Si je ne dois pas comprendre mentalement le paragraphe :
"Le passé et le futur ne sont-ils pas aussi réels, parfois même plus réels, que le présent ? Après tout, le passé définit notre identité ainsi que notre perception et notre comportement dans le présent. Et nos objectifs dans le futur déterminent les actions que nous entreprenons dans le présent.".

Que puis je comprendre de ce texte !?

Visites : 266

Y répondre

Réponses à cette discussion

Lovyves en stratégie c'est toujours le passé et le futur qui détermine le présent .nous concevons le passé comme étant réel,déterminé .
Le présent aussi réel.
Mais le futur comme indéterminé.
Tu n'as aucune raison de penser que le passé détermine le présent et le futur plutôt que le contraire.amitie....jc

Bonsoir à Tou(te)s
Je précise que j'ai lancé cette question, suite à :
http://epanews.fr/profiles/blogs/vie-immanente?commentId=2485226%3A...
Que la phrase, n'est pas de moi, mais de : Eckhart Tolle.
Ce qui ne change rien à la question :
Que puis je comprendre de ce texte !?

Bonsoir à Tou(te)s
Merci, marie Christine, et surtout bravo d'avoir osé !
Très intéressant, tout ce commentaire, beaucoup d'idées.
Comme Vous avez déjà remarqué, je "m'attache" à ce qui est dit, pas aux suppositions.
Alors si vous voulez continuez le "jeu", nous pourrons aller loin, pas à pas, dans le regard sur la parole, sur nos écrits.

" ;;;je suis étonnée que ton titre ne soit : Comprendre sans son mental, est-ce possible ? Cela me parait plus correspondre à la réflexion suscitée par Eckart Tolle.".
"…ne soit (pas…)", j'imagine !?

Il est possible que votre formulation corresponde plus à la réflexion.
Mais justement, c'est ma question; et, une bonne question inquiète, dérange, souvent; une mauvaise question est toujours rassurante.
Donc, je maintiens ma question.

Je vais peut être paraitre désagréable, mais mon intention est bienveillante; prendre un temps d'arrêt pour voir sa pensée (ses écrits).
Pourquoi commencer par expliquer le sens des mots !?
je ne l'ai pas demandé !
Précisément dans votre réponse : "nos cellules mémorielles" !?
Elles se situent où, dans le corps !?
Ne serait ce pas plutôt : l'enregistrement des événements passés dans nos cellules !?

Conclusion : Se détacher de la notion du temps c'est vivre en conscience !
Pensez vous que cette conclusion répond à la question : "Que puis je comprendre de ce texte !?"
!?
Oui, non, toute réponse, est une bonne réponse… avec un argument court, évidement.
Au plaisir de vous lire.
C'est si rare les personnes qui osent penser sur leurs pensées.

Bonsoir à Tou(te)s
O K, Marie Christine; donc à moi, de prendre le sens donné par votre réponse.
"Se détacher de la notion du temps c'est vivre en conscience !"
Je ne m'occupe plus du temps, plus du passé et du futur, rien que de l'instant présent, qui n'est pas du temps réel, car le présent ne s'arrête pas; donc il n' a pas de temps.
Ainsi je suis en conscience de l'instant de vie.

Ai-je bien compris et reformuler votre réponse !?

Bien !
Nous sommes, sur, d'être, présentement, sur la même "longueur d'onde". C'est très important, sinon, de quoi parle t'on.

Donc, ceci est il en accord avec "Le passé et le futur ne sont-ils pas aussi réels, parfois même plus réels, que le présent ?" !?

A mon avis, non !
Car Tolle, semble dire que le passé et le futur sont plus réels que le présent !

Qu'en pensez vous !?

Bonjour Marie Christine et à Tou(te)s
Tout le monde peut intervenir dans ce dialogue, mais par rapport à qui ce dit présentement.

Avis contraire avec un bon argument.
Il nous faut trancher, maintenant, pour continuer le dialogue.

Est ce que l'instant présent est le plus réel ou est ce le passé et futur !?

je réponds : l'instant présent; car pour Tollé, si le contraire est vrai, il l'est que parfois, donc pas de manière majoritaire.

A vous !

Bonsoir à Tou(te)s
et à Marie Christine en particulier,
" …Ma première réponse commençant comme lui par des questions (d'ailleurs tu me demandes le pourquoi de ses questions, de ces définitions ) est une réponse équationnelle afin de me libérer, de m'épurer des réponses connues de mon mental humain autrement dit le temps (passé, instant présent, futur). Pour en arriver au fait que le temps n'existe pas, il n'existe qu'un éternel présent. C'est l'Eternel présent qui EST et qui donne toute son ampleur au Carpe diem, ceuille le jour présent.".

J'approuve, tout à fait, ce cheminement, j'en aurais, certainement, fait de même (questions, définitions).
Mais je les aurais fait seul, sans les écrire dans mon commentaire.
Car la demande était " Que puis je comprendre de ce texte !?", pas les définitions.
Je sais , que c'est commun "d'enrober" une réponse pour justifier la réponse.
En philo socratique, c'est prohibé.
En CNV, c'est : quel besoin aviez vous pour me donner ce que je n'avais pas demandé !?
Ceci peut paraitre étrange !
Mais en notre monde du faux, de la confusion acquise par notre domestication à la société, nous avons beaucoup de mal à percevoir l'essentiel, le vrai.
Et le vrai, peut être choquant .. c'en est même logique !

Les textes d' Eckhart Tolle, c'est très bien, ils sont formateurs.
Qu'ils vous fassent grands biens, je vous le souhaite.

Si un jour Vous souhaitez penser, sans le mental .. et sans le cœur, c'est-à-dire penser sur sa pensée, j'ai quelques "tuyaux" à ce sujet.
Nous avons le temps, puisque le temps n'existe pas.
Bonne route.

Bonsoir à Tou(te)s
Chère Jacinthe, nous sommes d'accord sur : "Une chose est certaine, c'est dans le présent que tu te poses la question!"

Sans aucun doute que : "Tu dois comprendre que l'auteur a situé cette phrase dans un contexte et qu'il lui appartient tout sens qu'il veuille y donner.".
Je dois comprendre, je suis de bonne volonté; mais l'auteur me donne t'il les moyens de comprendre son contexte !?

" Au même titre que cette phrase peut être comprise de différentes façons. "
Eh bien énumérons les différentes façons .. et, l'on se comprendra; si non, ceci s'apparente à "un dialogue de sourds".

"Il s'agit de réfléchir au sens que tu veux lui donner tout en gardant différentes possibilités. "
Non !
Je ne réfléchis pas au sens que je veux lui donner.
Je cherche à comprendre ce qui est dit.

Bonsoir
Je suis plutôt en phase avec les premiers paragraphes de catsaison.
Le temps étant une convention pour humains quoi avons besoin de repères.
Le temps présent, la réalité de l'instant présent, est tellement petit, qu'il "rejoint" l'infini (dans l'infiment petit).

En ce qui concerne le dernier paragraphe, oui, lorsque je suis occupé, je ne pense pas … au temps qui passe.
Je suis dans l'action, et, fort probablement, il n'y a que là que nous sommes (être).

Bonsoir en réponse à bougeoir,
"Lorsque l'on admet que le temps n'existe pas, que deviennent passé, présent et futur???".
Selon ma logique : le passé et le futur n'existe pas. Tout est néant, si l'on n'existe pas, les autres non plus.

"dans les soins Reiki à distance, on peut très bien envoyer des soins (présent) à une personne pour une heure qui est déjà passée (donc passé) mais lorsque on envoie ces soins c'est pour le futur. et ce n'est qu'un action!!!".
Nos pensées de soins sont, possiblement, pour le passé ou le futur, mais l'action est au présent; et, le résultat est … ?
Est il dans l'instant présent ?
Dans le futur ?
Peut être les deux.
Mais, jamais, il me semble (logiquement), avant l'action.

"Donc sur mes 3 lignes il y a le passé, le présent et le futur, pour moi il n'y a aucune différence entre le passé, le futur et le présent, chaque instant de ma vie comprend les trois.".
je suis, .. mon passé, mon présent, et mes objectifs (projections sur le futur) futurs.
Et le tout fait que je suis, .. là, maintenant.
Demain je serai ce que je serai à cet instant précis, que je nomme, présentement, demain.
Nous pouvons être en contemplation, le temps n'existe pas à ce moment là. Mais pour penser, parler, écrire, ici, sur Epanews, nous devons être là, présentement, et le temps a passé entre ma première et dernière phrase. Paradoxe de la vie.

la seule vrai action que l'on puisse entreprendre est dans le présent puisque le reste ne nous appartient plus ( passé) et pour le futur pas encore!

aprés je ne sais pas au niveau réalité? tout dépend ,le point de vue et le ressenti !

© 2018   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation