Ces vaches viennent d'échapper à l'abattoir. Leurs réactions sont incroyables.

Ces vaches étaient destinées à l'abattoir mais ont pu être sauvées. Lorsqu'elles sont sorties dans le pré, elles ont laissé éclater leur joie. Pour en savoir plus : kuhrettung.de

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Commentaire de Terre du Cosmos le 21 octobre 2016 à 16:56

des lionnes qui déchirent vivante une gazelle Des lions qui qui mangent le ventre d un buffle vivant Un serpent qui avale un rat vivant C EST MIEUX ???

Commentaire de Serrurier le 21 octobre 2016 à 14:49

C'est incroyable, dans le sens où l'Homme oublie que la vache comme tout êtres vivants ressentent des émotions...L'Homme est sans aucun doute le seul être vivant à faire de telles atrocités...je ne comprends que l'on puisse cautionner tout ce que les grands industriels font...je dérive je sais, tellement de reportages sur les abbatoirs, le mauvais traitement des animaux etc et ça continuer, encore et toujours.

Commentaire de Lovyves le 21 octobre 2016 à 13:12

Et pourquoi donc incroyable, Serrurier ?

Commentaire de Serrurier le 21 octobre 2016 à 12:41

C'est quand même incroyable...ça fait du bien de voir de telles images...

Commentaire de Virginie le 14 Septembre 2016 à 19:32

Je suis entièrement d'accord, mais je ne peux m'empêcher de douter, quant à la liberté de la science, malheureusement souvent soumise au pouvoir des classes dirigeantes.

Tesla avec son énergie libre en a fait les frais...

Tout pourrait être fait, car tous les moyens sont là c'est sur, mais la bride est là aussi.

Il ne reste plus qu'à faire tomber les cavaliers à terre, et ce n'est pas une mince affaire.

Il faut cependant y croire, car c'est notre liberté, et ça n'a pas de prix.

Merci Lovyves.

Amicalement

Commentaire de Lovyves le 14 Septembre 2016 à 19:13

Bonsoir à Tou(te)s
Et à Virginie, en particulier;
Le paradis terrestre, n'est pas une utopie, si … nous le voulons.
Ce n'est pas en combattant le système ultralibéral que nous le dépasserons (risque de marché de dupes).
Ce n'est pas en combattant le système de l'élevage que nous le dépasserons.
C'est en aidant le système ultralibéral à ce qu'il meurt, au plus vite, de ses contradictions.
Et c'est trouvant (par la Science) le moyen de se nourrir sans tuer le vivant.

Nous avons encore des progrès (scientifiques) à faire, avant d'avoir des produits d'égales (voire supérieures) qualités et saveurs, que le "naturel".
Mais, si l'on mettait 1/10 des dépenses militaires, par exemple, à cet objectif, ce ne serait qu'affaire de peu de temps.

Commentaire de Virginie le 12 Septembre 2016 à 18:33

Grand merci Lovyves, pour cette information, qui me fait fort plaisir ! :):):)

J'avais vu un article sur la reproduction de cellules animales en laboratoire, il y a quelques mois dans un magazine de vulgarisation scientifique.

Je pensais que cela prendrai plusieurs années encore pour le lancement dans le secteur alimentaire.

Les choses vont de plus en plus vite, et pour une fois c'est bien, si cela permet l'étendue de cette technique révolutionnaire, dans les prochaines années.

Après, il faut se renseigner de plus près, et voir s'il n'y a pas de marché de dupes, ou autres... en tous cas, je trouve que c'est un progrès notable, pour la vie animale, et le respect de la planète et de ses habitants.

Bien amicalement.

Commentaire de Lovyves le 11 Septembre 2016 à 21:21

Bientôt, la problématique de tuer pour vivre sera résolue.
http://rue89.nouvelobs.com/2016/09/11/supermeat-produire-viande-san...

Commentaire de Virginie le 31 août 2016 à 21:17

Merci pour ce témoignage et ces images.

Les personnes émues par la liberté de ces vaches, m'ont beaucoup touchée.

Quel beau moment que de voir ces vaches trouver de plus belles conditions de vie.

Les gens finiront tous par réagir de cette manière dans quelques dizaines d'années.

Les mentalités changent... L'évolution guide les humains vers le haut, et la prise de conscience s'accroit de plus en plus vite.

La manière dont on utilise les animaux actuellement, semblera alors aussi barbare que les tortures infligées aux prisonniers en place publique a d'autres époques...

Commentaire de Pierre-Laurent SISLEY le 5 Juin 2016 à 5:15

Etant issu d'une famille d'agriculteurs bretons, les vaches ont fait longtemps partie de mon paysage d'enfance. j'aime beaucoup ces animaux très intelligents, sensibles et doux... mais avec du caractère ! 

Qui sommes-nous ?

épanews est le 1er réseau social dédié à l'épanouissement et au bien-être.

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

Stages & formations

Publiez gratuitement vos annonces cliquez ici - déjà 260 annonces !

Régions

Découvrez ce qui se passe près de chez vous…

Populaire

© 2017   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Échange de liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation