J'ai donc compris ce moi-ci que la colère quand elle est exprimée,  ça libère, c'est sain, on évite de somatiser... ma question est la suivante :

Est ce que la colère quand elle est exprimée, devient quelque chose de négatif dans l'atmosphère que quelqu'un peut absorber malgré lui ? Quand on envoie de l'amour à la Terre, où à quelqu'un qui en a besoin ou à qui veut bien en recevoir, cet amour il est reçu... mais qu'en est t il pour la colère ? 

A cette question si la réponse est oui il y a bien quelque chose dans l'atmosphère et qui peut être absorbé par quelqu'un, alors comment peut on faire : 1- pour éviter d'atteindre ou de blesser autrui et 2- pour s'en protéger ?

Est ce qu'en exprimant de la colère, on ne risque pas de laisser davantage de place à son crocodile, à son saboteur ?

Quand on ressent de la colère et qu'on devient compatissant, n'est ce pas enfermer sa colère dans un coffre ? 

Merci d'avance d'avance pour vos réponses

Visites : 5908

Y répondre

Réponses à cette discussion

Raté, Virginie !
C'est un signe de bonne santé (mentale et physique).

La colère, c'est une folie passagère; si on y cède, on risque de se morfondre dans des regrets.

Il faut apprendre à "s'énerver calmement", comme disait un ami, sinon, en s'emportant, le flot torrentueux risquera de vous emporter à son tour .

Bjr :) "s'énerver calmement" (?) c'est simplement s'agacer, bouillir, mais je ne pense pas libératrice

la réprimer, comme je l'ai fait longtemps, après on peut littéralement exploser! et là, c'est un accès de folie, et on peut tout casser ou blesser - d'ailleurs on a du mal à se remémorer ces accès

A quelle température Salvador bout il ?
Je suppose que Salvador est animé par un moteur à explosions.

à basse température

après moteur à prana - étant jeune j'étais d'une grande douceur, au point d'en être mauvais souvent dans les sports de combat! car on me reprochait mon manque de combativité! je n'avais pas la hargne ou l'esprit de compétition

toute forme de cruauté me fait bouillir, particulièrement celle des animaux, (j'ai été bénévole dans la protection animale, avec des refuges, on ne peut imaginer autant de saloperies!)

la vie est remplie d'injustices, (et les plus grandes sont ignorées de la masse) donc faut plutôt gérer évidemment, avec sagesse, mais ça m'est très difficile souvent, même en relativisant un max, je me dis l'univers te fait encore vivre une leçon! mais comme disait ma mère on ne fait pas d'un bourricot un cheval de course ...

"La seule chose qui permet au mal de triompher est l'inaction des hommes de bien." Edmund Burke

j'aimerais bien continuer cette conversation de salon, mais de quels motifs  parle-t-on ici?

la colère n'est-elle pas dans certains cas légitime? on s'évertue à garder l'éqilibre, rester sattvique, dans ce monde de fous, mais l'équilibre est fragile entre le rajasique et le tamasique

« Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire ». Einstein

Pièces jointes :

Donc, Salvador Mees bout à basse température"
Et "c'est chaud", car "toute forme de cruauté me fait bouillir",
Cependant, plus particulièrement certaines … que d'autres; voila qui est original, certaines laisseraient le sang froid ?

"la colère n'est-elle pas dans certains cas légitime? ".
Selon que nous soyons en deçà ou au-delà des Pyrénées, les cas sont différents, voire contradictoires.
Alors pour passer du salon au saloon, je dirais que la légitimité, ça ne vaut pas une bière.
Il n'y a que mon orgueil est en cause, la cause.

Quant à sattvique et le rajasique et le tamasique.
Les mots "lourds", j'en fais des confetti, lesquels voguent avec légèreté dans les turbulences du vent.

Nous pouvons faire le tour de la Terre, de l'univers avec des myriades de justifications, la colère sera toujours une émotion ("négative") créée par soi, et, non pas, par l'extérieur.

Les conseils de Patrack me paraissent bien avisés.
" le meilleur pour soi et pour les autres est d' en regarder les causes".

Quant à : " les faire immerger en soi et les laisser sans plus y prêter attention , exprimer ce que l on ressent sans porter de jugements.".
Voila qui est fort intéressant , exprimer ce que l'on ressent sans porter de jugement, ceci va de soi, puisque c'est un ressenti; affaire de perceptions intérieures.
Et si j'exprime ma, mes, pensées, là, c'est différent, car j'aurais eu un jugement préalable; à moins que .. je sois un "perroquet" (des pensées des autres).

"tout ceci n 'est pas facile, tous les jours, mais en prendre conscience c 'est un pas vers la Santé universelle.".
Cette phrase me ravit.
"pas facile" expression commune, de nos jours, en nos contrées, laquelle veut, peut être, dire : ce que je n'ose ou ce que je ne veux pas faire.
Mais en prendre conscience, oui, surement, la facilité est probablement là.

Pour finir, titiller, un peu Patrack (pour changer de mon habitude !) :
Quand Patrack dit " à mon avis", il est (plutôt) dans le ressenti ou dans la pensée ?

Bienvenue sur épanews

épanews est le 1er réseau social dédié à l'épanouissement et au bien-être.

Rejoignez notre communauté pour partager textes, photos et vidéos sur le thème du développement personnel.

Stages & formations

Publiez gratuitement vos annonces cliquez ici - déjà 220 annonces !

Populaire

© 2017   ↑ Menu | Créé par l'association épanews    

Échange de liens  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation