Larimar pierre de la république Dominicaine ( Atlantis )

Larimar de la république Dominicaine Atlantis

Larimar aussi appelé Atlantis-Stone ! (ou la pierre de dauphin à cause de l'association des dauphins avec Atlantis et de leurs capacités à communiquer sur un niveau de fréquence plus élevé) la pierre légendaire de la coulé immergée, est un type de pectolite ou un rocher composé essentiellement de pectolite, une hydrate de calcium et de et acide. Du sodium. Même si larimar a été découvert plus tôt au début des années 1900, il a été découvert en 1974 par un dominicain qui l'a nommé après sa fille "Larissa", le mot espagnol pour mer (Mar) et formé larimar, Pour suggérer les couleurs de la mer des Caraïbes où elle a été trouvée.
Selon la légende, le larimar sera le dernier vestige de la cité perdue d'Atlantis. Comme l'une des pierres curatives les plus rares, nous trouvons le larimar dans un seul endroit au monde, dans un endroit où beaucoup de gens croient qu'Atlantis existait plus tôt... dans une converti volcanics convertie sur la péninsule de barahona en République Dominicaine. Il est extrêmement agréable et il semble avoir beaucoup de pouvoirs magiques. Volcanique a créé, larimar obtient le colorant bleu des minéraux de cuivre trouvés dans le pectolite. Cette Pierre est exploitée à 300 mètres sous terre par les habitants. Bien qu'il soit créé par l'activité d'incendie volcanique, larimar est une pierre d'eau qui peut s'estomper si elle est exposée au soleil pendant trop longtemps.
Diverses sources indiquent un lien étroit entre le larimar et le légendaire continent d'Atlantis, c'est pourquoi il est également appelé par de nombreux "Atlantis Stone"..

Visites : 38

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Commentaire de Mamy pratique le 24 août 2017 à 16:46

MErci soleil rouge pour ces informations.

Tu dis qu'elle est pierre de purification.  N'a-t-elle pas un rôle à jouer là où elle se trouve ?

La nature n'a-t-elle pas besoin de cette défense à cet endroit précisément (300mètres sous la terre) ?

Dans le doute, laissons-la faire son travail plutôt que de vouloir la posséder ...

Commentaire de Albatros le 11 août 2017 à 23:19
Merci ☀️ pour cet article passionnant.

© 2017   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Échange de liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation