Et si l’état du monde était notre responsabilité à tous ?

   La responsabilité est un thème essentiel, me semble-t-il, aussi bien pour prendre sa vie en main, que pour guérir ses blessures et pour arrêter de rejeter toujours la faute à l’extérieur.

   Acceptons un instant d’imaginer que nous soyons responsable en totalité de notre vie, de nos choix, de nous-mêmes ! Cela implique que nous prenions conscience que ce qui nous a mené là où nous en sommes n’est que le résultat de tous les choix que nous avons faits jusqu’à aujourd’hui.

   En effet, qui d’autre que nous est responsable de nos pensées ? Qui d’autre que nous est responsable de la manière dont nous vivons telle ou telle situation, telle ou telle relation… ? Qui d’autre que nous est responsable des choix que nous faisons à chaque instant… prendre telle ou telle direction, passer nos soirées devant la télévision ou apaiser notre esprit en méditant, écoutant une belle musique..., nous plaindre de notre vie ou être reconnaissant pour tout ce que nous avons déjà, nous en vouloir et nous blâmer ou nous aimer tel que nous sommes, avec nos limites et notre niveau de conscience du moment… etc.

   Nous sommes totalement responsables de toute notre vie. Et si nous regardons autour de nous, nous verrons certainement tous des hommes ou des femmes incroyables, ayant surmonté les pires épreuves et pourtant rayonnants aujourd’hui, et d’autres ayant une vie qui peut paraître moins difficile à tous points de vue et n’arrivant pourtant pas à sortir de leur statut de victime… La différence est sans doute dans le fait que les premiers ont compris qu’ils étaient totalement responsables de ce qu’ils faisaient des dés qui leur avait été donnés, et pas les seconds…

   Nous avons une prise totale sur notre vie et cela est une excellente nouvelle, même si cela ne signifie pas que le changement est facile !

   En effet, si nous n'étions pas responsables de notre vie, cela signifierait, comme beaucoup le sous-entendent, que c’est l’extérieur qui serait le "responsable" : la société, les politiciens, nos parents, notre lieu naissance, notre physique, notre degré d’intelligence, notre karma, l’inconscient collectif… Dans ce cas, effectivement, le plus juste serait de se plaindre jusqu’à la fin de nos jours, de critiquer tout ce qu’on peut et d’attendre que notre vie s’écoule, passivement…

   Mais si nous acceptons d’imaginer que nous puissions être responsables à 100% de notre vie, de nous-même, de nos choix… alors notre vie peut s’emplir d’espoir ! Car alors, nous avons un véritable pouvoir pour marcher vers notre bonheur, pas à pas. Un travail sur nous, des efforts pour mieux nous connaitre et guérir les parties sombres de nous-mêmes… tout cela assurément, nous conduira peu à peu vers une vie meilleure. Évidemment, ce chemin est difficile et il est plus facile d’en vouloir à la terre entière que de choisir de prendre ses responsabilités… à chacun de choisir !

   En allant plus loin, nous pourrions également nous poser la question suivante : « Dans quelle mesure ne sommes-nous pas co-responsables de tout ce qui se passe dans le monde ? » Car enfin, si nous sommes honnêtes avec nous-mêmes, qui n’a jamais pollué et ne peut donc pas se sentir responsable d’alimenter la pollution de la planète ? Qui d’entre nous n’a plus aucune colère en lui et ne peut donc pas se sentir responsable d’alimenter la colère du monde, qui est à l’origine des combats, des guerres… ? Qui d’entre nous ne porte en lui aucune rancœur et ne peut donc pas se sentir responsable d’alimenter la haine dans le monde ? …

   Ainsi, plutôt que de critiquer ce qui existe (ce qui est plutôt facile), ayons le courage d’aller en nous pour pacifier ce que nous pouvons, guérir pas à pas nos zones d’ombres… et ainsi prendre à 100% nos responsabilités. Nous nous sentirons de plus en plus heureux et nous aurons alors davantage envie de proposer des solutions créatives pour agir dans le monde. Comme l’a si bien dit Gandhi « Soyons le changement que l’on veut voir dans le monde » !

   Notre responsabilité intérieure est totale et c’est d’elle, me semble-t-il, dont le monde extérieur a besoin pour aller mieux !

   Bon cheminement à tous !

Sabine

** Pour plus d'information sur les consultations en Fleurs de Bach ou sur la formation à leur utilisation, que je propose, rendez-vous sur cette page.

** Si cet article vous a plu, abonnez-vous à notre newsletter mensuelle et tenez-vous informé de nos activités et de nos publications en vous inscrivant ici.

Visites : 36

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

Rencontre conviviale

Du 2 au 9 août en Ardèche

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

© 2019   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation