Bonjour à tous,enfin surtout à ceux qui ont expérimenté le massage,sur la table ou à côté...La question est de savoir quels types de plaisir peut éprouver celle ou celui qui masse,femme ou homme avec un modèle du même sexe ou de sexe opposé,denudé ou non.Ma longue expérience en tant que massé m'a permis de recevoir des confidences qui prouvent que les plaisirs sont souvent intenses mais assez peu exprimés...J'attends un retour sur vos diverses réactions!

Visites : 2323

Y répondre

Réponses à cette discussion

je suis praticienne massage ayurvedique et c'est exactement ceux que je ressens quand je masse un patient, c'est bien au delà du corps physique , une connexion d'ames, pour moi le massage ce n'est pas une technique , mais tout simplement l'amour aux bouts des doigts, je masse avec mon coeur <3

Namastè :-)

merci pour ta reponse nous sommes identique sur ce point mais difficile d expliquer aux autres  qui ne masse pas  mais comme toi  c est de l amour que j ai au bout des doitgs  une connexion d ames  mais pas evident de partager ça avec toutes mes patientes  certaines ce laisse aller d autre moin  mais avec le temps elle arrivent pour les plus negative a lacher prise et  arrivent a ce connecter avec moi  

probleme je me suis blesse cette semaine donc la je suis  bloquer double fracture au poignet  et oui 

donc pas de massages  mais finalement je vais m occuper de moi et  a mon tour me faire masser  

je dis ça mais je suis vraiment embetter avec cette blaissure    a bientot ecris  des que tu le peux merci encor a toi je suis sur perpignan 

Moi, je masse et j'aime me faire masser.

Il y a plaisir des deux cotes mais pas le meme plaisir. Quand je me fais masser, c est le plaisir d'abandon, de deblocage des energies, de sentir ou on garde des noeuds et de les sentir se denouer. Apres etre masse, on sent comme si le corps ronronnent, les energies court partout dans le corps de facon fluide et calme, sans empechement. Quand on se met debout, on sent plus grand et plus souple. C est le plaisir de sortir dehors une journee d'ete.

Quand je masse, c'est le plaisir creatif, de donner de son energie pour entre dans le corps d'un autre, de l’écouter, de sentir les problemes, et de les resoudre par une attention tactile. C'est un plaisir de donner, comme cuisiner un plat que quelqu un va aimer. C'est un plaisir d'amener quelqu'un a un moment de paix.

bonsoir, je m'appelle olivier et je suis masseur bien etre depuis peu de temps. pendant tres longtemps j'eprouvais le besoin d'aller me faire masser en institut.c'etait pour moi MON moment, car boulanger de metier mes repos a moi etait rare. de fil en aiguille les soins energetiques sont entrés dans ma vie et linvestissement de materiel tel que la table de massage a ete obligatoire, ainsi que les cd de musique zen, diffuseur d'huiles essentiels .... .

Aimant me faire masser jai toujours voulu essayé mais toujours avec la crainte de juger le corps qui se presenterais devant moi. je massais ma femme, mes enfants mais un corps autre que celui de ma famille, je ne savais pas si j'allais aimé. et un jour jai rencontré un masseur installé dans la region lyonnaise qui proposais une journée "essai" et la ....le bonheur. je me suis rendu compte que c'est vraiment ce que je voulais faire en complement de mon travail. alors des que jai eu un moment jai entamé une formation sur plusieurs jours jusqua l'obtention de mon attestation de stage validé par une masseuse agrée a la FFMBE. et depuis ce jour je pratique toujours mon metier principal mais exerce aussi en tant que maitre enseignant reiki usui et masseur bien-etre.

A ce jour ca me permet de m'echapper de ma petite vie de tous les jours et de prendre du temps pour moi qui d'autant plus est benefique car ca me fait un bien fou.A la fin d'une seance de massage ou de reiki, je ne sais pas du massé ou du masseur qui est le plus zen.....

En esperant que tous les masseur, masseuse et autre professionnel du bien-etre soir aussi epanoui que moi.

A tres vite.

olivier

Lorsque je soulage des tensions ou des douleurs, lorsque la personne que le masse apprécie, oui il y a énormément de plaisir. Pendant qu'on masse, on essaie de ressentir l'autre pour lui apporter le bien être recherché, ainsi on agit avec son Coeur, et les mains, coudes, genoux, pieds du masseur ne sont en fait que transmetteurs de l'énergie du Coeur. Alors c'est merveilleux. J.S.

deux choses a partager....une personne m' adit que j'avais un visage plus détendu et rayonnant après le massage (cachemiry) qu'avant...

Le second partage est que du hara, mon énergie passe par le coeur qui le transmute puis il diffuse dans les mains qui chauffe pour offrir...

pour moi c'est des plaisirs spirituels que d'offrir et en plus je suis plus souple qu'il y a 10ans ! (massage sur matelas)...

liens

bonjour   a toi  je  suis  d accord avec  toi  mon experience  de  massé  et  masseur ma permis  aussi  de  m e  rendre  compte  que  lors  d un massage  donc  quand je masse  les  plaisirs  sont  intenses  car   il  y a  le tactile  le  touché  d un corp  de l autre  mais  tout  depend aussi  de la  personne  massé  ,certaines personnes  ce lache  d autre  non  moi  quand je suis  massé  je  pars   enfin mon esprit pars   .respiration   calée sur  celle  de la  masseuse  et  je  me  laisse  guidé  donc  massé  ou  masseur  le  massage  est  un moment  de partage  pour  les  deux  il y a  un echange  pars  le  toucher et  avant  tout  faire  que  l autre  soi  bien  faire  passer de  l energie  positive  ,enfin  c est  ce  que  je  ressent  en  massent  ou  en massé  

Bonjour

Je pratique le massage depuis pas mal de temps. Mais c etait en privé, parce que j'aime "toucher" etre en contact, et faire du bien. Je suis manuelle, tactile, très sensuelle, dans le sens ou mes sens ont une grande importance pour moi. Voir, entendre, sentir, toucher, et sentir plus que pas le nez, sentir avec mes tripes, avec mon coeur. 

Quand on a l'intention de faire du bien et lorsque l'on est dans l'empathie profonde, on peut complétement ressentir le plaisir que l'on donne et, j'en parle peu car beaucoup sont sceptiques, et pensent que je suis allumée, mais parfois je sens aussi les douleurs de celui que je masse. 

Des douleurs bien précise que je ne connais pas moi même, comme une fois j'ai senti les acouphènes d'une patience, en directe; je ne savais pas qu'elle en avait. J'avais ce bruit strident dans les oreilles et quand je lui ai demandé comment elle se sentait, elle m'a parlé de ses acouphènes et là, sans rien lui dire, je me suis posée la question... et puis à force, j'ai compris. 

je pense qu'on peut être complétement connecté à celui qu'on masse; 

Je pratique maintenant le shiatsu, c'est encore autre chose. On travaille avec l'énergie, ce qu'on ressent c 'est le niveau d'energie de la personne, ce qu'il dégage, son aura, ses ondes. C'est passionnant; Et je suis éléve en medecine chinoise, on apprend à prendre LES pouls. A travailler avec les émotions, qui générent des ondes aussi. Cela m'interesse énormément; et j'apprends tous les jours, pas seulement dans les cours, dans les livres, mais avec les gens, dans la pratique et dans l'interaction. J'aime le contact humain et l'échange. 

Voilà, si tu as d'autres questions ? 

heureux de t avoir lu tu es d ou 

Le massage est un moment de bien être un moment de relaxation intense, la peau les sens sont éveillés, on se sent détendu, en phase de repos, un moment que j'apprécie beaucoup, surtout enfin de journée. j'achète des huiles essentielles de massage, j'aime masser aussi,

Bonjour

le massage ayurvédique,est une source de bien être infini ......  

Bonjour,

On m'a dit dans un séminaire de technique d'achat et de vente que j'étais kinesthésique, car il fallait que je touche et que je palpe pratiquement les lunettes que j'achetais aux représentants et que je revendais à mes clients. Je suis opticien, à la retraite maintenant. Rien ne me disposait au massage dans ma formation jusqu'à ce que j'épouse en 1972 une kinésithérapeute. Elle m'a tout appris ce que je sais durant les 40 années que nous avons passées ensemble. Nous avons eu une très belle relation ou le toucher était un pilier majeur de notre amour. Elle m'a quittée en décembre 2011 d'une rechute d'un cancer du sein qui s'est porté sur les os. 

Je n'étais pas conscient de ma quasi dépendance au toucher mais elle m'est tombé dessus très vite. J'étais inscrit à un site de rencontres et sorties en tout genre, OVS, à l'instigation d'une belle-sœur veuve elle aussi qui y trouvait les randos qu'elle aimait faire. J'ai commencé par trouver une masseuse professionnelle qui proposait sur Lyon des séances de massage ayurvédique à un prix des plus abordable pour moi. Je été "ébloui" par la qualité du massage qu'elle pratiquait, et de son résultat sur mon moral de l'époque.Même mon spy s'en est aperçu quand je l'ai vu après m'être fait massé le matin même. Je continue d'ailleurs à passer sur sa table régulièrement, je me perds dedans moi pendant qu'elle me masse. Je n'ai pas d'autres mots pour l'exprimer.Il m'arrive souvent de m'endormir sur sa table.

Il manquait cependant l'autre facette du massage, celle d'être acteur moi-même et de masser l'autre. Je m'étais inscrit à des sorties intitulées "s'ouvrir au toucher" mais elles furent annulées car le nombre de participants minimum n'était pas atteint. Le même organisateur lança alors des sorties "massages à 10 mains". C'étais une nouveauté, chacun recevait un massage d'une demi heure et massait les autres participants.

Ce n'est pas facile, quand on est un sexagénaire bedonnant de 90 kg, de se décider d'aller se mettre en très petite tenue sur une table de massage sous les mains de 5 inconnu(e)s, même si on se dit qu'on y va aussi pour masser ces 5 inconnu(e)s. L'organisateur a su nous mettre tous à l'aise et l'ambiance a permis de briser la glace qui entourait chacun(e) d'entre nous, car nous avions tous l’appréhension que j'avais ressenti lors de mon inscription. Nous avons commencé par masser une dame qui a voulu rester habillée, puis j'ai massé le crane et le visage de la deuxième car nous étions disposé deux massant les jambes, deux le buste et les bras et le cinquième de visage le cou et les épaules.

Je n'avait jamais massé le visage de mon épouse comme je l'ai fait à cette personne, mais il y avait 15 minutes par "face" à pratiquer. Qu'en dire? J ai ressenti une joie profonde dans la transmission du bien-être que je savais donner. Je le percevais à la décontraction qui peu à peu a gagné chacun des muscles massés, et sur le léger sourire qui est apparu sur son visage. Mais j'ai l'impression que ce bien-être me revenait par mes mains. Entre-t-on en communion avec la personne que l'on masse? Je ne pourrais l'affirmer, mais c'est mon impression profonde.

J'ai peur d'être trop long et je vais arrêter là le partage de mon ressenti, bien que j'ai encore beaucoup à raconter et partager même si je manque de mots pour bien le faire.

Je suis nouveau à épanews. Je me suis inscrit à deux groupes de partage de massages sur la région de Lyon et de l'Isère car je suis sur le Nord-Isère. Si vous souhaitez communiquer avec moi, j'accepterai de prendre pour ami tous ceux et celles qui me le demanderont. Nous pourrons ainsi, si vous le désirez, partager de façons plus intime que sur un forum général. 

A titre indicatif, je rêve de pouvoir réorganiser, avec et chez celui qui avait monté ces massages à 10 mains, de nouvelles réunions de ce type. Il est d'accord et bien équipé pour. C'est extraordinaire du point de vue ressenti, dans les deux facettes, sur et à coté de la table. Le lieu de ces réunions était sur Lyon, les samedi ou dimanche après midi.

Si quelques uns sont intéressés, je continuerai ici la suite du ressenti vécu.

Merci de m'avoir lu.

Communauté

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

À découvrir

Stages, formations, etc.

Annonces gratuites

Agenda

© 2018   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation