La clé pour vivre en paix est l'habilité à demeurer dans le moment présent.
Tu ne peux vivre dans le moment présent si tu penses que .u es celui qui "contrôle "ta vie .


" Si tu penses être le "contrôleur " tu te sentiras justfié de faire des plans à
l'infini . Je ne te suggère pas que tu cesses de faire des plans .Je te demande plutôt de surveiller ce qu'il advient de tes plans. Vois comment ils changent inévitablement ,se modifient et même comment ils se désintègrent au fur et a mesure que tu vis ton expérience .

Peu importe les efforts que tu déploies pour définir précisément ta vie ,il y a toujours d'inévitables surprises .Sans ses surprises ,ton existence serais unidimensionnelle,routinière et terne.

Ton égo est terrifié par l'inconnu. Peu importe à quel point le passé connu a pu être terrible , l'égo le préfère au présent inconnu .


Tout son énergie est déployée à essayer de " faire " le présent à travers le passé . Il crois créer ainsi une sécurité mais en vérité ,il crée une terreur continuelle une constante aggravation de la blessure jusqu'à ce que la souffrance soit si intense qu'il doive y faire face . Tu vois tout,de même
ton égo participe à l'éveil de ta conscience !

Ainsi revivre le passé constamment crée l'ultime terreur .Extérieurement ,
la vie semble sécure et prévisible .Intérieurement la dynamite est allumée .

Tu penses être le "contrôleur " de ta vie et que tu as crée la sécurité,
alors qu'en fait,ta vie est sur le pointd'exploser et que tu es sûr le point de réaliser que tu n'as aucun contrôle conscient sur ce qui survient .Tu crois que tu es puissant ,mais tu démontres encore et encore ta totale impuissance .


C'est un paradoxe intéressant non ? .Peu importe les efforts qu'il y met
l'égo ne peut pas créer la sécurité .Peu importe le nombre de fois où
l'égo tente de te sortir du moment présent ,il t'y ramène inévitablement avec la force ,car le prix du déni est la souffrance .

Plus tu chercheras à contrôler la vie plus elle t'enverra le message
qu'elle ne peux pas être contrôlée .Et alors ,tu te sentiras impuissant et tu essayeras encore plus fort de contrôler. Tu vois ? .C'est un jeu idiot .tu ne peux gagner la partie mais tu ne peux t'empêcher de jouer le jeu .C'est une dépendance suprême .

Elle prend plusieurs formes Même l'attachement à la prise de risque est une forme de contrôle .Les formes existent à l'infini .
Lorsque tu commences à réaliser que tu n,es pas celui qui contrôle ,tu laisses tomber ton attachement inconscient à jouer où perdre .Le résultat que tu n'es plus dorénavant la victime de ta vie lorsque tu cesses ainsi d'être la victime car les deux vont de pair. Le contrôleur et la victime est contrôleur ..

Lucie Descoteaux

Visites : 36

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Communauté

épanews est le 1er réseau social dédié à l'épanouissement et au bien-être.

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

Stages & formations

Publiez gratuitement vos annonces cliquez ici - déjà 220 annonces !

à ne pas manquer

© 2017   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation