De L'Amour.pdf

L’Amour s’aimant sans réserve

Dans l'expérimentation de l'apprenti sage de La Vie, L'Amour est le courant de l'énergie créatrice structurée opérationnelle de La Conscience Individuelle Originelle unie à LA VIE Source de Tout Ce Qui Existe, laquelle est intriquée à et constitutive de LA CONSCIENCE Kosmique : du Kosmos. Dans les courants de Pensées Orientales des notions comme le Nirvana, l'Illumination, désignent des états de conscience fusionnelle avec L'Amour.

L’Amour d'essence kosmique inspire 'l'amour ordinaire' qui s'en éloigne dans la relation émotive complexe, ambiguë ou sublime, litigieuse ou idéale L’Amour est immanent, infini, continuel. Pourtant une kyrielle d'Êtres estiment qu'il y a un manque d’Amour, qu'il est absent dans leur Vie. Ils y sont si prédisposés par leurs choix karmiques et leur conditionnement mental aux conventions des mythes et légendes de l'amour, qu'ils n'en ressentent plus la Présence flagrante de L’Amour. 'L'amour ordinaire' est ce besoin d'un autre pour tenter de compenser la dissociation de Soi, cette dualité égotique naturelle, cette impression peu intelligible que (presque) Tout est distinct de Soi. Ce désir d'un autre à aimer cherche à retrouver les sensations de l'émulation de la force vitale, de l'enthousiasme et du plaisir de vivre, à combler l'absence de cet Amour ignoré, ce qui 'fait' l'Être.

'L'amour ordinaire' est un jeu du Soi illusionniste dans le scénario individuel d'un humain, il y répète son rôle à chaque représentation, et dans toutes sortes de scènes aux accents diversifiés. Jusqu'à plus soif et épuisement, s'étiolant dans la quête imaginaire d'union idéale, de l'âme sœur. Toutes les recettes théâtrales sont mises en scènes. La dramaturgie du pathos amoureux enferme les protagonistes dans le labyrinthe des pulsions limbiques éperdues, à l'infini. La dissociation égotique de deux individus les fait tomber amoureux dans l’abîme de l'inconscience. Ils évoluent ou dévoluent côte à côte sans projet commun transcendant, jusqu'aux limites des tensions psychiques où les conflits de l'incompréhension d'eux-mêmes remplacent 'l'amour ordinaire'. Ils changent de partenaire et poursuivent leur chimérique besoin de fusion amoureuse, se perdant dans un enchaînement abrutissant de crises mentales et de désordres psychosomatiques chroniques

Pourtant certains Êtres s'y épanouissent en puisant dans leurs potentialités pour en extraire la sagesse et les savoirs favorables à un dessein amoureux harmonieux et ascensionnel. Mais ce n’est pas avec n’importe qui qu’on l’expérimente, qu’on lui permet d’être exprimé, c'est vraiment la conséquence d'un choix initial ; ces couples ou duos de L'Amour sont d'éternels apprentis sages Conscients de leur vocation réciproque, ils s'apparient dans leur rêve d'évolution, leur intelligence spirituelle, procédant à résilier leurs prédispositions à l'aliénation de l’égoïsme sentimental, pour collaborer avec sérénité à l'émergence d'un équilibre holiste conjointement à leur environnement.

Quand l'Être 'en recherche' cesse de résister à la connaissance de Soi-même, qu'il lâche prise avec les illusions et conditionnements de l'ego au sujet de 'l'amour ordinaire', il parvient empiriquement à reconnaître la Présence abondante de L’Amour dans toutes pensées et émotions qui jaillissent et se dissolvent spontanément dès qu'elles surgissent. En prenant conscience de la liberté fluctuante inhérente aux pensées l'Être commence à s'affranchir de ses œillères, de sa réactivité désastreuse. Il va pouvoir pro-agir en Amour : s’aimer toutes les fois qu'il se sent affaibli ; qu'il goûte sa force vitale ; quel que soit son état d’être du moment Sa reconnaissance même de tout ce qu'il ressent lui permet de laisser exister en Soi ce sentiment : « L’Amour s’aimant sans réserve ». Sans pour autant essayer de s'y conformer, de dériver en lui. Et qu’importe sa forme, sa signification, sa direction, son implication. L’Amour subsiste avec, pendant, et à l’intérieur de tout ce qui surgit. L'Être qui ne sait que réagir pour tenter de diriger ses sentiments et pensées, a une fausse grande idée de l'expérience existentielle du Monde où tout y est déjà résolu car tout y est impermanent.

L’aventure évolutionnaire dans L’Amour

Avec le regard de L’Amour il n’y a ni récompense, ni valeur ; il se voit parfait en lui-même. Quand bien même s'il s’exprime apparemment de façon insensée, c'est étonnement de manière efficace. Aimer est insensé parce qu’il n’y a aucun filtrage, aucune intervention, aucune interception à n’importe quel moment donné. Avec L’Amour pour horizon des phénomènes l'Être s'y décontracte et sans limite mentale voit par 'ses yeux subtils' ; grâce à cet état relaxé de conscience sa Vie se déroule avec cohérence sans motif d’intervention volontaire, d’analyse, de classement, de sanction. Il y a juste L’Amour révélé directement, spontanément, sans limite, sans hésitation, ni contrôle. Dans l'harmonie d'une bonne relation avec Soi l'Être s'accomplit car L’Amour s’aime sans réserve.

Si l'Être cesse d'être conscient de ses idées, spontanément elles ont tendance à resurgir bien présentes dans son esprit, mais qu'elles émergent ou restent absentes elles sont toujours volatiles. Dans l'environnement de l'ego tout ce qui y vagabonde a ses raisons puisqu'il est le substrat même de ce qu'il croit être, de tout ce qu'il croit savoir. L'Être qui apprend à apprécier chacune de ses pensées et inclinations pendant et telles qu’elles sont, adopte la patience et le courage favorables à la compréhension des fondements de (ce qu'il considère être) ses talents, carences, idiosyncrasies. Il peut dès lors décider de chercher à transmuter ses impérieuses pulsions par l'entremise d'un engagement en Âme et Conscience dans un processus métapsychique d'évolution : 'thérapie humaniste' 'ascèse transcendantale' 'apprentissage shamanique' 'absorption naturiste', etc. i Même si l'Être n'est pas encore sûr quant à ce qu'il commet exactement, mais plein du désir de devenir encore bien plus patient chaque fois que ses tendances irrépressibles jaillissent à nouveau. Ce qui dans 'l'amour ordinaire' va déterminer l'éveil à une sagesse individuelle spécifique, génératrice de paix et de joie, qui ouvre le regard sur l’infini d'un champ de vision pur et dégagé. Avec la patience, le dévouement à Soi-même, la liberté d’englober et de laisser advenir tout ce qui peut surgir, l'Être va prendre simplement conscience de ce qu’est L’Amour ; pas conceptuellement mais essentiellement, c’est-à-dire 'ce qu'il est lui-même' en tant que monade inclusive, en tant qu’Être unifié et aligné, en qui Tout existe.

Les Êtres ont quelque peu tendance à oublier la simplicité de l'essence vitale qui leur est offerte, à cause de leur propension à disséquer les noumènes et phénomènes et à attribuer de la valeur à quoi que ce soit, ce qui fatalement fabrique une distinction discriminante entre ceci et cela. L’Amour est indistinctement immanent dans Le Monde, à chaque instant nouveau, inouï et beau ! L’Amour est insondable, non confiné dans les seuls sentiments de 'l’amour ordinaire' il inclut également tout sentiment contraire, ce qui n'est qu'une modalité dérivée de son expression Conséquemment à cette prise de conscience s’établit un équilibre paisible dans l’existence où rien ne peut y être dénié ; tout y existe naturellement inhérent. Tout énonce l’Amour. Grâce à ça l'Être à toute raison de parfaitement se relâcher à chaque partie du jeu de La Vie. Par pure auto-bienveillance aimante il apaise salutairement ses réfle existentiellexions en arrêtant de chercher égotiquement à se définir, en cessant d'engendrer ses propres divisions et dissociations du Monde, en renonçant à systématiquement réagir stratégiquement face à 'l'adversité', ou à fuir hors de la situation. 

L'Être incluant permet à Tout d'aller et venir comme ça l'enchante ; il se détache de ses tendances à surveiller et de ses dispositions à conjecturer. Faisant face aux pensées et émotions avec un discernement stable et bienveillant il permet à Tout de surgir et de se dissoudre, sans se laisser distraire par quelque agitation particulière. Alors l’Amour apparaît pour être la gloire de Tout Ce Qui Existe, au point où même en pleine confusion existentielle son authentification est inéluctable. D'où l'intérêt d'apprécier tout moyen qui permet d’expérimenter un large spectre d’expériences. D'où l'efficacité d'un esprit de recherche audacieux ouvert à toute aventure évolutionnaire. L’Amour est libre, l’Amour est global, l’Amour est ici et maintenant, inconditionnel.

Note

i Il est impossible de déterminer la meilleure « méthode », ce qui est nommé ici est de l'ordre du générique, chacun peut entendre avec sa propre sensibilité ce qui est désigné ici de façon somme toute assez floue Ça peut aussi inspirer, peut-être, des pistes évolutionnaires déjà pressenties plus ou moins distinctement.

Visites : 21

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

Agenda

décembre 2021
DLMMJVS
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031
       

© 2021   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation