La musique est perçue comme un agréable loisir. Elle arrive à apaiser les nerfs, elle redonne de la joie de vivre.

Elle offre une oasis d'évasion. La musique, on en est fan, elle est de tous pays, de tous âges.

N'est-ce pas le moyen idéal, de diffuser la joie de vivre et l'Amour ?

 

Assurément, vu la présence abondante de la musique, il serait dommage de passer à côté de son pouvoir d'influence.

Plus qu'un loisir, ou un moment relax, la musique s'infuse en nous, elle modèle nos pensées, nos états d'être.

 

Quelle joie de créer, lorsque nous diffusons un message important, avec plaisir, en se respectant, en mobilisant les gammes de nos qualités humaines.

 

Et si le sérieux de la vie, la sagesse, faisaient un avec le plaisir, la joie ?

Ne serait-ce pas un moyen formidable de toucher les citoyens ?

Pourquoi la sagesse devrait elle rester entre esprits "ouverts" et "prêts" ?

 

C'est une formidable leçon de vie, que d'accepter de rendre acceessible à tous la sagesse, et de la faire "cool", adaptée à tous les profils qui forment le panorama social.

 

La vie est belle et grandiose.

Pourquoi enfermer les comportements du bien être, dans du sérieux, des règles, des restrictions, des corsets étouffants ?

La saveur de la vie est de jouir de ses ressources, de sa créativité, de sa simplicité !

 

Pourquoi se contraindre à l'austérité, aux règles de réussites, alors que la Nature s'épanouit spontanément, parfaitement ?

 

Nous ne sommes pas une exception.

Vivre l'Abondance, qui est la fibre de la Nature, est surement de prendre plaisir à être qui nous sommes.

 

Plaisir d'être qui passe par s'accepter, ne pas se condamner, accepter notre spontané et nos désirs.

 

Nous avons des parts d'ombres. Certes.

Mais même cachés ou ignorés, les défauts pompent de l'énergie.

Même lorsque "je suis rassuré", la peur des défauts grandit et s'infiltre, si on ne les voit pas en face, ni si on ne les accepte pas.

 

Autant s'accepter comme étant, celon les codes moraux, un peu divin, un peu normal, un peu petit diable.

Ce n'est pas du fatalisme, ou de l'abandon.

Juste, accepter la sagesse naturelle de la vie, de nous donner place ici, et de nous nourrir.

 

Nous serions parfois infâme.

Mais serions nous aussi infâme d'être condamné à vie, de ne pas avoir de place pour nous relever ?

 

Pourquoi nous compliquer avec des lois, des jugements, des codes, des analyses et études, alors que la force vie est dans la joie et la simplicité ?

 

N'est ce pas cool, de partager, créer, écouter, de la musique, avec l'espoir et la confiance, que sa douceur, son rythme, son magnétisme, change le cours de l'humanité ?

Auteur Floryane Leguet

blog de l'article

Visites : 39

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

Semaine Ardèche 2019

Quel Grand Invité ?

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

© 2019   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation