Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘épanews’.

Rejoindre épanews (c'est gratuit)

Commentaire de Lovyves le 18 Juillet 2017 à 20:38

Il parait que seul l'inutile est intéressant, il parait.
De quoi méditer (à l'ombre, au soleil, devant un beau paysage, un tas d'ordures), surement.

Commentaire de nature rivière le 16 Juillet 2017 à 23:06
Que de temps passé inutilement à répondre à cette citation. Ce n'était qu'un joli cadeau !
Il faut parfois simplement ouvrir son esprit, recevoir et laisser cheminer.... entre émotion et raison.
Il n'y a pas de réponse à faire à un beau paysage, à un joli sourire ou à un poême.
Commentaire de Lovyves le 16 Juillet 2017 à 21:40

Et, pour répondre à Nature rivière,
" Un homme sans raison ou sans émotion est comme un bateau sans gouvernail";
Bel adage; qui me parait être une évidence.
Connaissez vous un (seul) humain qui serait sans "raison" ni "émotion" ?
je suis intéressé de faire connaissance avec ce genre de personnage.

Et oui, la raison seule est médiocre; tout à fait, elle conduit à une attitude dictatoriale.

Et l'émotion seule, n'est pas mieux, je dirais même : égale en son résultat.

Et le cœur .. Ah ! le cœur, qu'est ce qu'il est différent du pancréas, ou du foie ?
Mais ma foi pourrait me conduire à la "sainteté" … et, si je vous comprends bien, ce serait un risque !?
Il est fort possible que ce soit le risque de se croire "Saint" parce que ce que je dis ou fais me viendrait du cœur.

Pas de raison, pas d'émotion, rares (euphémisme) sont les coeurs qui se mettent à battre plus fort.

La raison, l'émotion ne sont pas saines; la conscience (de ce que je dis et fais) peut, éventuellement, conduire à la "sainteté".
Qui suis-je : de la poussière qui prend conscience d'elle-même; point; toutes les saintetés, d'ici bas ou d'ailleurs, ne sont probablement qu'orgueil (de notre raison et de nos émotions).

Commentaire de Lovyves le 16 Juillet 2017 à 21:19

Bonsoir à Tou(te)s
Excellente soirée, merci Betty, j'ai de la conversation, et du "pain sur la planche" …
.. . dans l'étagère au fond du couloir à gauche, après avoir franchi la porte entr'ouverte !
Goutons voir ..
D'abord je ne me nourris pas de pain azyme, du moins depuis très longtemps; donc il y a longtemps que je n'ai plus de fausses croyances, ni de vraies croyances, bref aucune croyance; donc impossible d'en perdre une; elles le sont toutes perdues depuis .. "bel lurette".
Ce qui fait que je m'en sens léger, très léger, voire en spiritualité.
Tout n'est qu'hypothèse; même ce qui nous parait réel, chaque matin je vois le soleil se lever et se coucher le soir; et pourtant .. "Elle tourne" !
Qu'est ce que le vrai ?
Un moment du faux. (Guy Debord).

Eh oui, c'est très bien de faire le point, afin de conserver ou de rejeter toute son "l'éducation", laquelle peut constituer un obstacle à l'ouverture de sa conscience.

Si, si, avec le certain âge que j'ai (lequel est certain), je soupçonne, je soupçonne, et même plus que soupçonner.

Et, au fond, nous y arrivons, comme presque toujours, dans nos "milieux" bien formatés, bien BCBG : nous arrivons au tabernacle : au cœur !
Ne reste plus qu'à l'ouvrir !
Là réside les livres et l'essence !
Perso, j'ai l'allumette permettant à l'essence de brûler tous les livres du symbolique érigé en réel.
Et bien sûr, de jours, de la novlangue érigée en vertu : il ne reste plus qu'un mot dans le dictionnaire : "partager".
L'Oméga est atteint, youpi !

Il y a bien longtemps que la lovlangue, le langage "BCBG", et plus particulièrement le langage des "milieux" qui se disent de "développement personnel" ne m'impressionnent plus, et même tout ceci divertit mes neurones.
Tout est "occasion" de rire; de soi en premier.

Et si nous parlions d'amour et de conscience (possible pléonasme), sans concession au BCBG ?
Tout le reste étant : illusion, jeu de mots, de maux à tous les étages.

Commentaire de nature rivière le 16 Juillet 2017 à 20:31

Un homme sans raison ou sans émotion est comme un bateau sans gouvernail>>.

La raison -seule- est bien souvent médiocre, insuffisante, incomplète, le plus souvent partisane et finalement militante. Elle conduit tout droit vers les extrémismes de toutes sorte aussi bien : droite,  gauche, intégrisme religieux, radicalisme ....

L'émotion seule, ce n'est pas forcément beaucoup mieux.

Le COEUR c'est bien mais attention cela peut conduire au bonheur et à la sainteté.

Commentaire de Betty le 16 Juillet 2017 à 18:40

Au fond du couloir à gauche Lovyves, après avoir franchi la porte d'entrée de votre conscience...

Au fur et à mesure de votre progression vous longerez des murs avec des étagères pleines de livres, qui évoquent tous la richesse de votre histoire personnelle mais renferment aussi tout le poids de vos fausses croyances. Il sera alors temps, étagère après étagère, de décider de ce qu'il est bon pour vous de conserver et de vous débarrasser de tout ce qui peut constituer un obstacle à l'ouverture de votre conscience. Et au fur et à mesure de votre cheminement vous vous sentirez de plus en plus  confiant, empli d'une légèreté et d'une sérénité que vous ne soupçonniez pas pouvoir ressentir un jour.... Vous arrivez enfin devant cette étagère, au fond du couloir à gauche, celle du coeur et vous n'aurez plus qu'à ouvrir en grand tous les livres qu'elle contient car c'est là que vous y trouverez l'essence même de l'amour ... à partager sans modération aucune.

Commentaire de Lovyves le 15 Juillet 2017 à 12:57

En quelle étagère, Betty, peut bien être l'essence ?
Si Vous me donnez, tout simplement, la réponse, j'y cours de suite; je ne souhaite pas rester dans l'obsolescence plus longtemps.

Commentaire de Betty le 15 Juillet 2017 à 12:44

Qui suis je,  où courge, dans quelle étagère ? ....

Au delà du second degré voilà  peut être une phrase qui nous incite simplement à nous recentrer sur nous même, pour nous débarrasser de vieux schémas obsolètes et  trouver ou retrouver  l'essence même  de notre être.

Commentaire de Lovyves le 15 Juillet 2017 à 10:53

Bonjour à Tou(te)s
Voila une phrase qui amène à une multitude de questions.
Que savais je faussement de qui j'étais?
Ayant perdu tout mon savoir, sur ce que j'étais faussement; comment vais-je pouvoir découvrir ce que je suis vraiment ?

En quoi ce qui va me venir à l'esprit, maintenant, sera plus réel que ce qui m'était venu à l'esprit, hier ou inculqué ?

Bienvenue sur épanews

épanews est le 1er réseau social dédié à l'épanouissement et au bien-être.

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

Stages & formations

Publiez gratuitement vos annonces cliquez ici - déjà 220 annonces !

Populaire

© 2017   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Échange de liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation