Qui a vécu ou vit ce genre de relation ou deux etres s'aiment mais n'arrivent pas a se faire vivre completement cet amour....comme si il y avait une dynamique conflictuelle cyclique entre eux deux....et que les circonstances de notre vie a deux sont souvent problématiques au point q!ue pour garder cet amour, cette relation je dois me piller dessus, perdre le respect de moi-même, mon intégrité etc pour ne pas la perdre...mais ca ne regle rien et les situations recommencent sous toutes sortes de formes différentes pour engendrer une relation problematique pourtant les deux personnes s'aiment et ne veulent ni l une ni l autre se perdent....apres des années de relation amour-conflits il semble que la seule solution est de se separer mais une incapacité a le faire définitivement a cause de l aspect amour....pfffffffffff....quelqu'un a vécu ca? ou a envie d echanger sur ce sujet? j ai meme cru qu'elle était mon ame sœur mais maintenant je ne sais plus....suis en remise en question et aimerais discuter de ca...peut etre nos echanges pourrait m eclairer qui sait?

Visites : 1161

Y répondre

Réponses à cette discussion

Bonjour catherine, la séparation est un choix difficile, une épreuve douloureuse parce que nous sommes attachés à notre vécu, à notre passé. Nous avons peur de perdre ce que nous avons construit, mais peur aussi de l'inconnu.

Dès lors, mille questions nous viennent en tête : vais je y arriver seule, et si je faisais le mauvais choix, comment sera ma vie après la séparation ....?

Aujourd'hui, vous vivez très mal votre relation, vous souffrez intérieurement, mais vous vous raccrochez désespérément au plus petit espoir.

Je pense que vous devriez commencer par savoir ce que vous voulez vraiment , au fond de vous, en faisant abstraction de tout ce qui se passe autour de vous, de tout ce que l' on vous dire. Interrogez vous, écoutez votre intuition, elle ne se trompe pas

. Ecoutez votre corps, lorsque vous n'êtes plus en harmonie avec vous même, il se manifeste de diverses façons : maux physiques, maux psychiques. Vous êtes alors en souffrance.

Le plus important est d'être en accord avec vous même, c est un sentiment léger, les vibrations se font douces. Lorsque l'on fait le mauvais choix, nous ressentons des vibrations lourdes, des émotions négatives, stresse, angoisses, difficulté à dormir, fatigue, déprime...

personne ne peut répondre à votre place, la réponse est en vous, catherine, soyez en accord avec vous même, vous saurez que vous aurez fait le bon choix.

Quant à l'après, n'y pensez pas , vivez l'instant présent, réglez vous problèmes actuels, concentrez vous la dessus uniquement. 

L'amour est un sentiment que l'on partage, qui fait vibrer la même corde. Il ne doit pas y avoir de condition; lorsque l'on aime une personne,, nous lui ouvrons notre coeur.

La vie en couple, ce n'est pas s'appuyer l'un sur l'autre, vivre l'un pour l'autre, c est avancer ensemble vers une même direction.

Prenez le temps de la réflexion , écoutez ce que vous dit votre coeur, , le choix vous appartient. On ne peut modifier ou effacer le passé, mais nous pouvons vivre en paix avec, et vivre intensément l'instant présent.

amicalement 

Je donne souvent cette image : un singe se voit présenter une cage avec une banane à l'intérieur. Il veut s'en saisir, mais une fois le fruit dans la main, il ne peut plus se libérer de la cage. Il doit donc choisir : ou je garde la banane mais je pers la liberté (et je ne peux la manger : il y a donc illusion à la posséder) ou je lâche la banane et je reprends ma liberté.

Tu es dans cette situation - que j'ai vécue - dans laquelle tu veux tout : l'autre personne et la sérénité, alors même que les deux sont incompatibles. La vie t'oblige à faire un choix, mais tu ne l'acceptes pas.
Il faudra bien t'y résoudre. C'est de ton ego que la vie te propose de prendre la maîtrise, et c'est d'autant plus douloureux que tu ne veux t'y résoudre. Sois plus humble. Telle est la leçon.
Que tu auras du mal à accepter.

Tu ne trouveras ton salut que dans le deuil de l'une des deux choses que tu veux posséder.
Quant à l'amour que tu évoques avec ton copain, il s'agit plus sûrement de dépendance.
« J'ai une forte personnalité, mais je suis dépendante affective. » Telle est ta situation.
Et la vie est là qui veut te faire évoluer... mais tu résistes.

Bon courage.

Bonsoir Catherine, c'est ce que je vis. Une internaute à qui je donnais des détails m' a répondu ceci : "...  votre histoire j'ai cru un moment que vous étiez guidé à dicter la mienne à 100% des faits de ce que vous me confiez... C'est mon ex futur ou futur ex je ne sais pas qui est dans le rôle de votre "compagne"...  c'est bluffant... "

j'ai connu il y a 40 ans passé un  jeune homme qui me demandait de faire plus ample connaissance ! j'avais 23 ans et c'était la première fois que mon coeur "vibrait "; j'ai agi sottement , par peur je crois et dit qu'on pouvait sortir en groupe ! c'est ce qu'il fit et là je compris ma bêtise !je n'ai pas su le lui dire !! lui se détacha et connu d'autres filles moins farouches jusqu'à celle qu'il allait mettre enceinte ! j'étais folle à l'idée qu'il se marie mais pourtant c'est ce qu'il a fait ! A son retour de voyage de noces nous nous retrouvions ! je decidai même du prénom de son enfant ! cet enfant ne vécu pas et j'acceptai, là aussi,  qu'il reste avec sa femme ! par devoir moral me dit-il! il eut ainsi 3 autres enfants et j'étais toujours là dans l'ombre sans me plaindre et attendant son bon vouloir ! au bout de 14 ans, j'eus la force  de ne plus perdre ma vie et je rencontai alors un homme plus agé que moi dont je partageais les gouts ! nous finîmes par nous marier!j'avais cru à cette nouvelle vie !est ce que mon mariage était une fuite ! je le crois maintenant   ! et puis mon mari est décédé en 2008  et j'ai sottement pensé retrouver celui que je n'ai jamais cessé d'aimer !! je le lui ai dit et écrit sur tous les tons !Au début il avoua qu'il avait bousillé sa vie et qu'il ne m'avait jamais oubliée , qu'il avait fait le mauvais choix  et puis il a vite changé et je ne le comprends plus !si je me rebiffe il donne l'impression de s'en moquer! je me suis humilée et demandé pardon 100 fois de ce que je n'avais pas fait! il est devenu froid et souvent à la limite de la méchanceté ! il n'accepte qu'un échange de mails! ce mode de relation est tellement malsain mais  je n'arrive pas à tirer un trait définitif sur celui qui a décidé et décide encore de ma vie !j'ai l'impression que personne ne peut rien pour moi , je sais que je devrais le rayer de ma vie et je n'en ai pas la force !par moment ,j'aimerai mieux qu'il soit mort pour être libre de vivre comme tout le monde !pour retrouver ma joie de vivre ! je comprends ce que vous ressentez catherine !  je n'ai aucune solution ! mon dieu , si je savais seulement moi même  comment faire pour trouver le calme et la joie de continuer ! D

Bonjour,

J ai vécu cela à plusieurs reprises jusqu'à ce que je comprenne que rien n est fixeé, que nous ne faisons que croiser des personnes pour apprendre et leur enseigner. Quand on a " fait le tour " de cette union, on le sait car elle se désagrège doucement...

Les personnes qui sont sur le chemin de conscience ont non seulement plus de mal que les autres pour trouver " chaussures à leurs pieds " mais comprendront que l amour humain ne les satisfera pas ou plus car ils sont déjà tendus vers l Amour inconditionnel, celui du Divin.

Il est une évidence, que les femmes se " décrochent " plus facilement des plaisirs charnels car leur faculté d expression de leurs émotions les relies à leur équilibre yin/yang. Elles se complètent  et ont moins besoin du complément masculin dans leur vie ( ce qui les agace profondément ).

Bonsoir Catherine ,

j'aime ta discussion ...çà me touche .
j'ai vécu cela ..

je le comprends ...maintenant encore mieux car j'attendais la complétude totale ...j'aspirais à" l'amie idéale " sans savoir si çà "devait" être avec mon conjoint ou autre ...jusqu'à ce que j'ai compris que cet amie idéale est en-dedans de moi : c'est mon âme , mon essence divine ...Je suis restée très longtemps dépendante à quêter cet amour à l'extérieur de moi ...j'ai eu le sentiment de me prostituer , d'envahir l'espace des autres ...etc...J'ai eu aussi tellement peur de perdre l'autre , je me suis sentie perdue sans l'autre ...parce que je ne savais pas qui j'étais ...quelle souffrance ...Je me sentais coupée , séparée ...

En vivant seule, j'ai apprivoisé doucement mon démon intérieur (égo) pour laisser place à mon être / ma conscience de qui je suis vraiment ...Voilà Catherine , ma vérité: l'âme-soeur est à l'intérieur: énergie de vie  et le corps est le frère : le vrai sens de la fraternité ...pour moi ...

sincèrement

anyvone

:-)...   perso, j'ai un peu vécu ça mais en plus conflictuel, je pourrais te faire une réponse un peu plus développé ou spirituelopsychocomplexe :-) mais il se trouve que la seule réponse que je te donnerai, de par ma propre conclusion, c'est que les Hommes ne se remettent pas en question et ils finissent toujours par te culpabiliser parce-qu'eux sont incapables de le faire...  ils préfèrent rester dans le déni de leurs problèmes, de sauter sur une autre femme, histoire de ne pas rester tout seul mais ne veulent pas vraiment prendre leurs responsabilités à bras le corps, ils préfèrent mettre cela sur le compte du "il n'y a plus d'Amour entre nous" que de régler leurs problèmes...  même si cela ne veut pas dire que toi tu n'en a pas !! Mais toi, au moins, tu ne choisis pas de fuir dans les bras de quelqu'un d'autre quand il faut assumer !! C'est pour cela que tu te pose plein de questions alors que lui est déjà dans l'idée de passer à autre chose...   les Hommes ne cherchent pas à partager de l'Amour, ils cherchent seulement à ce qu'on les supporte !!! Et quand il y a un problème, pour eux, c'est qu'on les supporte plus alors ils vont voir ailleurs, tout en faisant passer ça comme un amour qui se finit alors qu'il y avait tout ce qu'il faut avec toi !! ;-)...  alors je sais combien de personnes je vais faire bondir dans cette réaction là(et surtout des femmes !!)qui parait tellement "remontée" contre eux...   mais, Mesdames, sérieusement, ce n'est pas réaliste ce que je dis ?  Maintenant, attention, Messieurs, je n'ai pas dit que les Femmes n'avaient pas de problème, je dis seulement qu'elles sont bien plus capables que vous de les assumer tout en restant avec vous !!!...  si l'on devait faire un sondage auprès de chaque Messieurs qui lisent mon texte, combien on été trahi par une femme ??...  sérieusement ?...  ne prenez pas mon message au premier degré...  prenez comme un courage d'affronter ce genre de discussion suite à un témoignage ô combien bien banal que l'on entend tant aujourd'hui....   Merci de votre lecture...  :-)

voici donc un homme pour te répondre....

ainsi donc tous vos malheurs de femme viendraient de ces pauvres hommes incapables de se remettre en question et qui prendraient la tangente inévitablement ...cela me parait un peu "simpliste" et je ne cherche pas à vous blesser en utilisant ce terme...je vous conseille , si je peux me permettre , la lecture de guy corneau " victime des autres , bourreau de soi même" même si parfois c'est un peu difficile à digérer....

et oui , j'ai été "trahi" par ma femme mais je ne lui en veux pas ...ni à la gente féminine d'ailleurs.

bonjour,

j ai vécu cette relation, pendant 7 ans, !! 7 ans où je me disais qu on allait y arriver, que c était lui, que c était mon évidence ! je me sentais coupable de ne pas y arriver avec cet homme si gentil, c était forcément de ma faute, et je me suis adaptée, j ai accepté, et..... je ne me suis plus respectée et je me suis oubliée !!

Pourtant, ma conscience, mon 6ème sens me disait que ca n allait pas, et j ai mis du temps à l'écouter.. Ca prend du temps, ca passe par des ruptures, on revient , on repart, mais rien n  y fait, ca n est plus possible... et puis un jour, on accepte juste le fait que cette personne, nous l aimons, mais que ce n est juste pas possible.. Ca devient comme un frère, un ami, le désamour s installe et ca fait de moins en moins mal... Peut être nous sommes nous connus dans une vie antérieure, et c 'était quelqu un de très proche qui est revenu dans notre vie, mais quelquechose d incompréhensible et qui noujs dépasse fait que ce n est juste pas possible malgré l amour, alors il faut partir... Je vous promets que ca passe, ca devient moins douloureux,. Je le garde dans ma vie comme quelqu un de très précieux, mais voilà..

Bon courage

Par rapport à ce que j'ai pu constater dans ma famille, quasi tous les problèmes arrivent par manque de communication, je veux dire une communication authentique, avec empathie, comprendre les deux points de vue, etc....communiquer, communiquer, communiquer....

Et souvent, les couples ayant une recherche spirituelle commune liée à du développement personnel ensemble sont indissociables, soudés. Ils ne s'ennuient jamais ensemble, se comprennent, apprennent , et la vie passe alors trop vite.

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

© 2021   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation