« NOS ENFANTS NE NOUS APPARTIENNENT PAS. »

 Khalil Gibran « Le Prophète »

Aujourd’hui une famille sur deux est une famille dite « recomposée ». Il est clair que nous devons tous nous adapter à ce nouveau concept de la famille. Chacun ayant sa place et son propre rôle à jouer.

Khalil Gibran nous rappelle que nos enfants de nous appartiennent pas. Tout comme Maria Montesori nous démontre, que les adultes référents que nous sommes,  sont uniquement là pour faire émerger  ce qu’il y a de plus beau, de plus sacré chez chaque enfant :  sa personnalité .

L’adulte devant s’effacer, tout en étant à ses côtés pour  lui donner confiance en lui, l’aider à grandir, à faire seul, devenir autonome.   

En tant qu’adultes nous sommes responsables de chaque enfant de la terre. Que l’on soit parents, grands-parents, oncle, tante, beau- père,  belle- mère , un ami, une amie, un maître , une maîtresse, un médiateur social, une personne de passage dans la vie de l’enfant  etc… . L’exemple, les valeurs que nous véhiculons seront pour lui autant de repères indispensables à son devenir.

Comme dans une pièce de théâtre le premier rôle revient à l’enfant, lui-même, les autres acteurs de sa vie ne seront que :

-       des seconds rôles : les parents, ou tout autre personne suivant le temps passé avec lui,  

-       voir des figurants pour les autres.

Chacun lui donnant la réplique pour apporter sa pierre à l’édifice de son éducation, de  son devenir.

Tous autant que nous sommes, nous devons êtres des observateurs et se laissé guider par l’enfant. De ce fait, au lieu de la parole, apprendre le silence ; au lieu d’enseigner, observer ; au lieu de se revêtir d’une dignité orgueilleuse qui veut paraître infaillible, se revêtir d’humilité.

Aucun être humain n’appartient à un autre,  et cependant nous sommes tous liés les uns aux autres par ce fil rouge de la création : L’amour.

-       Dire je t’aime à un enfant qui n’est pas le vôtre relève justement de ce fil rouge.

-       Eduquer un enfant qui n’est pas le vôtre, relève de ce fil rouge. Les enseignants, éducateurs, les beaux-parents etc… vivent cela chaque jour.

Lorsque l’on se retrouve à intégrer une famille recomposée, que l’on soit beau père, belle mère ou enfant de l’un ou de l’autre, une nouvelle façon de vivre et donc de coopérer ensemble va s’installer. La tâche n’est pas facile, certes, car :

-       Comment ne pas privilégier ses enfants par rapport aux enfants de l’autre ?

-       Comment ne pas prendre la place du père ou de la mère absente physiquement ?

-       Comment les enfants des deux côtés peuvent apprendre à vivre avec les beaux-parents ?

-       Comment vivre une nouvelle vie de couple tout en préservant, la première image qu’à eu l’enfant sur l’homme, la femme, le couple, qui a été véhiculé par son père et sa mère, ou apporter une nouvelle image plus harmonieuse, dans certains cas ?

Autant de questions qu’il est important de se poser, pour être en harmonie ensemble, pour le bien-vivre de tous.

Le rôle du beau père ou de la belle mère est important en l’absence de l’autre parent. Il est aussi l’adulte référent en collaboration avec la mère ou le père, voir les deux, cela va de soi.

Certaines civilisations (en nouvelle Guinée par exemple) nous ont montré que l’éducation d’un enfant, tout le monde est concerné.

A partir du moment où un adulte passe du temps avec un enfant, il devient un exemple pour ce dernier, il véhicule une façon de vivre, de se comporter, de voir les choses. Il place également son niveau de tolérance. Des règles sont mises en place.  En regardant de plus près, nous voyons bien qu’il fait partie de la vie de l’enfant que se soit une semaine sur deux, ou un we sur deux, voir complètement. Alors autant en avoir conscience, l’accepter et en prendre toute la mesure.

Quelque soit la position que l’on occupe dans cette famille recomposée les règles sont les mêmes pour tous les enfants :

  • La répétition des choses,  l’organisation de sa pensée à son rythme permet l’estime de soi et la volonté.
  • Rangement du matériel commun ainsi que sa participation à la vie commune, permettent la construction du respect des règles de la communauté.
  • Son besoin d’écoute et de respect de son opinion permet la construction de la conscience sociale.
  • L’enfant ayant un esprit absorbant dès les premiers jours de sa vie, a besoin d’explorer le monde et à soif de culture au fil de ses âges.
  • Chaque foyer devra avoir sa propre identité, avec sa nouvelle histoire à vivre. 
    Le plus perturbant pour un enfant est lorsque les limites ne sont pas bien fixées.
  • Ces règles doivent être discutées tous ensemble dans chaque foyer. Afin d’éviter le « tu n’es pas ma mère ou tu n’es pas mon père ».
  • Lorsqu’un problème surgit, le dialogue tous ensemble est vital. Savoir écouter pour parler et parler pour être écouter.
  • Les valeurs communes de ce nouveau couple doivent avoir été définies avant,  pour en faire part aux enfants et établir ainsi les règles de vie commune.

Le programme du Centre de Formation qu’est la Vie est une opportunité pour chaque être humain de :

-       Suivre ce fil rouge ;

-       D’aller à la rencontre de l’autre, pour aller à la rencontre de soi ;

-       S’apercevoir que les enfants sont nos maîtres ;

-       Que tout changement de façon de vivre est une formidable occasion pour l’humilité de prendre place ;

-       Que personne n’appartient à personne, mais que nous sommes tous reliés les uns aux autres ;

-       De créer un nouveau monde, de paix et d’harmonie ;

-       Que les enfants d’aujourd’hui seront les adultes de demain.

Et ainsi va la VIE !!! 

Vous pouvez publier mon article en citant sa source http://www.christ-ine.com ;

En vous remerciant pour le respect de mon travail. 

 

Visites : 36

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Communauté

épanews est le 1er réseau social dédié à l'épanouissement et au bien-être.

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

Stages & formations

Publiez gratuitement vos annonces cliquez ici - déjà 220 annonces !

à ne pas manquer

© 2017   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation