Informations

Mamayaya

Échange et partage autour de la parentalité , de la naissance respecté, la santé naturel, la féminité et l'écologie

Site Web : http://mamayaya.org/
Lieu : nimes
Membres : 25
Modification : 16 sept. 2015

PARENTALITÉ POSITIVE... ET LES BESOINS DU PARENT ?

Qu'est-ce que la parentalité positive ? Le blog SuperParents.com nous propose sa définition, dont je résume ici les grandes lignes.

La parentalité positive :

C'est prendre conscience de nos blessures d'enfants pour réagir d'une manière adaptée au comportement de l'enfant sans reproduire ce que nous avons vécu.
C'est chercher des ressources pour trouver de nouvelles manières d'agir.

C'est accueillir les émotions de l'enfant plutôt que des nier ou chercher à les étouffer.
C'est lui offrir en environnement sûr et nourrissant.
C'est le respecter et être à l'écoute de ses besoins.

C'est aussi éviter de recourir à la violence éducative ordinaire, qu'elle soit physique ou verbale.

Globalement je me sens en accord avec cet article et vous en recommande la lecture. Seulement, il y a un petit grain de sable, un tout petit point avec lequel je suis, sinon en désaccord, du moins pas totalement en accord ^^

"[...] tout en privilégiant l’intérêt de l’enfant (les besoins des enfants passent avant ceux des parents) et en favorisant son épanouissement."

Vous voyez où je veux en venir ? Bon je m'explique :

Il évident que les besoins d'un bébé doivent être comblés rapidement, parce qu'un bébé ne peut pas attendre. Il est psychologiquement et physiologiquement immature pour cela. Ses besoins d'être en contact proche avec son parent, d'avoir du lait à la demande (au sein ou au biberon), d'être propre, d'être rassuré et apaisé... Faire attendre un bébé pour "lui donner un rythme" ou "l'habituer" est juste un non-sens compte tenu de ses possibilités réelles. Les besoins de l'adulte peuvent généralement être différés un peu ou adaptés.

Mais il me semble qu'en continuant à vouloir à tout prix répondre aux besoins de l'enfant en considérant que ceux du parent doivent systématiquement passer après, on tombe dans l'écueil d'une parentalité qui à mon sens, n'est plus tout à fait positive... Au début de sa vie, un bébé n'a que des besoins. Il n'est pas question d'envies, de désirs et encore moins de caprices. En revanche, un enfant de 4-5 ans, qui veut à tout prix jouer avec vous, là, tout de suite, alors que vous venez de vous assoir sur le canapé après avoir rangé et fait le ménage, a-t-il vraiment besoin d'une réponse immédiate à son besoin ? Car indéniablement il a un besoin (d'attention et d'affection), il vous a patiemment laissé faire le ménage et maintenant il vous veut pour lui. Mais vous, vous avez besoin d'un temps de repos.

Et voici ce qui risque de se passer si vous voulez à tout prix être un "bon" parent : vous vous levez du canapé, en essayant de ne pas râler. Vous essayez d'oublier votre fatigue et de jouer avec votre enfant. Quelque part, il est content. Mais il sent peut-être aussi, confusément, que vous n'avez pas envie d'être là où vous êtes. Vous, épuisé, vous commencez à avoir du ressentiment et peut-être même vous sentez-vous un peu en colère. Toute cette frustration étouffée peut conduire à ce que nous connaissons tous je pense : l'explosion de la cocotte-minute ! Plus tard dans la journée, alors que vous aurez accumulé fatigue et frustration sans vous donner le droit de VOUS écouter un peu, vous vous mettrez en colère pour une broutille. Plus l'épuisement et la frustration sont grands, et plus le risque de la violence éducative ordinaire est présent.

Oui, les besoins de nos enfants doivent être écoutés. Oui, ils appellent une réponse. Mais le parent ne doit pas non plus s'oublier totalement. Nous avons aussi des besoins et nous pouvons aussi les exprimer avec douceur. Par exemple, dire "Mon chéri, je viens de faire le ménage et je suis très fatigué. J'ai besoin de me reposer un peu. Je te propose de jouer un moment à côté de moi et ensuite, nous jouerons ensemble." L'enfant sera peut-être frustré, peut-être en colère, mais nous aurons exprimé notre besoin. Peut-être aussi l'acceptera-t-il sans problème ? Et une fois reposé, nous pourrons faire une bataille de coussin sur le lit avec lui, en étant pleinement heureux et présent.

Catherine Dumonteil-Kremer utilise l'image du réservoir affectif : on imagine un réservoir, qui est bien plein lorsque tout va bien et que nos besoins sont satisfaits. Au fur et à mesure que les frustrations s'accumulent, le réservoir se vide, jusqu'à l'explosion. La tendresse, les jeux, l'écoute, le repos... Tout cela permet de remplir à nouveau le réservoir. Si celui des enfants a besoin d'être rempli, n'oublions pas le notre !

Rencontrer d'autres parents et échanger quelques heures de garde, déléguer un peu à l'autre parent, prendre un moment rien que pour soi pendant la sieste au lieu de ranger frénétiquement... Cherchons aussi des ressources pour ne pas négliger nos besoins et nous sentir en paix avec nous-mêmes et nos enfants ♥

Et vous, quel est votre ressenti par rapport à tout cela ? Avez-vous parfois l'impression de vous "sacrifier" ? Êtes-vous souvent une "cocotte-minute" prête à exploser ou arrivez-vous à trouver un équilibre ? Culpabilisez-vous lorsque vous écoutez aussi vos propres besoin et essayez de les faire comprendre à vos enfants ?

J'en appelle à votre respect et à votre empathie pour accueillir sans jugements les ressentis de chacun ♥
 http://www.supersparents.com/parentalite-definition/

Forum de discussion

Rencontre autour de la naissance à domicile à Nîmes

Publié par Yaël 23 févr. 2013 0 Réponses

lundi 18 mars 2013    à10:00Rencontre autour de la naissance à domicileLe collectif "Naitre chez soi", en partenariat avec l’association Mamayaya, propose une rencontre de partage d’expérience entre…Lire la suite →

Apprendre la méditation aux enfants

Publié par Yaël 14 févr. 2013 0 Réponses

Apprendre la méditation aux enfants … La méditation de pleine conscience leur permettra d’apprendre à développer leur attention et leur concentration et à mieux maîtriser leurs émotions. Il y a…Lire la suite →

ateliers cuisine

Publié par Yaël 6 févr. 2013 0 Réponses

Les ateliers cuisine-Pour adultes Rdv: le 18 février à 10hNous vous proposons de se retrouver pour apprendre et confectionner ensemble des plats de l entrée au dessert!! en utilisant fruits , légumes…Lire la suite →

Commentaires

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘Mamayaya’.

Commentaire de Yaël le 27 mai 2014 à 14:24
Commentaire de Yaël le 26 mai 2014 à 9:17

-Atelier -Méditation Enfants
Méditation ,Mandala de pierre ,Yoga , échange ,bienveillance et partage
L'enfant à des mots à nous conter.
Chaque enfant est un gardien de la vie de demain d' hier d'aujourdhui.Nous les grandes personnes nous n' écoutons que les principes et nous oublions l'enfant,la créativité, la joie , la spontanéité, tout ce qui fait la beauté de cette âme.Nous nous enfermons dans nos dogmes et oublions le coeur!
Nous construisons des écoles , des protocoles , des apprentissages sans leur demander leur avis " pour leur bien Nous disons!!.
Je souhaite partager et créer avec tous les enfants qui le souhaitent ce cercle d'enfants, de méditation, de spontanéité , de créativité....
RDV le vendredi 5 juin 2014 à Nîmes
le vendredi de 17h30 à18h30 de se retrouver
Réservation demandé participation 5 euros 06 20 34 54 99 à www.mamayaya.org Nîmes

Commentaire de Yaël le 6 mai 2014 à 19:23

SUPPLIQUE D'UN ENFANT A SES ENSEIGNANTS

Apprenez-nous l'enthousiasme,
Enseignez-nous l'étonnement de découvrir
N'apportez pas seulement vos réponses,
Réveillez nos questions,
Accueillez surtout nos interrogations,
Appelez-nous à respecter la vie.
Apprenez-nous à échanger, à partager, à dialoguer,
Enseignez-nous les possibles de la mise en commun,
N'apportez pas seulement votre savoir,
Réveillez notre faim d'être,
Accueillez nos contractions et nos tâtonnements,
Appelez-nous à agrandir la vie.
Apprenez-nous le meilleur de nous-mêmes,
Enseignez-nous à regarder, à explorer, à toucher l'indicible,
N'apportez pas seulement votre savoir-faire,
Réveillez en nous le goût de l'engagement,
Accueillez notre créativité pour baliser un devoir,
Appelez-nous à enrichir la vie.
Apprenez-nous la rencontre avec le monde,
Enseignez-nous la rencontre avec le monde,
Enseignez-nous à entendre au-delà des apparences,
N'apportez pas seulement de la cohérence et des bribes de vérité,
Éveillez en nous la quête de sens,
Accueillez nos errances et nos maladresses,
Appelez-nous à entrer dans une vie plus ardente,
Il y a urgence vitale.
.

JACQUES  SALOME

http://emmila.canalblog.com/archives/2010/04/16/17592707.html

Commentaire de Yaël le 6 mai 2014 à 11:35

Commentaire de Yaël le 6 mai 2014 à 11:35

Commentaire de Yaël le 6 mai 2014 à 11:03

Un peu de cru à Uzes pour l' atelier cuisine vivante  et rdv pour les prochain à Nîmes le 19mai 2014

Commentaire de Yaël le 6 mai 2014 à 10:58
Commentaire de Yaël le 9 août 2012 à 8:21

Samedi 29 septembre
2012 à Nimes
Mamayaya vous propose une conférence avec Sylvie Simon http://www.sylviesimonrevelations.com/
sur les vaccinations et maladies infanilles http://www.sylviesimonrevelations.com/pages/Informezvous_sur_les_maladies_infantiles_et_les_vaccins-5076074.html
Qui est Sylvie Simon
Elle est auteur et journaliste. Elle a écrit plusieurs romans et de nombreux ouvrages sur divers sujets. Depuis quelques années elle s‘est spécialisée dans le domaine de la Santé et celui des dérives de la Médecine. Sylvie Simon se bat contre la désinformation et les sophismes en matière de santé et d’écologie, sujets de brûlante  [...]
rdv 15 rue Baduel à 18h/réservation demandée /participation 10 euros

Commentaire de Yaël le 1 août 2012 à 7:09
Commentaire de Yaël le 18 Juin 2012 à 18:34
 

Membres (24)

 
 
 

© 2017   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation