Ecologie relationnelle

Informations

Ecologie relationnelle

Pour une RECONCILIATION et L'UNION du Masculin-Féminin.
Conscient de la nécessité de faire évoluer notre mode de communication entre les êtres humains, je propose de former un groupe de partage sur le thème de la relation Comment passer de la relation d'affrontement à la relation de confrontation? ou encore apprendre à utiliser la puissance du subconscient, la loi d'attraction, les différentes lois spirituelles. Développer son intuition, être à l'écoute de son corps... tout cela au profit de la relation.
 
Dans la relation d’affrontement, on trouve la Soumission (pseudo acceptation, passivité, dépendance) et l'Opposition (rejet, refus, agressivité) ce mode de communication a été conceptualisé par jacques Salomé sous le nom de système SAPPE (sourd, aveugle, pernicieux, pervers et énergétivore) où l'on régle ses comptes.
    accusations, critiques, reproches, jugements, étiquettes, diagnostics, exigences,    ordres, menaces, culpabilisation, interprétations, comparaisons, surenchères, mobilisation, dénigrement, moralisation.
 

Tandis que la relation de confrontation permet de me positionner clairement, me définir, affirmer mes idées, ressentis, besoins et que j’accepte que l’autre ait un autre point de vue.

 Sortir du système SAPPE demande un réel investissement et une pratique régulière. Les mauvaises habitudes relationnelles sont tenaces! (conditionnements)

C'est pourquoi, il me semble essentiel de développer rapidement les principes de base de l'écologie relationnelle ainsi que les régles d'hygiène relationnelle.
NB1: Cette espace n'est pas fait pour débattre ou confronter ses opinions, croyances ou interprétations mais juste pour échanger et partager des informations, des découvertes. Si vous souhaitez approfondir un sujet avec un autre participant, merci de passer par vos messageries.
 

CNV: Apprenons à conjuguer nos besoins.

NB2: il existe un groupe de pratique CNV gratuit sur Nice. 

En attendant de savoir s’aimer, il est essentiel de bien communiquer.

 
 

Lieu : Nice
Membres : 32
Modification : 27 juin

Commentaires

Commentaires bienvenus

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de ‘Ecologie relationnelle’.

Commentaire de Shivoham le 13 mai 2017 à 11:26

"L'amour, c'est comme la foudre : on n'en est nulle part à l'abri.
~ William Faulkner ~
"Quand un homme est fou d'une femme, il n'y a qu'elle qui puisse le guérir de sa folie. ~ André Frossard ~
"Si pour apprendre à marcher, il faut tomber alors pour savoir aimer il faut souffrir."
"Aimer, c'est se donner corps et âme"
"Il n'y a qu'un remède à l'amour: aimer davantage"
.....

Commentaire de Shivoham le 27 Janvier 2017 à 13:22

Commentaire de Shivoham le 16 Janvier 2017 à 10:36

Commentaire de Shivoham le 24 Septembre 2016 à 10:46

ELLE AVAIT UN "TROU" À L'ÂME :

Elle avait un trou à l’âme cette femme,
Elle tentait d’y remédier, mais rien ne marchait.
Elle ne pouvait pas empêcher les orages dans sa vie,
Elle tentait tant bien que mal d’assurer sa survie.

Son trou ne demandait qu’à être comblé,
Mais elle ne s’y prenait pas comme il le fallait.
Elle cherchait du mauvais côté.

Elle aspirait tout ce qu’elle trouvait,
Pour ne pas faire face à ce qui l’habitait.
En évitant ce trou, elle n’était devenue que surface.
Elle tournait autour de la vérité pour ne pas y faire face.

En évitant ce trou, elle était devenue vide et avide.
En cherchant à se remplir de futilités pour fuir son trou qu’elle pensait putride.

Mais il y avait tout de même un bon côté à cela…

Cette soif d’amour lui faisait regretter son bien-aimé.
Cette soif d’amour la conduisait à faire une quête spirituelle et à chercher.
Elle était tendue comme un arc, tellement son corps voulait être comblé de vérité.

En fait, cette soif d’amour qui devenait de plus en plus grande ;
La poussait petit à petit sans le savoir vers la porte de son éveil profond comme une offrande.

Ce trou n’était au fond que de l’amour qui cherchait à faire surface…
Pour prendre enfin dans sa vie toute la place.

Cette soif d’amour a donc fait tout le travail ; et il fut le point de départ de son éveil…

Quand toutes ses tentatives superficielles eurent échoué, 
Elle fut obligée de chercher plus loin, de plonger plus profond dans son authenticité.

Elle a alors sombré dans le trou qu’elle fuyait depuis toujours,
Pour y trouver finalement l’amour.

Et là, existait le paradoxe suprême de l’univers.
Dans le vide, le plein
Dans le silence, le son de Dieu
Dans la nuit profonde de l’ombre, la lumière
Dans son trou béant, l’amour de l’univers.

L’amour a surgi alors du plus profond de son être.

Il s’est déversé dans son cœur pour le rendre tendre,
Il a irrigué son mental pour le rendre sage,
Il a coulé dans son corps pour que tous ses sens reviennent à la vie,
Il s’est déversé dans son monde pour le voir plein de compassion.

Le grand mystère l’a accueilli chaleureusement dans ses bras…

Elle a alors vu que l’amour forme la cohésion de l’univers ;
Qu’il rassemble tout ce qui est disparate : la nuit et le jour ; l’ombre et la lumière ; l’inspir et l’expir, le dedans et le dehors, la lune et le soleil, le féminin et le masculin.

L’amour a alors embrassé tous ses conflits intérieurs ;
Il a réuni tout ce qu’elle voulait masquer ;

Elle était aujourd’hui pleine de son trou à l’âme 
Où pouvaient s’y inviter Dieu et puis l’amour…

Caroline Gauthier
Auteur du Roman initiatique « Au Nom du Corps »

Commentaire de Shivoham le 8 Septembre 2016 à 14:27

Commentaire de Lovyves le 5 Septembre 2016 à 19:10

Les propos de Jacques Salomé, me paraissent excellents.
Comme tout peut être résumé par un mot (un concept).
Le concept de "assertivité" me semble adéquat.

Commentaire de Shivoham le 5 Septembre 2016 à 13:39

Commentaire de Lovyves le 1 Septembre 2016 à 9:23

Et avec respect.
Ceci va de soit; même mieux, sans le dire, ceci étant naturel.
Mais le dire, c'est bien aussi.

Commentaire de Lovyves le 1 Septembre 2016 à 9:20

Bonjour à Tou(te)s
Yves, vous avez du "mal à me suivre", possible.
Pourtant, vu de chez moi, il est facile de me suivre, voire de me précéder.
Cependant.
Oui, c'est logique que Yves ait quelques difficultés à me suivre puisque, d'emblée, il se qualifie (juge) de "limité".
Il est vrai que nous sommes Tou(te)s limité(e)s; mais quelle serait donc l'intérêt d'en rajouter ?
Je serais intéressé de connaitre l'intérêt que Yves a à se limiter plus qu'il n'est ?

"… Je n'ai trouvé -à mon sens- ni apport positif gratuit, ni quête de sens ..".
Peut être que Yves devrait "lâché" son "sens" pour s'intéressé à sa pensée.

Je n'aurais pas "d'apport positif gratuit".
Non, tous mes "apports" son intéressés, intéressés dans le sens que ceci amène de la réflexion et non pas du consensus (parfois béat).
Quant à la quête de sens, eh bien quêtons.
Et serait fort étonnant de ne pas trouver quelque(s) pépite(s).

Quant à la question de mon dernier commentaire, ce n'est qu'une question, à laquelle une réponse oui ou non, avec argument(s) à l'appui est toujours possible (il y a beaucoup d'arguments pour le oui et pour le non).
Pas besoin d'aller disséquer la personnalité et faire des suppositions sur le questionneur.

L'écologie relationnelle, est, il me semble, proche de la CNV et des accords Toltèques.
Donc ne parler que de ce qui est présent, de ce qui se dit, des demandes.

Ceci dit, je sais depuis longtemps (15 ans environ) que de poser des questions plutôt que de flatter est incongru, considéré comme malveillant.
Mais j'assume; chacun y "voit" ce qu'il veut.

Commentaire de Yves le 31 août 2016 à 23:43

Bonsoir Loveyves,

j'ai "un peu de mal" à vous "suivre" dans vos interventions dans différents groupes. Je n'ai trouvé -à mon sens- ni apport positif gratuit, ni quête de sens ... Décidément je dois être un peu "limité".

Avec respect.

 

Membres (32)

 
 
 

Bienvenue sur épanews

épanews est le 1er réseau social dédié à l'épanouissement et au bien-être.

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

Stages & formations

Publiez gratuitement vos annonces cliquez ici - déjà 220 annonces !

Populaire

© 2017   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Échange de liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation