En cette période riche et merveilleuse de libérations, je vois encore beaucoup de personnes en résistance et même en rejet par rapport à eux-mêmes, à ce qu'ils vivent, ressentent et ont vécu, et donc forcément en rejet des autres.
En psychanalyse, Le déni est le fait de refuser ou de s'accorder ce que l'on veut vivre mais également le refus d'accepter la réalité d'un évènement traumatique vécu.
Spirituellement, le déni est la non-acceptation et le rejet de ce que l'on vit et de ce que l'on a vécu, la personne banalise un évènement traumatique, cela lui donne l'impression qu'il n'en souffre plus, mais cela n'est qu'illusion. Etre dans le déni est être hors de soi, c'est être en souffrance émotionnelle face à ses blessures, c'est être dans la colère face à soi-même et face aux autres, c'est avoir une attitude contraire à l'Amour.
Le déni affecte considérablement le "JE SUIS". On ne peut prétendre être Je Suis, et rejeter ou non-accepter ce qui se passe. Souvent une personne qui est dans le déni, est bloqué sur des évènements antérieurs et non dans le présent. Alors qu'il est important de vivre l'instant présent.
Plus, la personne va être dans le déni, plus elle va souffrir et se couper de son être de lumière, et de ce fait dans les énergies dans lesquelles nous nous trouvons, cette personne va se retrouver au pied du mur en vivant des choses très dures et perturbantes jusqu'à ce qu'elle est comme seul choix, de réagir pour elle-même.
Il est important de reconnaître et d'accepter ses souffrances et ses blessures pour pouvoir s'en libérer. On ne peut plus se retourner maintenant, et c'est pour cela que les évènements actuels mettent en chacun de nous la Lumière sur notre Ombre (blessures, traumatismes, souffrances), afin que l'on se libère et pas en surface mais bien en profondeur.
Etre dans le Je Suis, c'est s'accepter avec toutes nos souffrances, notre Ombre pour pouvoir installer dans notre coeur la Lumière et l'Amour Inconditionnel.
Tant que nombre de frères et soeurs n'auront pas fait ce travail de libérations, ceux-ci seront dans le déni de ce qu'ils sont, ils n'atteindront pas l'Amour de Soi, donc ne seront pas dans l'amour des autres malgré leur apparence d'être dans l'Amour inconditionnel.
Alors, il est de notre devoir de montrer le chemin à nos frères et soeurs,  en faisant tout d'abord ce travail de libérations sur nous avant de pouvoir aider les autres.
Ne soyons plus dans le déni, la non-acceptation et le rejet de ce que nous Sommes.
Soyons JE SUIS CE QUE JE SUIS, sans aucun jugement envers nous-même et cela nous permettra d'une part de ne pas juger nos frères et soeurs, et d'autre part d'être dans l'Amour Inconditionnel.
Sandrine Maël

   
Sandrine Maël
06.19.32.23.10

Visites : 20225

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

© 2017   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation