Les plantes sauvages comestibles

Informations

Les plantes sauvages comestibles

Elles sont humbles, insignifiantes …on les ignore, On les foule aux pieds …

Parfois on les trouve jolies, odorantes, ou utiles car elles soignent nos petits maux …On oublie très souvent qu’elles sont bien plus que cela : gorgées de lumière, de soleil et des énergies de la nature, les plantes les plus simples peuvent être pour l’humain une véritable nourriture ,et qui sait peut-être un jour son salut.

Ces petites soeurs de la nature accompagnent notre humanité depuis si longtemps !

Elles sont très nombreuses, bien plus qu'on ne peut l'imaginer.

Découvrons ces trésors que sont les plantes sauvages comestibles : amies,alliées, complices méconnues de notre quotidien.

Membres : 46
Modification : 15 juil. 2016

Les plantes sauvages comestibles - Survie

Forum de discussion

Ce groupe n'a pas encore de discussions.

Commentaires

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘Les plantes sauvages comestibles’.

Commentaire de Jean-Yves le 4 Avril 2015 à 19:48

J'espère pouvoir le faire et envoyer si je me souviens des noms des photos.

Mais je ne pense pas que Yann Lipnick y sera.

Commentaire de Jean-Yves le 3 Avril 2015 à 22:55

Je vais faire un stage plantes sauvages le WE du 12 avril dans le lot.

Commentaire de Jean-Yves le 26 Mars 2015 à 21:53

Je crois bien reconnaître de la pimprenelle Sylviane. Cette plante est comestible et a une odeur de concombre. C'est à ça qu'on la reconnait

Commentaire de Sylviane le 23 Mars 2015 à 16:32

Dans l'image ci-dessous de Lally, s'agit-il de cressonnette ? J'en ai beaucoup dans mon jardin, je les laisse grainer (c'est le moment actuellement) et ainsi, j'ai de la salade à profusion tout l'hiver jusqu'au début du printemps.

Nous consommons aussi les nombrils de Vénus, qui poussent en abondance sur nos vieux murs cévenols, le pissenlit, bien sûr, et la pimprenelle, salade anciennement cultivée en abondance dont Olivier de Serres, botaniste célèbre, vantait les mérites.Il y en a à profusion dans mon jardin car je pratique le désherbage manuel et sélectionne les plantes que je souhaite voir se développer.

Par contre, j'ai des scrupules à cueillir des fleurs pour les manger, bien qu'il y en ait beaucoup dans notre jardin. Je préfère les admirer en me disant qu'il y a assez de bonne nourriture sauvage en abondance.

Commentaire de Jean-Yves le 1 décembre 2014 à 0:01

Je n'étais pas allé jusqu'au bout. Mille excuses

Commentaire de Jean-Yves le 30 novembre 2014 à 23:21

C'est le cas de la Digitale poison violent qui à très faible dose renforce le coeur.

Commentaire de Santorine57 le 30 novembre 2014 à 16:49

Merci Karen pour cette précision/rectification. En effet, nombreuses plantes nocives peuvent, prises à certaines doses, dans certains cas, se révèler bénéfiques pour l' Homme.

Il semble que je me sois mal exprimée,  "les mots des fenêtres ou bien ce sont des murs".

@Nathie

J'aime la nature, la respecte et ne suis pas aveugle, au contraire.

Mon commentaire était en réponse à la phrase "la nature peut-être cruelle", dans le sens que c'est une affirmation qui attribue à la nature une volonté, une capacité de non-amour = capable de cruauté (action de haine), capable de détruire/tuer... etc ... et par extension, pourquoi pas capable de se venger ?

Or, la Nature Est, tout simplement, magnifique et resplendissante, d'où ma précision en suivant :

N'est-ce pas là une projection bien humaine sur ... ? dans le sens que la Nature a été créée "perfection" à l'origine, par une Source/Créateur (peu importe le nom qu'on lui donne) qui Est et s'est défini "Amour inconditionnel".

Toutes les catastrophes/décès auxquels nous avons assisté (et continuerons d'assister) ne sont que les conséquences des agissements in-conscients de l'homme. La nature, elle, suit son cours, réalise pleinement son êtreté. Rien de plus simple.

Un autre exemple dans ce sens d'in-conscience/négligeance/aveuglement bien humain  : les champignons. Certains sont commestibles, d'autres nocifs, d'autres mortels tout en se parant de couleurs magnifiques et attractives. Nous avons actuellement accès à la connaissance/prévention etc.. Pourtant, nombreux sont encore ceux qui meurent suite à.... " Il n'y a pas plus sourd et aveugle que celui qui ne veut pas voir ou entendre".

C'est à l'Homme, et uniquement à lui, d'être voyant, lucide, conscient ... conscient de ses responsabilités et actes, à chaque instant, en chaque lieu, quelle que soit l'expérience. Cela demande un effort, certes. L'homme choisit encore souvent la facilité, jusqu'à ce que...

En attendant notre rectification (rendre droit ce qui est tordu), prise de conscience et actes, la nature, elle, est toujours là, partout, universelle et continue sans cesse, généreuse, à nous offrir ses multives et diverses créations...

Commentaire de Santorine57 le 25 novembre 2014 à 20:33

@ Nathie

Oui la Nature est belle, resplendissante de magnificence et de perfection, y compris dans les moindres détails (ce qui n'est pas le cas de tout un chacun parmi les humains (no jugement, simple constat)...

" La nature peut être cruelle ? "

Cela je n'en suis pas du tout convaincue (ni con-vaincue ! oups, le jeu de mots était si facile que je n'ai pas su résister -:D)).

N'est-ce pas là une projection bien humaine sur ... ? dans le sens que la Nature a été créée "perfection" à l'origine, par une Source/Créateur (peu importe le nom qu'on lui donne) qui est et s'est défini "Amour inconditionnel"...

A partir et uniquement de là ... A défaut ....heu.. = ??? 

Tout le reste n'est-il pas interprétation, conséquence, projection (= dédouanement humain de qui a fait/fait quoi .. Et y a-t-il réellement une erreur commise au départ, en premier lieu et/ou en suivant... par quelque chose ou quelqu'un ???

Ainsi, qui peut et comment est-il possible d'envisager une nature "dangereuse" et capable de vouloir nuire ou détruire ???

Je Nous souris.

Commentaire de Santorine57 le 25 novembre 2014 à 20:14

@ Karen

Qué, quoi, " pinailleuse"  ???  rires !

Il ne nous a jamais été demandé d' être aveugle, sourd, muet et.... "bordélique" ...oups, un "gros mot" ?  -:D))

Les expressions polulaires/dictons qui agrémentent nos vies, us et coutunes,  telles que "une chatte n'y retrouverait pas ses petits" n'est pas née "par hasard...

Commentaire de Santorine57 le 25 novembre 2014 à 19:46

Aaaah, merci Karen pour cette précision de "chaque chose à sa place".

Rien n'est définitif, rien n'est figé, tout se transforme et évolue... Vouiiiiiiiiiiii et youppiiiiiiiiiiii !!!

Toutefois, un peu d'ordre (rangement:classification) est bien utile et nécessaire dans notre monde de dualité au coeur duquel nombreux de nos repères stables se perdent/s'égarent si aisément...
Et, en ce qui concerne les plantes comestibles ou pas - que Dame Nature nous offre spontanément - n'oublions jamais la prudence : ce n'est pas parce que "plantes naturelles" que in-offensives !!!
Le meilleur exemple ? les champignons ! Sans connaissance certains sont bel et bien mortels pour l'Homme.

Il est impératif (vital) de savoir "qui est qui", "qui fait quoi", "qui est comestible et bénéfique pour nous", "qui est un poison" pour nous, humains terriens, ou pas...
Quand cesserons-nous de jouer aux apprentis sorciers ?
Importance vitale de ces connaissances, bien précises = sans hésitation, particulièrement dans notre Vie à-venir, quoi qu'il se passe...

♥_/\_♥

 

Membres (45)

 
 
 

Communauté

épanews est le 1er réseau social dédié à l'épanouissement et au bien-être.

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

Stages & formations

Publiez gratuitement vos annonces cliquez ici - déjà 220 annonces !

à ne pas manquer

© 2017   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation