de la même façon pour tous. C'est l'adaptation à l'autre et la "mise en pratique" de ces commentaires qui est un challenge de chaque jour.

Bonne journée

Merci Liouba

je suis prêt à relever le challenge d-s que je serai en présence de celle qui m'attend ou que j'attends, ou encore les deux c'est mieux!!!

Etre en présence de cette personne est la première difficulté pour tous les gens seuls, puis savoir entamer une relation sans être entraver par ses vieux fantômes.

Je souhaite à chacun de trouver ce qui lui convient (qui n'est d'ailleurs pas forcément être en couple).

Oui, Liouba et je me demande si le plus difficile n'est pas "d'éviter de se voir entravé par ses vieux fantômes" autant pour l'un que pour l'autre.

Peut être avoir réglé cette question, avant. Ne pas faire de généralisations, et pire, de comparaisons.

C'est vrai Katy. Comment sait-on que l'on est vraiment débarrassé de nos "valises" ?

Pour ma part, il y a dont je pensais réellement être débarrassée et il semble que face à de nouveaux contextes, ce ne soit pas si clair. Aussi je me sens parfois déroutée de sembler ne pas me connaître mieux.

Difficile aussi de faire la part des choses entre expériences acquises et comparaisons, la limite est ténue....

Merci Karen

Je pense que tout est là commencer une relation sans peur, et sans penser aux précédente ou à la précédente et comme tu le dis se donner la liberté d'aimer

Cela me semble, en effet, le meilleur chemin : faire confiance (e m'aperçois, là, que c'est plus facile à écrire qu'à réaliser).

Et se dire que si un "trait" qui est resté en mémoire, négativement, ressurgit, chez un autre, les gens sont différents et articulent leurs caractéristiques différemment.

Faire la part de ce qui est du compagnon ou compagne ou ce que l'on projette dessus (restes de préjugés).

Savoir lorsque l'on a réglé ses "démons", c'est rester neutre (comme de l'extérieur) à leur évocation (dans une histoire, lue ou en évoquant les moments désagréables du passé), ne plus sentir la moutarde monter ou la tristesse venir envahir l'espace.

Bien sûr Katy, mais nous avons trop tendance à généraliser, lorsqu'un évènement se passe, exemple accident de train, le conducteur a un contrôle positif à l'alcool, il est vte admis que tous les conducteurs de trains sont des alcooliques.
Il faut donc oublier toutes les valises, les démons du passé et se donner la liberté d'aimer sans peur

Peut être aussi un autre risque est celui de trop idéaliser au début, pour ne plus voir que les "défauts" à la fin.

Aimer les gens comme ils sont, dès le début au lieu d'extrapoler un être qui n'existe pas et que l'on bâtit autour de la réalité, évite l'écroulement de l'édifice, que l'on avait soi-même construit, et la chute qui en découle.

Un point aussi pour illustrer le "moment où l'on sait que l'on a vaincu ses démons" est : ce que l'on reproduit sur les autres, est une rancoeur concernant une personne (ou plusieurs) précise du passé (que l'on ne peut, ou plutôt que l'on ne veut pas identifier), tant que les concernés ne sont pas identifiés par soi, ce n'est pas réglé.

Puis arrive un moment, où la rancoeur s'en va, mais que l'on ne culpabilise plus non plus (qu'est-ce que j'ai été tarte d'accepter ceci ou cela), on sait juste à quoi s'en tenir sur chacun, sans plus.

Et les autres, sont autres.

Et là, il est possible d'oublier ou en tout cas, passer vraiment à autre chose.

Tout à fait en accord avec toi "Aimer l'autre tel qu'il est" sans vouloir le changer et entretenir cet amour

Katy je viens de lire tes commentaires, merci pour cet échange très riche pour moi. Je m'efforce de savoir mettre tout cela en pratique et j'ai conscience que les vieux démons peuvent avoir la vie dure !

De mon côté aussi, je suis assez malhabile sur tout ce qui concerne le couple, l'amour et tout cela parce que les "vieilleries" (vieux souvenirs, vieux vécus) ont eu la peau dure, chez moi aussi. Je pense les avoir neutralisé, je l'espère.

Merci à toi aussi pour ton échange.

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

© 2022   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation