Des clefs pour une belle vie (même quand ce n'est pas facile)

Bouleversant témoignage et formidable leçon de vie d'Anne Dauphine Julliand. Journée Émergences 2013.

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Commentaire de Lisbeth le 7 Juillet 2014 à 19:59

quel magnifique témoignage et quelle belle capacité à s'exprimer avec justesse

Commentaire de fannie le 30 Juin 2014 à 14:03

Merveilleux témoignage ! Tellement émouvant .

Quelle force !

Qu'y a t'il de plus douloureux que de perdre son enfant ? A mon sens... rien...

Et pourtant nous perdons nos enfants à chaque instant de vie car tout comme nous, ce qu'ils étaient il y a quelques instants, mois ou années n'est plus.

Moi qui suis maman, j'aime mon fils de 26 ans...Mais où est passé mon BB nouveau né qui me fixait intensément, ou ce petit garçon  tendre pendu à mon sein, ou ce petit intrépide, haut comme 3 pommes qui courrait avec ses bottes en caoutchouc après les vaches dans le pré du fermier voisin ?ou encore ce petit garçon qui posait des questions ou qui était fier de me montrer ce qu'il savait faire ?Tout ceci n'existe plus que dans mes souvenirs et dans son inconscient.

Nous parents, avons tendance à nous accrocher à nos enfants par peur et refus de les perdre et bien souvent, nous les emprisonnons.

Vivre le moment présent, comme l'a fait si courageusement cette femme est   vraiment ce qu'il est juste de faire.

Ne pas s'accrocher à nos souvenir ou à nos projections vers eux,  et les laisser vivre leur vie, celle qui leur appartient... Pour cela, il nous faut faire le deuil à chaque instant du passé.

Même s'ils sont vivants...

Une question s'est posée à moi lorsque cette merveilleuse Maman disait refuser le POURQUOI... et se tenir au moment présent.

Il est vrai que lorsque l'on s'accroche au pourquoi, et que l'on a pas de réponse, cela risque de nous faire basculer dans un désespoir sans fond, avec un sentiment d'injustice intolérable...

Mais peut être, et sans doute que cette petite fille s' était incarnée  pour aider ses parents à s'ouvrir encore à d'autres domaines , sans doute moins rationnels... Le Pourquoi, s'il est actif, amène à se poser des questions, à chercher, à creuser en soi, autour de soi, à comprendre, à connaitre, à entrevoir d'autres niveaux de conscience, d'autres niveaux de vie etc...

Le départ d'un être cher, peut amener ses proches à s'ouvrir à une plus grande spiritualité..Il peut amener ses proches à une plus grande réceptivité, sensibilité et à une plus grande compréhension de la vie, de son sens .

Cela prend du temps, mais nous, humains, grandissons tellement plus vite grâce aux  épreuves que nous rencontrons...

Commentaire de val le 16 Juin 2014 à 23:09

C'est une belle leçon de vie...

Commentaire de ROBERT Annie le 12 Juin 2014 à 12:56

très émouvant témoignage, une belle leçon de vie, je ne trouve plus les mots, mais seulement merci, encore merci

Commentaire de MARIE-CLAIRE le 7 Juin 2014 à 6:35

Quelle lecon ! Merci !

Commentaire de chan le 6 Juin 2014 à 17:29

je l ai rencontrée on a partagé nos histoires qui sont les memes ils m ont impressionnée par leur force!

Commentaire de Hélène Goldberg le 4 Juin 2014 à 9:01

Merci _/l\_

Commentaire de Ganac123 le 1 Juin 2014 à 9:10

Quel témoignage....

@ réécouter..... 

Commentaire de ALECOUTE le 31 mai 2014 à 23:07

merci, merci, merci pour ce magnifique témoignage. je reprendrai l'écoute, 1,2,3 fois même plus afin de bien m'imprégner de votre démarche; à bientôt. Michel  

Commentaire de Caroline Féraud le 6 mai 2014 à 19:31

Merci pour ce magnifique témoignage sur le bonheur au coeur de la souffrance, qui me touche plus particulièrement dans le droit d'être entièrement soi, et le goût de la vie.

que de réflexions enrichissantes : "La vie donne de la peine mais vaut la peine". le comment ajouter de la vie aux jours. investir chaque instant. peurs et projections. psychologie positive au lieu de la pensée positive. vivre pleinement la tristesse pour vivre pleinement la joie. j'investis ma vie avec tout ce que je suis moi, principal acteur de ma vie. s'émerveiller et s'émouvoir, ce qui n'empêche pas d'être professionnel. l'engagement amoureux : je décide de t'aimer tous les jours, ce n'est pas je vais passer toute ma vie avec toi. la cordée. respecter le décalage entre les peines et les joies... plus contagieuses que le malheur. la montagne par étapes. solitudes. légèreté. avoir sa place malgré sa peine. "j'ai besoin que ceux que j'aime partagent leur peine avec moi parce qu'elle m'invite à la compassion". l'acte de confiance qu'est la demande de consolation. le droit de dire un chagrin à qqun de "plus" souffrant : "tends-moi la main je sais que tu peux me consoler. le silence embrassement. chercheuse des pépites de bonheur. la place légitime des fragiles qui peut devenir une énorme force. se retrouver, trouver l'unité en soi, acteur de sa vie...

Bienvenue sur épanews

épanews est le 1er réseau social dédié à l'épanouissement et au bien-être.

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

Stages & formations

Publiez gratuitement vos annonces cliquez ici - déjà 220 annonces !

à ne pas manquer

© 2017   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Échange de liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation