Vous passez toute votre vie enfermé dans une pièce : votre cerveau. Vous y regardez un film : la réalité.

Remerciements à Lilou pour la première diffusion.

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Commentaire de Clarine Faure le 26 Juillet 2013 à 16:47

Cette machine à simuler les vols en avion (pour étudier la peur de la personne) est effrayante ! 

(à partir de 31'22 = 8 au compteur de ce film…)

Effrayante machine… Ainsi, les médecins créent le pathos qu'ils soignent… c'est la neuro-psychothérapie…

La psychiatrie médicamenteuse fait la meme chose… et à qui profite ce crime ???

Aussi, je comprends bien qu'ici, en commentant ce film, nous sommes tous et toutes cobayes !

Ils vont meme étudier notre refus de coopérer à "leurs dires" pour mieux le détourner et nous imposer Leurs Points de Vue (celui-là où ils sont "maitres" et nous cobayes).

Et désolé si je casse le reve immense de certains fanatiques-scientifiques, car ils sont légions, et c'est bien eux qui tiennent les rennes de notre Belle Planète Bleue. Pourquoi ? Parce qu'ils ont de l'argent…

Et merci Lilou de me donner cette occasion de m'exprimer en ma crainte, ma peur et mon effarement.

Namasté

Clarine

Commentaire de Clarine Faure le 26 Juillet 2013 à 16:23

Et si les scientifiques étaient souvent dans le déni de la réalité quand cette réalité qui est là, est hors de leurs shémas ? Quand "ce qui est là" leur demande, pour être perçu, d'oublier tout ce qu'ils sont et savent… Pas gagné !

L'essentiel est invisible pour les yeux… et puis, nous avons 4 yeux : ceux de la tête et ceux du coeur… Et si nous avons donc 2 troisièmes oeil, ça fait 6 yeux !!!!!!

Parait-il qu'on ne voit bien qu'avec les yeux du coeur, alors… les scientifiques ont-ils du coeur ou seulement 2 yeux, ou même 3 yeux (si ils ont ouvert leur 3ème oeil, ce qui n'est pas gagné…) ???

Avoir du coeur n'est pas incompatible avec le fait d'être scientifique, et pourtant… savent-ils eux-mêmes pour qui ils travaillent ? Qui décide de l'orientation des recherches scientifiques ? Jadis, c'était l'état (Inserm, CNRS), et maintenant ce sont des labos privés. Pendant ce temps, le budget national pour les fonctionnaires de La Recherche est réduit d'année en année comme une peau de chagrin… C'est en tout cas ce que les scientifiques disent aux politiques…

Pourtant, tout le bizness des médicaments qui s'impose économiquement partout, est très lucratif et doit donc dégager des sous pour La Recherche… Privée. (sic !)

Où sont "Les Sages" qui réfléchissent et imposent les orientations de La Recherche ???

J'aimerais bien le savoir, merci si quelqu'un souhaite me répondre.

Commentaire de Clarine Faure le 21 Juillet 2013 à 1:48

Ce film me fait penser à "la mémoire de l'eau", une découverte fantastique qui est passée presque inaperçue… Si quelqu'un(e) a des infos, merci !

Et puis ce film parle (sans la citer) de "la physique, la mécanique quantique" où l'observant observe que ce à quoi il s'attend… Il est peut-être donc dans le déni de la réalité qui lui demanderait de se remettre en question (quant à ce qu'il perçoit fonction de ce qu'il sait déjà) et d'aller au delà de l'apparence et de l'illusion qu'il se crée et qu'il crée.

Où vont les scientifiques si ils ne sont pas spirituels ? Qui servent-ils ? Là est pour moi la grande question…

Commentaire de arbre69 le 20 Juillet 2013 à 16:08

Juste étonnant, c'est, entre autre, le texte que j'avais mis dans ma présentation ! Il est tellement évident que le monde n'est que ce que je peux en comprendre. Combien cela doit être intéressant de voir le monde comme une chauve-souris avec son sonars ! 

Cela me fait penser à un film des années 80 "Les dieux sont tombés sur la tête" ou deux réalités s'affrontent

(Hilary Putman) "Imaginez un cerveau dans une cuve qui reçoit exactement les mêmes influx nerveux qu’il recevrait s’il était dans un corps capable de se mouvoir. Supposez maintenant que vous soyez vous-même ce cerveau : vous n’auriez certainement aucun moyen de le savoir. Comment savoir alors que nous ne sommes pas des cerveaux dans des cuves ?"

Commentaire de Emmanuelle le 20 Juillet 2013 à 12:05

Eckhart Tolle "La nouvelle terre"Il en parle très bien au niveau spirituelle. Le cerveau c'est notre mental. Notre mental s'accroche toujours au passé à ce qu'il connait, (à nos croyances, notre identité etc...) Donc effectivement nous pouvons être en permanence enfermé dans notre réalité. 

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

Rencontre conviviale

Du 7 au 14 août 2020

© 2019   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation