Mon âme était saisie d'une sensation de polychromie, de liberté et de

sublimité divines 

Je savais que j'étais au paradis 

*Vladimir Nabokov*

Visites : 38

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

© 2018   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation