Tout ce que vous devez savoir sur Namaste

La plupart des professeurs de yoga concluent le cours en disant « Namaste ». Cependant, certains ne prennent pas le temps d’expliquer à leurs élèves ce que ce mot signifie.

En réalité, namaste n’est pas seulement un mot, mais aussi un geste. Ce geste représente la conviction qu’il y a, en chacun de nous, une étincelle divine qui se trouve près du chakra du cœur. Et le mouvement qui accompagne namaste sert à montrer que notre âme a remarqué et reconnu l’âme de l’autre.

Namaste est en réalité composé de trois mots en sanskrit. « Nama », qui veut dire s’incliner, « as » qui signifie je et « te » qui désigne toi ou vous. Par conséquent, le mot signifie « Je m’incline devant toi ».

Comment faire le geste de Namaste ?

 

Lorsqu’on amène les mains devant le chakra du cœur, c’est en réalité pour accroître le flot de l’amour divin. Baisser la tête tout en fermant les yeux permet de laisser l’esprit s’effacer une seconde, au profit de la lumière divine qui se trouve dans notre cœur. En théorie, vous pourriez même utiliser le geste de namaste comme une technique de méditation vous permettant d’explorer plus en profondeur le chakra du cœur. Si vous le faites avec quelqu’un d’autre, cela peut être un exercice de méditation très beau, plein de symbolisme pendant lequel vous pourrez créer une réelle connexion. En plus, c’est un exercice qui sera très court, si vous n’avez que peu de temps pour méditer.

Qu’il soit fait par un professeur ou un élève, le geste de namaste est censé aider deux personnes à créer une connexion, leurs énergies fusionnent l’espace d’un instant hors du temps, ils se libèrent de leur égo. C’est un geste qui doit être fait avec le cœur ouvert et l’esprit silencieux pour que les deux âmes puissent s’unir.

 

Quand est-ce que vous devez faire le geste de Namaste ?

Dans l’idéal, Namaste devrait être fait à la fois au début et à la fin du cours. Cependant, il n’est généralement fait qu’à la fin de la séance puisque c’est le moment où l’esprit est apaisé, qu’il passe au second plan et où l’énergie qui se trouve partout dans la pièce est la plus calme. C’est en général le professeur qui fait le geste de namaste en premier, pour montrer qu’il est reconnaissant et qu’il respecte ses élèves ainsi que les personnes qui lui ont enseigné tout ce qu’il sait. En retour, les élèves doivent essayer de créer un lien avec leurs propres ancêtres et de laisser la vérité les envahir. Cette vérité est celle qui dit qu’on ne forme tous qu’une seule et même entité lorsqu’on vit en écoutant son cœur.

Sources : Joga Journal et Anne Fleury via Therapeutes magazine

Visites : 32

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Bienvenue sur épanews

épanews est le 1er réseau social dédié à l'épanouissement et au bien-être.

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

Stages & formations

Publiez gratuitement vos annonces cliquez ici - déjà 220 annonces !

à ne pas manquer

© 2017   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Échange de liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation