Informations

Hypnose et Auto-Hypnose

L'hypnose n'est pas quelque chose qui ressemble au sommeil, mais c'est bien un état de conscience élargie, puisqu'il nous permet de communiquer avec notre inconscient.

Membres : 147
Modification : 7 déc.

Bonjour

Je souhaite bienvenue à tous les nouveaux inscrits et je redonne le mode de fonctionnement du groupe. Chacun peut lancer une discussion :

- poser ici des questions pour découvrir l'hypnose

- ou partager leurs expériences de l'hypnose

- répondre aux questions qui sont posées

- commenter ce qui a été posté par un membre du groupe.

Cordialement

Marie-Pierre

 

Commentaires

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘Hypnose et Auto-Hypnose’.

Commentaire de Sabine le 9 décembre 2012 à 19:35

Chers Artemis et Philippe,

Il est sur que le chemin et long et parfois douloureux mais aussi depuis 2 ans très enveloppé d'amour et tendresse de la part de mon compagnon et de ma découverte de la méditation et de divers écrits, auteurs tels E.Tolle, Thich Nhat Hanh, N.D Walsch, Bach "Jonathan Livingston le goéland " !! ect.. ect (trop nombreux!!)

Il est vrai que j'aimerais que la séance dure plus longtemps car suis impatiente de voir  un peu plus de couleurs égayer ma vie!! je savais que j'avais un placard plein et qu'il fallait y faire le tri!! cela je l'ai compris lorsque j'ai eue mon 1° enfant !! mais je n'étais pas prête, et peu à peu, je me suis, une fois de plus, perdue!! Tjrs se sentiment d'être Seule!! un mal-être perpétuel et répétitif!!oulala !!!!

Le thérapeute à jugé bon de m'accompagner ds ma recherche de mon enfant interieur!! et avons abordé le sujet de l'amour/haine mais aussi de l'enfance ss père et une mère semi-présente mais élevée par une grd mère aimante, les premières années de ma vie

Bref, et comme dit Artémis : La perte de repère se manifeste comme une sorte de vide autour de toi, plus rien n'est comme avant , tu peux avoir envie de mourir car tu n'a plus d'attache comme avant. Cela est souvent une opportunité de mettre en place une solution nouvelle, si tu ne réagis pas par la peur. Tu as besoin d'être accompagnée car c'est éprouvant et nous sommes tous censés nous entraider pour les moments difficiles."

Enfin une chose est sûre; de tout cela j'en parlerai dès Mercredi au thérapeute, car effectivement c'est éprouvant, fatiguant et dévalorisant!! moi qui sais tant de choses, je n'arrive pas à déméler tous ces noeuds car la théorie reste" Théorie"

Je vais m'arrêter là car je ne pense pas que ce groupe à pour but de faire office de consultation!! lol!!  mais c'est le coeur grand ouvert et  vous souriant à vous deux, Philippe et Artémis pr l'intérêt, et les conseils que vous me porter me touchent beaucoup

Je vous souhaite un chouette Dimanche soir Namasté

Commentaire de Artemis le 8 décembre 2012 à 19:51

Bonsoir Opale,

Je me permets de vous faire signaler que cela reste votre expérience personnelle elle n'est pas valable forcément pour tout le monde, surtout quand vous touchez de gros traumatismes.

Il est vrai que le thérapeute par contre devrait rester dans l'empathie, le respect de l'autre.

Tout en restant ainsi il peut choisir par moment des façons surprenantes, qui vont vous sembler bizarres, si vous jugez par un seul chemin.

Respectueusement,

Commentaire de Artemis le 8 décembre 2012 à 19:18

Bonsoir Sabine,

Le thérapeute a dû toucher un sujet traumatique par intention précise ou maladresse. Je ne peux pas juger .

Quand tu abordes un sujet traumatique il se peut qu'il soit réactivé pour être soigné. C'est comme un furoncle (bof pas terrible mais c'est un peut cela!) faut que cela s'amplifie des fois pour que cela explose!

Maintenant, suppose que toutes ces années tu as gardé caché dans un coffre fort cette colère, frustration ou tristesse. C'était un mécanisme de protection, pour que tu ne souffres plus. Ton conscient te préservait bien en te faisant éviter tout sujet lié à ton père, par exemple.

Si le sujet traumatique est activé (tu as probablement ce qu'on appelle une abréaction) il doit être désamorcé rapidement sinon il peut trainer activé pendant longtemps. En quelque sorte il va falloir s'en occuper maintenant, si tu veux être tranquille!

Je te conseille de retourner au moins une fois chez le thérapeute avec qui tu as commencé le travail, lui parler de tes réactions et de juger par toi-même s'il a eu l'intention de te soigner le traumatisme, au quel cas il va te proposer une séance sur ton père. S'il ne s'avère pas en suffisante empathie, d'après toi, vaut mieux que tu essaies ailleurs.

Tu peux avoir aussi une manifestation de perte de repères qui est souvent présente avec un changement important. Si le thérapeute t'accompagne bien, tu ne devrait pas être inquiète au contraire rassurée.

La perte de repère se manifeste comme une sorte de vide autour de toi, plus rien n'est comme avant , tu peux avoir envie de mourir car tu n'a plus d'attache comme avant. Cela est souvent une opportunité de mettre en place une solution nouvelle, si tu ne réagis pas par la peur. Tu as besoin d'être accompagnée car c'est éprouvant et nous sommes tous censés nous entraider pour les moments difficiles.

J'espère t'avoir été utile dans mes explications et tu peux revenir sur ce groupe pour nous tenir au courant avec la suite.

Je suis avec toi par la pensée. Bien à toi!

Commentaire de Philippe le 8 décembre 2012 à 8:48

Bonjour Sabine,

J'entends tu as besoin d'un entretien plus long, peut-être attends-tu plus d'écoute de la part du thérapeute, est-ce correct ?

Bien que la durée d'une séance est indépendante de la qualité ou de la profondeur du travail et que l'on n'a pas forcement conscience de son état modifié de conscience, surtout les premières fois, voudrais-tu que la séance dure plus longtemps ?

Habituellement, il y a amélioration après une séance... Cette amélioration peut prendre du temps pour certains. Le travail sur soi peut prendre du temps, je dirais que c'est plutôt un chemin, et que le chemin est parsemé d’embûches mais aussi de petits bonheurs... 

Je trouve courageux de ta part de t'exprimer ici, surtout au sujet de la mort qui est parfois tabou. C'est déjà un bon niveau de conscience donc un point de repère pour avancer à être plus vivante !

Pour ce qui de l'accompagnement, je t'invite à trouver un ou une thérapeute avec qui tu te sentiras bien, la qualité de la relation est un point important pour la réussite de ton projet !

Commentaire de Sabine le 8 décembre 2012 à 3:06

Artémis bonsoir!!

je viens te relater mes premières impressions suite à mon premier rdv (d'il y a 10 jours), je suis dubitative pr diverses raisons!! 

1° : le fait que l'entretien verbale face à face fut rapide(15mn), et qui s'est dirigé tt de suite sur le fait que j'ai très peu connu mon père, ect...

 2° l'"hypnose" a duré  20/30mn.

mais surtout, qql jours après je me suis sentie très, très mal!!

Grosses difficultés pr dormir et surtout des pleurs et lamentations sur moi même!! bref une grosse envie de tout quitter, abandonner!!

J'aimerais comprendre car je reste avec de nombreuses interrogations!

J'y retourne mercredi (je vais tout faire pour mais le tarif est élevé!)

V

Commentaire de Artemis le 20 novembre 2012 à 18:51

Bonjour Lamotte,

Pratiquement le langage hypnotique humaniste se base sur l'introspection intérieure ou l'expansion de conscience (comme présence accueillie de tout ce qui nous entoure) tout en gardant associée la personne. (Jamais de l’inconscient fais ceci, vous faites cela, le bras, la jambe ,l’œil mais Votre bras, votre jambe, votre œil). Je ne suis plus celui qui remplace son mental mais le guide et c'est LUI qui fait le chemin. La quintessence c'est il es t capable de le faire par lui-même et non pas c'est moi qui va lui le faire.

L'autre idée de base c'est que la Conscience ou le sage ou l'observateur est l'idée qui peut tout réparer. Donc faut il encore brancher cette dimension comme la 3ème dimension de l'être. C'est un chemin ouvert qui mène souvent à la spiritualité (qui suis-je, quel est mon rôle ici bas, comment puis-je servir à la Vie?)

Commentaire de Lamotte régis le 20 novembre 2012 à 1:18

Bonjour Artémis, pratiquant l'hypnose depuis 25 ans (formé par les assistants d'Erickson) pourriez vous m'expliquer concrètement comment l'on fait concrètement cette distinction entre hypnose Ericksonienne et hypnose "humaniste". Bien que l'humaniste relève de celui qui pratique la discipline plutôt que de la discipline elle même.. Cordialement.

Commentaire de Artemis le 17 novembre 2012 à 17:41

Bonjour Sabine,

Je pratique l'hypnose ericksonienne ainsi que l'humaniste.

La différence entre les 2 et que une dissocie le mental et ton inconscient va être en quelque sorte programmé mieux par le thérapeute, alors que dans l'hypnose humaniste c'est toi qui fait le travail, d'une façon associé, depuis ta Conscience ou le coté sage que tu portes en toi.

Personnellement je préfère l'hypnose humaniste car il est plus autonomisant pour la personne, qui apprend comment se soigner elle-même. Par contre par moment  ceci peut ne pas être encore mur, au quel cas on passe par l'hypnose ericksonienne pour remédier quelques réglages avant ;)

Commentaire de Gilles le 17 novembre 2012 à 16:55

Re Sabine,

Je pense qu'effectivement quelques séances d'hypnose pourront te "reconnecter" à toi meme, normalement tu devrais avoir un tres long entretien avec ton thérapeute, au cours duquel il va analyser ton vécu, ta façon de fonctionner, voir ou tu en es à ce jour, et t'aider à solutionner les problèmes qu'il a détecté, car les solutions sont en toi, il suffira de les éveiller.

En ce qui concerne l'insomnie par exemple, cela se règle bien et rapidement.

tiens moi au courant cela me ferait plaisir de savoir ton ressenti, et de suivre tes résultats.

Commentaire de Sabine le 17 novembre 2012 à 16:34

Bonjour Gille

J'attend du thérapeute, un accompagnateur qui me guide vers moi-même pour me connecter par conscience à ma Conscience....qui suis je???

 Il fait brumeux sur mon chemin et le doute s'intalle quelle est donc ma direction??? trop de doutes empêchent l'avancée

PS je vis qql symptômes telle que l'insomnie

 

Membres (147)

 
 
 

© 2017   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation